Chroniques d'une chute de Régime

Chronique d'une fin de régime

Retour à la normale ou décomposition ?

novembre 2003

Le climat social semble plutôt calme. Des oiseaux de bon augure annoncent le " retour de la croissance ". Certains statisticiens se hasardent même à dire que la pauvreté recule en France. Les syndicats se seraient assagis. Et, les partis de l'opposition "de gauche" sont plus que respectueux .

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
Chronique d'une fin de régime

<i>«Nous chavirerons ensemble en cas de naufrage»</i> - Jean-Pierre Raffarin

octobre 2003

Les cotes de popularité de Jacques Chirac et de Jean-Pierre Raffarin subissent respectivement une baisse de 8 points et de 12 points. Selon une enquête CSA réalisée pour France Info et l'hebdomadaire La Vie, les 17 et 18 septembre, 50 % des personnes interrogées accordent leur confiance au président de la République - ils étaient 58 % lors de la précédente enquête réalisée il y a un...

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
Chronique d'une fin de régime

l'été de proximité de Raffarin

septembre 2003

l'été de proximité a été caniculaire. Jean-Pierre Raffarin pensait pouvoir se reposer , débarrassé du problème des retraites grâce à l'aide des dirigeants syndicaux. Patatras, les intermittents se mettent en grève, la Corse dit non au référendum et enfin dans la première quinzaine d'août des milliers de personnes âgées succombent, victimes des "réformes" hospitalières mises en...

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
Chronique d'une fin de régime

l'épreuve de force

juin 2003

Voilà maintenant trois mois que la France d'en bas tient le haut du pavé, suivant un titre de Libération. Trois mois pendant lesquels la mobilisation des salariés contre la réforme des retraites et la décentralisation, loin de s'affaiblir, n'a fait que croître et s'amplifier. Trois mois pendant lesquels, en dépit de la multiplication des journées d'action par les dirigeants des centrales...

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
Chronique d'une fin de régime

Un an après la présidentielle, tout commence ...

mai 2003

21 avril 2002 : un an après, un an déjà. La véritable signification du résultat du premier tour de l'élection présidentielle avait été momentanément brouillée par l'effet d'optique du résultat obtenu par Le Pen, puis par le score qu'avait ravi Chirac au second tour, grâce à l'appui de la plupart des organisations syndicales et politiques du mouvement ouvrier... Retour en arrière.

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
le dernier recours | Chronique d'une fin de régime

49-3, le dernier recours

mars 2003

A l'exception de l'UMP, mais qui cela peut étonner, la plupart des partis politiques s'élèvent contre le projet de loi adopté par le gouvernement, portant sur la réforme des modes de scrutin aux élections régionales et européennes, qui auront lieu en 2004. Immédiatement le front des "anti" cherche à se constituer.Tout d'abord, le 30 janvier, au siège du PS et à l'invitation de...

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
Chronique d'une fin de régime

Premiers pas

février 2003

Le président de la République a lancé le compte à rebours d'un processus à haut risque en précisant la méthode, les objectifs et les principes de la réforme. Après l'organisation d'un débat dont " notre pays a besoin " - mais dont les modalités restent à définir -, le gouvernement " suivra la voie du dialogue avec les partenaires sociaux pour arrêter, avant l'été, les décisions...

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
Chronique d'une fin de régime

Meilleurs voeux

janvier 2003

Moins de dix jours après l'élection d'Alain Juppé à la présidence de l'UMP, l'ancien Premier ministre et le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, s'affrontent à nouveau. Le député européen, Brice Hortefeux, principal lieutenant de Sarkozy, a été écarté de la liste des secrétaires généraux adjoints de l'UMP. Coup de sang du ministre de l'Intérieur qui, devant les élus...

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
Chronique d'une fin de régime

l'esprit de mai

novembre 2002

Intervenant à la journée parlementaire de l'UMP, le 30 septembre, Jean-Pierre Raffarin a demandé aux parlementaires d'être "fidèles à l'esprit de mai". Notre mai à nous, c'est le mai 2002, ce mai très républicain mais qui dit : "attention, si vous ne changez pas les choses, le pays peut avoir de graves colères."

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime
Chronique d'une fin de régime

Les abstentionnistes : le premier parti de France

juin 2002

Dès le lendemain des élections présidentielles, Jacques Chirac décide et tranche. Jean-Pierre Raffarin est nommé Premier ministre à la tête d'un gouvernement " d'action " et de " mission " dominé par les fidèles de Jacques Chirac, ouvert à des personnalités de la " société civile " tels Francis Mer, ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie (vice-président du CNPF en...

Figure dans les rubriques
Chroniques d'une chute de Régime


HAUT