Argentine

Alternativa Socialista 754

Alternativa Socialista 754

jeudi 05 mars 2020

Apertura de sesiones. El (doble) discurso de Alberto El valor de la palabra (¿ ?). Alberto arrancó su discurso sermoneando sobre el valor de la palabra: «En la Argentina de hoy la palabra se ha devaluado peligrosamente. Parte de nuestra política se ha valido de la ella para ocultar la verdad o tergiversarla». Cinismo de sobra. Porque fue él mismo quien dijo que elegiría a los jubilados por...

Figure dans les rubriques
Argentine
Le vent de la révolution souffle sur le monde

Le vent de la révolution souffle sur le monde

lundi 13 janvier 2020

La situation mondiale vit un changement évident, avec des explosions, des révoltes et des révolutions. Ses causes, ses caractéristiques, ses défis.

Figure dans les rubriques
Argentine
Hector Daer

Réforme des retraites en Argentine : le bras de fer

mardi 13 février 2018

En décembre, la situation était extrêmement tendue en Argentine. La mobilisation contre la réforme des retraites a provoqué de violents affrontements à Buenos Aires entre la police et les manifestants. Les violences policières du 19 décembre ont alors provoqué instantanément un mouvement général de révolte de la population ponctué par des « nuits des casseroles ». Paroles de...

Figure dans les rubriques
Argentine
Élections en Argentine : La déroute du péronisme et les perspectives du MST

Élections en Argentine : La déroute du péronisme et les perspectives du MST

dimanche 12 novembre 2017

Le 22 octobre 2017, après les primaires du mois d’août, quelque 33,1 millions de citoyens ont été convoqués à des élections législatives partielles afin de remplacer, pour quatre ans, 127 des 257 sièges de députés. Un seuil de 4% des suffrages exprimés au niveau national est requis pour que les listes de candidats soient représentées à la chambre.

Figure dans les rubriques
Argentine
Le mouvement vers la grève générale

Le mouvement vers la grève générale

vendredi 14 avril 2017

Les statistiques indiquent une amorce de reprise économique en Argentine mais, dans la rue, la tension sociale s'accentue en raison d’une inflation à 40 % : Des dizaines de milliers d'Argentins ont manifesté, mardi 7 mars, contre le gouvernement. La CGT était présente pour protester contre les licenciements, la vie chère, et pour un changement de politique économique. Impliqués dans le...

Figure dans les rubriques
Argentine
Mauricio Macri

Le carnaval est terminé

samedi 11 mars 2017

Macri et Fillon sont bien de la même trempe. Fillon avait dit « si j'étais mis en examen (…) je ne pourrais pas être candidat ». Nous savons ce qu’il en est. Macri avait affirmé : « nous allons nous occuper de tout le monde, (…) Nous allons prendre soin des travailleurs qui existent déjà, mais surtout, produire une transformation pour que se multiplient les sources d’emplois »....

Figure dans les rubriques
Argentine
Alfonso Prat-Gay

Toute la dette est illégitime

lundi 09 janvier 2017

Dès son arrivée, Macri a accordé des allégements de taxes à l’exportation, a décidé la dévaluation du peso, la réduction des effectifs dans le secteur public, l’arrêt du contrôle des mouvements de capitaux, l’annulation des déclarations d’importations, la levée de la maîtrise des tarifs publics. L’inflation s’est accélérée. Puis l’augmentation démentielle des...

Figure dans les rubriques
Argentine
Vers un nouveau front socialiste pour l’indépendance ouvrière

Vers un nouveau front socialiste pour l’indépendance ouvrière

dimanche 11 décembre 2016

Ceux qui ont essayé d’enterrer les enseignements de la rébellion populaire de 2001 n'ont pas complètement réussi à normaliser l'Argentine. Ils n'ont pas pu éliminer les séquelles de l'Argentinazo. L'instabilité politique et la mobilisation sociale ont été au centre de la vie sociale en Argentine tout au long de ces dernières années. Le Nouveau front de Gauche socialiste est...

Figure dans les rubriques
Argentine
Macri et Moyano

La direction de la CGT concède une trêve à Macri ? Sans nous !

dimanche 13 novembre 2016

L ’appareil de la CGT, béni par l’Église, a trahi les travailleurs et le peuple pour 2 pesos. Il ne faut pas laisser de trêve à Macri. Soutenons les luttes, exigeons la grève générale et un plan de lutte.

Figure dans les rubriques
Argentine
Juan José Aranguren

Tarifazos, des audiences publiques muettes comme des carpes

lundi 17 octobre 2016

En Argentine, le gouvernement est bien décidé à augmenter les prix du gaz, de l’eau et de l’électricité. Certaines des hausses annoncées en mars 2016 ont été remises en cause par la justice. Dans le cas du gaz notamment, la Cour suprême a demandé à l’exécutif de revoir sa copie et d’organiser des consultations publiques. La première a eu lieu à Buenos Aires le 16/09/2016.

Figure dans les rubriques
Argentine


HAUT