Tapis rouge pour un tueur

PalestineJeudi 10 janvier, George Bush est arrivé à Ramallah pour sa première visite dans les territoires occupés. Bien entendu, la ville était en état de siège et les rues désertes. " Nos dirigeants déroulent le tapis rouge sous les pas d'un tueur. C'est un scandale " tempête Khouloud, cité par Le Monde du 11 janvier. Visite d'autant plus provocatrice et indécente que la bande de Gaza est plongée dans le noir 8 heures par jour par l'occupant israélien. Nous publions ci-dessous un article à ce sujet, tiré du site Info-Palestine.net. Les intertitres sont de la rédaction.À partir de dimanche, 1,5 million d'habitants de la bande de Gaza passeront les froides nuits d'hiver avec des bougies à cause des coupures décidées comme mesure de punition collective par Israël dans les approvisionnements en carburants.

Kanan Ubaid, l'adjoint au responsable des services énergétiques dans Gaza, a déclaré aux journalistes ce dimanche que la bande de Gaza sera sans électricité au moins 8 heures par jour car les stations d'énergie n'ont plus le fuel nécessaire pour fonctionner à pleine capacité.

Rafiq Maliha, le directeur adjoint de la compagnie d'électricité dans Gaza, a confirmé que depuis ce samedi, les réserves de carburant étaient pratiquement à zéro ; une nouvelle réduction de la production d'électricité a déjà été décidée pour les dernières 24 heures : " Hier, à partir de 14 heures, nous avons réduit notre production de 30 à 35 % en raison du manque de carburant ".

Coupure huit heures par jour, minimum

Tout Gaza sera sans électricité huit heures par jour, a déclaré Maliha, " si vous êtes dans le meilleur des cas ".
Cette minuscule bande de terre est l'un des endroits les plus densément peuplés dans le monde, et doit déjà supporter des coupures d'électricité qui parfois durent 24 heures. Les générateurs électriques dans Gaza ont été bombardés par les militaires israéliens.

La bande de Gaza importe à présent à peine 250 000 litres de carburant par jour, loin des 450 000 litres qui sont nécessaires pour faire fonctionner la centrale et mettre en service un nouveau transformateur récemment importé d'Egypte.

Ceci est le second niveau de coupure en carburant mis en application par Israël. Le premier a été appliqué en octobre.

Jeudi dernier, la haute cour de justice israélienne a rejeté une requête présentée par une coalition de groupes israéliens et palestiniens de défense des droits de l'Homme qui voulaient empêcher la mise en application de cette seconde phase aggravant les sanctions.

Source : Ma'an News Agency,

relayé par Info-Palestine.net.
Modifié le mercredi 16 janvier 2008
Voir aussi dans la catégorie Palestine
Israël : un sioniste en chasse un autre !Israël : un sioniste en chasse un autre !

Le dimanche 13 juin 2021, Benyamin Nétanyahou a été contraint de quitter son poste de premier ministre par une coalition hétéroclite allant de la droite extrême à la pseudo gauche...

Halte à l’attaque israélienne. Vive la résistance palestinienneHalte à l’attaque israélienne. Vive la résistance palestinienne

Le conflit actuel a commencé en avril, avec l’offensive israélienne visant à expulser les Palestiniens de Sheik Jarrah, à Jérusalem-Est. Ici, nous abordons l’actualité, la résurgence des...

Déclaration de la LIS : L’Etat sioniste sera détruit, un Moyen-Orient socialiste renaîtra de ses cendresDéclaration de la LIS : L’Etat sioniste sera détruit, un Moyen-Orient socialiste renaîtra de ses cendres

La Commune relaie la déclaration de la Ligue socialiste internationale

Palestine : l’apartheid sioniste en actionPalestine : l’apartheid sioniste en action

Israël officialise en juillet 2018 sa politique d’apartheid. La jeunesse, loin de se soumettre à cette politique, se mobilise malgré une répression sauvage. Alors que la tourmente de la...

Trump-Netanyahou, bourreaux du peuple palestinien !Trump-Netanyahou, bourreaux du peuple palestinien !

« Accord du siècle » ? Le plan « de règlement du conflit israélo-palestinien » présenté le 28 janvier 2020 par Donald Trump, aux côtés de son porte-flingue Netanyahou, est un crachat à la...

La question palestinienne, du XIXe siècle à nos joursLa question palestinienne, du XIXe siècle à nos jours

Voici en pièce jointe la version PDF de l'édition 2004 de notre brochure "La question palestinienne".Document indispensable pour qui souhaite démêler la situation du Proche-Orient et, plus...



HAUT