Déclaration de la LIS : L’Etat sioniste sera détruit, un Moyen-Orient socialiste renaîtra de ses cendres

La Commune relaie la déclaration de la Ligue socialiste internationale

Déclaration de la LIS : L’Etat sioniste sera détruit, un Moyen-Orient socialiste renaîtra de ses cendres

Le peuple palestinien résiste à une nouvelle offensive de l’État génocidaire d’Israël depuis le début du Ramadan au mois d’avril. L’avant-poste sioniste s’est intensifié avec les répressions policières depuis le 7 mai, une attaque brutale contre la mosquée Al Aqsa le lundi 10 et le début des bombardements à la bande de Gaza au petit matin du 11, qui a jusqu’à présent causé la mort de dizaines de Palestiniens, dont 9 garçons et filles.

Derrière l’offensive se cache la tentative sioniste d’expulser les familles palestiniennes de leurs maisons dans le quartier de Sheik Jarrah à Jérusalem-Est. Israël accélère ses pas conformément à ses plans de ne pas laisser le moindre espace de vie aux Palestiniens. Maintenant, il avance en essayant de boulverser la structure de la population de la ville de Jérusalem.

Cependant, ses efforts pour expulser les Palestiniens de Sheik Jarrah et les remplacer par des colons sionistes se sont heurtés à une résistance farouche de la part de dizaines de milliers de Palestiniens. La lutte contre l’expulsion des familles palestiniennes de leurs maisons se poursuit depuis des semaines malgré les attaques de la police israélienne et des colons d’extrême droite.

Depuis le début du mois sacré du Ramadan, Israël a bloqué l’accès à la place centrale de Jérusalem où les Palestiniens se rassemblent à la fin des jeûnes quotidiens, commençant deux semaines d’affrontements qui ont duré jusqu’à ce que la police sioniste doive reculer avec la mesure.

Le 7 mai, les forces israéliennes ont de nouveau accusé, réprimant des milliers de familles palestiniennes qui priaient à proximité de l’Esplanade des mosquées ; cette attaque a été répétée pendant les deux jours suivants, blessant des centaines de Palestiniens qui ont résisté du mieux qu’ils ont pu.

La répression visait à dégager la zone pour que la marche du « Jour de Jérusalem » puisse passer, au cours de laquelle les sionistes célèbrent leur invasion de Jérusalem-Est en 1967. Mais les Palestiniens ont résisté à l’assaut et, malgré la répression, ils ont empêché l’expulsion de l’Esplanade, forçant le gouvernement Netanyahu pour détourner la marche sioniste.

Dans la matinée du lundi 10, la violence perpétrée par la police israélienne s’est brutalement poursuivie dans la mosquée Al Aqsa, le centre spirituel de la communauté musulmane en Palestine. Ils ont tiré sans discernement, même à l’intérieur de la mosquée, avec des balles en caoutchouc, des gaz lacrymogènes et des roquettes.

Et ce mardi 11, l’action criminelle s’est poursuivie avec un bombardement intense dans la bande de Gaza qui a fait des dizaines de morts et que le raciste et meurtrier Netanyahu menace de s’intensifier.

De nombreux États musulmans ont symboliquement condamné les attaques d’Israël. Parmi eux se trouvent les États arabes fantoches qui ont conclu des accords d’amitié avec Israël, et la Turquie sous Erdogan, qui travaille dur pour établir des relations avec Israël.

De la Ligue internationale socialista, nous rejetons cette nouvelle agression criminelle d’Israël, nous appelons à la mobilisation et à la solidarité internationale la plus large en faveur du peuple palestinien.

Une fois de plus, il est démontré qu’aucune solution n’est possible sans la destruction de l’État génocidaire d’Israël. Tant qu’Israël ne s’effondrera pas et que l’impérialisme et ses collaborateurs, les despotes locaux, ne seront pas vaincus, ni les travailleurs ni les nations opprimées comme les Palestiniens ne pourront être libérés.

La Ligue internationale socialiste défend le droit à une Palestine unique, démocratique, laïque et non raciste, avec sa capitale à Jérusalem. La seule assurance pour les peuples opprimés est le socialisme.

C’est pourquoi nous devons allumer le feu de la révolution au Moyen-Orient et dans le monde entier. Si les travailleurs, les jeunes, les femmes et les peuples opprimés s’unissent et luttent contre le capitalisme impérialiste, alors nous pourrons jouir d’une vie libre, heureuse et avec égalité.

Vive la résistance héroïque du peuple palestinien !

12 mai 2021

Source lis-isl.org
Modifié le lundi 17 mai 2021
Voir aussi dans la catégorie Palestine
Israël : un sioniste en chasse un autre !Israël : un sioniste en chasse un autre !

Le dimanche 13 juin 2021, Benyamin Nétanyahou a été contraint de quitter son poste de premier ministre par une coalition hétéroclite allant de la droite extrême à la pseudo gauche...

Halte à l’attaque israélienne. Vive la résistance palestinienneHalte à l’attaque israélienne. Vive la résistance palestinienne

Le conflit actuel a commencé en avril, avec l’offensive israélienne visant à expulser les Palestiniens de Sheik Jarrah, à Jérusalem-Est. Ici, nous abordons l’actualité, la résurgence des...

Déclaration de la LIS : L’Etat sioniste sera détruit, un Moyen-Orient socialiste renaîtra de ses cendresDéclaration de la LIS : L’Etat sioniste sera détruit, un Moyen-Orient socialiste renaîtra de ses cendres

La Commune relaie la déclaration de la Ligue socialiste internationale

Palestine : l’apartheid sioniste en actionPalestine : l’apartheid sioniste en action

Israël officialise en juillet 2018 sa politique d’apartheid. La jeunesse, loin de se soumettre à cette politique, se mobilise malgré une répression sauvage. Alors que la tourmente de la...

Trump-Netanyahou, bourreaux du peuple palestinien !Trump-Netanyahou, bourreaux du peuple palestinien !

« Accord du siècle » ? Le plan « de règlement du conflit israélo-palestinien » présenté le 28 janvier 2020 par Donald Trump, aux côtés de son porte-flingue Netanyahou, est un crachat à la...

La question palestinienne, du XIXe siècle à nos joursLa question palestinienne, du XIXe siècle à nos jours

Voici en pièce jointe la version PDF de l'édition 2004 de notre brochure "La question palestinienne".Document indispensable pour qui souhaite démêler la situation du Proche-Orient et, plus...



HAUT