Succés du meeting du 29 mars

Archives de FranceDepuis septembre 2010, le personnel des Archives nationales et ses syndicats mènent une lutte acharnée contre le projet
national-chauvin de Sarkozy de créer une Maison de l'Histoire de France, ou Musée de l'identité nationale. Notre journal s'en
est d'ailleurs fait régulièrement l'écho.
Jeudi 29 mars 2012, un nouveau meeting était organisé contre le projet réactionnaire de Sarkozy. Nous publions ci-dessous le
dernier communiqué de l'intersyndicale Archives. (extraits)

Intersyndicale CFDT-CFTC-CGT Archives de France


" LE PROJET DE MAISON DE
l'HISTOIRE DE FRANCE SERA ABROGÉ
"


C'est à l'unanimité que les
intervenants ont exigé l'abandon du
projet de Maison de l'Histoire de
France !


Karine GLOANEC MAURIN, PS,
représentant François HOLLANDE



" Malgré toutes les évolutions qu'a subies le projet de MHF, il ne sera pas pour François Hollande un projet qu'il
faut soutenir. "

" Ce projet n'obtiendra pas, si François
Hollande est élu, de suite. François
Hollande l'a annoncé le 18 mars dernier
au Cirque d'Hiver et très clairement : le
projet de MHF sera abrogé. "


Gaël QUIRANTE, NPA, représentant
Philippe POUTOU



" Se réapproprier les outils de
production, cela veut dire aussi se
réapproprier les outils culturels. Ce
chantier est devant nous, et il faut le
mener comme a été menée la bagarre
des personnels des Archives nationales :

il faut faire front commun. Non à la
MHF ! "


Benoît SCHNECKENBURGER,
FdG, représentant Jean-Luc
MELENCHON



" Nous apportons notre soutien total à
la lutte des personnels et demandons l'abandon total de ce projet de MHF. Il
faut mener toutes les opérations nécessaires
au maintien des Archives nationales
au centre de Paris et développer
le projet de réhabilitation qui avait été
mis en place. "


Jacques BOUTAULT, EELV, représentant
Eva JOLY



" Ce projet de MHF s'inscrit dans une
vision de l'histoire très idéologique, une
vision très nationaliste et étriquée (...)
C'est pourquoi nous resterons à vos côtés
jusqu'à ce que ce projet soit abandonné. "


Nicolas OFFENSTADT, historien,
maître de conférences
(Université Paris 1)



" On a à faire non pas à un projet culturel, non pas à un projet historiographique,
mais bien à un projet politique
et idéologique (...) Ce Musée de
l'Histoire de France est l'instrument de
lutte idéologique du sarkozysme historique,du sarkozysme national et de l'identité nationale. "

" l'idée qu'il faut " faire France ensemble
", voilà l'objectif du Musée. " Faire
France ensemble ", mais pas faire
société. D'emblée, le musée est mis
sous le sceau d'un discours idéologique
qui est celui de l'identité nationale, de
reconstruire un roman mythique qui est
celui de la France éternelle ".


Arlette FARGE, historienne,
directrice de recherche (EHESS)
-message


" Aussi le projet d'une Maison de
l'Histoire de France me paraît-il dérisoire
et indécent. Que veut le gouvernement
si ce n'est à nouveau, sous prétexte de
" restauration nationale ", imposer une
Histoire de France construite sur un
projet identitaire insupportable. "


Wladimir SUSANJ, secrétaire
général de la CGT Archives



" Il faut battre Sarkozy dans quatre
semaines, il faut le balayer ! Il faut le
balayer car il est une menace contre tous les salariés et leurs familles, il est
fauteur de chômage, de misère, de bas
salaires et de liquidation de nos retraites.
Et il est aussi l'ennemi public n°1 de
la Culture, son projet de Maison de
l'Histoire de France en est la preuve ! "


Béatrice HEROLD, représentante
de la CFTC Archives



" Quel est l'enjeu, au fond, pour nous, les personnels ? C'est la place des Archives nationales dans la Cité. Place morale,
symbolique, et par conséquent, place
physique dans la topographie parisienne.
La décision d'implanter la MHF au sein
même des AN, c'est dénier leur capacité
d'ouverture sur la société, c'est se défier
des compétences des professionnels. "


- NON A LA MAISON DE l'HISTOIRE
DE FRANCE DE SARKOZY



- RENFORCEMENT ET RENOVATION
DES ARCHIVES NATIONALES
(CREATIONS D'EMPLOIS STATUTAIRES,
RENOVATION-REHABILITATION
DES MAGASINS...)



Paris, le 2 avril 2012



Modifié le mercredi 18 avril 2012
Voir aussi dans la catégorie France
Toutes et tous cibles de l’État policier !Toutes et tous cibles de l’État policier !

La société idéale que nous proposent nos gouvernants, c'est une société de la peur, de la menace, de la surveillance, de l'enfermement et de l’exploitation. Déjà en 2015, nous avions...

Policiers, hors des lycées ! Retrait de la réforme E3C !Policiers, hors des lycées ! Retrait de la réforme E3C !

Depuis la mi-janvier, les épreuves de l'E3C (épreuves communes de contrôle continu du nouveau baccalauréat) organisées par les rectorats et le ministère de l'Éducation nationale ont fait...

La casse de la fonction publique est en marche !La casse de la fonction publique est en marche !

Alors que la loi du 6 août 2019 constitue une attaque sans précédent contre la fonction publique, ses personnels (5,5 millions dans ses trois versants) découvrent aujourd’hui, par ses décrets...

9 mai 2019, Clermont-Ferrand : « Les bureaucraties syndicales unies pour ne rien faire ! »Loi du 6 août 2019 : une attaque sans précédent contre la fonction publique

Comment expliquer que la loi dite de « Transformation de la fonction publique » 1 ait pu être adoptée le 6 août dernier comme une lettre à la poste ? Alors même que cette loi casse le Statut...

France: Réforme des retraites – Manifestations du 24 septembre 2019 Un échec pour la bureaucratie syndicale !France: Réforme des retraites – Manifestations du 24 septembre 2019 Un échec pour la bureaucratie syndicale !

Article sur le site de la L.I.S.

Marc BlondelLa formation professionnelle en miettes - Première partie

Dossier du mois La loi El Khomri a mis en route le « Compte Personnel d’Activité » (CPA). Un « compte » qui aurait pu aussi bien s’appeler « Compte de Précarité Assurée », sous couvert...



HAUT