Rassemblement de soutien aux postiers grévistes le 11 juin prochain à 18h30 au Siège de La Poste

Rassemblement mercredi 11 juin, 18h30, 44 boulevard Vaugirard (métro Montparnasse)

Les postiers et postières du 92 sont maintenant en grève depuis plus de quatre mois contre la précarité et les suppressions d'emplois.


La répression se poursuit

Après les mises à pied de 3 mois à l'encontre de Brahim (SUD Poste 92) et de Bruno (SUD Postaux 75), la Poste a voté en commission disciplinaire les licenciements de Gaël, Mohamed, Thibault, Patricia (tous les 4 du 92) et de Stéphanie. Xavier (92) Olivier (75) et Manu (75) vont passer en commission disciplinaire dans les prochains jours Ces mesures internes s'ajoutent toujours à la pression policière et judiciaire suite aux 4 gardes à vue du 21 mai : Gaël, Dalila, Mohamed et Brahim risquent de se faire convoquer à tout moment par la Sûreté ou par le Procureur d'ici les 6 prochains mois.

Les cas de postiers en butte à la répression se multiplient : convocations ce moi-ci au tribunal à Fleury dans le Loiret, à Villard-Bonnot dans l'Isère, à Saint-Denis de la Réunion...


Grèves reconductibles dans le 92 mais aussi à Paris et dans le 91 !

Tout cet arsenal répressif n'a pas entamé le moral des grévistes du 92.
La situation a même connu une évolution importante en leur faveur. En effet, la grève du 92 n'est plus isolée en Région Parisienne, car Paris 15 est en grève depuis 16 jours, et 3 bureaux du 91 (Orsay et St-Pierre depuis hier et Epinay depuis 17 jours) sont également en grève reconductible majoritaire. D'autres grèves sont en cours dans d'autres régions.

Un préavis de grève illimité a été déposé sur l'ensemble des bureaux parisiens à partir de mardi prochain. La possibilité d'une jonction entre ces 3 grèves est palpable. Si le 92, Paris et le 91 frappent ensemble, le rapport de forces pour les revendications de chacun des bureaux concerné augmentera. Une victoire serait un encouragement pour l'ensemble des postiers et même au-delà du secteur postal.


Mobilisation !




Le rassemblement de mercredi prochain peut être l'occasion d'appuyer les grévistes et d'exiger l'abandon de toutes les poursuites. Il faut pour cela une mobilisation comparable à celle du 21 mai devant la Sûreté territoriale.


Soyons nombreux et nombreuses à nous rassembler :

- pour l'abandon de toutes les sanctions et poursuites !

- pour la victoire des postiers !



Rassemblement mercredi 11 juin, 18h30, 44 boulevard Vaugirard (métro Montparnasse)
Modifié le jeudi 19 juin 2014
Voir aussi dans la catégorie France
La gifle et la manifestation du 12 juin 2021La gifle et la manifestation du 12 juin 2021

La gifle assénée à Macron a la vertu de sa clarté corporelle. Peu importe celui qui la lui a donnée : elle illustre de manière cinglante l'exaspération et le ras-le-bol de la population face...

Discrimination syndicale à la Cité nationale de l'Histoire de l'Immigration

Smaïl Bessaha, représentant CGT du personnel de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, situé dans le Palais de la Porte Dorée, a accepté de répondre à nos questions sur la...

Le Ministère de la Culture en temps de pandémie : la casse continue !Le Ministère de la Culture en temps de pandémie : la casse continue !

« Pour une heure, pour un jour, pour une semaine ou pour un mois, laissez-nous entrouvrir nos portes » réclamaient, dans une pétition publiée le 2 février dernier sur Change.org, une centaine...

La Commune de Paris 150e anniversaireLa Commune de Paris 150e anniversaire

Brève chronologie des 72 jours de la Commune 18 mars 1871. Enlèvement des canons à Montmartre, Belleville sur ordre de Thiers. Soulèvement de Paris. Fuite de Thiers à Versailles. 19 mars 1871....

150e anniversaire du 18 mars 1871

La Commune célèbre aujourd'hui la révolution à la butte Montmartre, là où tout a commencé !

8 mars 2021 : JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES8 mars 2021 : JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

Pour la défense des droits des femmes, pour l’égalité, contre l'exploitation et l'oppression du capitalisme et du patriarcat ! L'année dernière nous appelions à rejoindre les manifestations...



HAUT