Nicolas Sarkozy doit renoncer à la Maison de l'histoire de France

Déclaration de Jean-Luc Mélenchon candidat à l'élection présidentielle pour le Front de GaucheLe 12 septembre 2010, le Président de la République annonçait la création d'une Maison de l'histoire de France (MHF) sur le site des Archives nationales à Paris. Ce projet voulu à toute force par Nicolas Sarkozy et soutenu sans réserve par le ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, a aussitôt soulevé une vague d'indignation très importante. Très rapidement en effet de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer une décision entachée par l'instrumentalisation droitière des concepts d'identité nationale, de quête identitaire et mémorielle.

l'opposition résolue des historiens, de la communauté scientifique, des acteurs de la culture, des professionnels, des artistes, d'importantes personnalités, mais aussi des personnels du ministère de la culture et de leurs représentants syndicaux à la MHF n'a cessé depuis de s'amplifier. Ce large mouvement connait à présent un écho populaire et une résonnance médiatique remarquables.

Le comité d'orientation scientifique de la Maison de l'histoire de France mis en place par Frédéric Mitterrand pour apaiser les esprits a rendu ses premières conclusions en juin dernier. En vérité, celles-ci ne lèvent aucune des lourdes hypothèques idéologiques qui pèsent sur le projet. Tout au contraire, elles confirment que la MHF relève d'une conception étriquée et manichéenne de l'histoire.

La volonté présidentielle d'implanter la MHF au sein du quadrilatère Rohan-Soubise dans le Marais à Paris menace de fait les Archives nationales dans leur emprise historique et dans leur nécessaire développement au service de tous les publics. Il en va ainsi du devenir d'une institution essentielle à la démocratie et à la citoyenneté. La MHF, c'est aussi une arme redoutable tournée contre les musées nationaux, le réseau qu'ils constituent, et leurs missions fondamentales pourtant au coeur des enjeux de la démocratisation de la culture.

Nul ne s'y trompe. La MHF de Nicolas Sarkozy viendrait un peu plus encore fragiliser le ministère de la culture et le service public culturel déjà gravement ébranlés par la Révision Générale des Politiques Publiques et plus de quatre ans marqués par des restructurations profondes, des coupes budgétaires et des destructions d'emplois insupportables.

La répression syndicale qui s'abat aujourd'hui sur trois militants des Archives nationales - appartenant à trois organisations différentes - et que nous condamnons avec la plus grande fermeté, est la marque d'un pouvoir aux abois, plus que jamais affaibli dans sa légitimité politique. l'Elysée et la rue de Valois doivent lever sans délai toute menace de sanction contre ces syndicalistes.

Nous demandons au Président de la République de renoncer à la Maison de l'histoire de France.

Modifié le mercredi 19 octobre 2011
Voir aussi dans la catégorie France
Toutes et tous cibles de l’État policier !Toutes et tous cibles de l’État policier !

La société idéale que nous proposent nos gouvernants, c'est une société de la peur, de la menace, de la surveillance, de l'enfermement et de l’exploitation. Déjà en 2015, nous avions...

Policiers, hors des lycées ! Retrait de la réforme E3C !Policiers, hors des lycées ! Retrait de la réforme E3C !

Depuis la mi-janvier, les épreuves de l'E3C (épreuves communes de contrôle continu du nouveau baccalauréat) organisées par les rectorats et le ministère de l'Éducation nationale ont fait...

La casse de la fonction publique est en marche !La casse de la fonction publique est en marche !

Alors que la loi du 6 août 2019 constitue une attaque sans précédent contre la fonction publique, ses personnels (5,5 millions dans ses trois versants) découvrent aujourd’hui, par ses décrets...

9 mai 2019, Clermont-Ferrand : « Les bureaucraties syndicales unies pour ne rien faire ! »Loi du 6 août 2019 : une attaque sans précédent contre la fonction publique

Comment expliquer que la loi dite de « Transformation de la fonction publique » 1 ait pu être adoptée le 6 août dernier comme une lettre à la poste ? Alors même que cette loi casse le Statut...

France: Réforme des retraites – Manifestations du 24 septembre 2019 Un échec pour la bureaucratie syndicale !France: Réforme des retraites – Manifestations du 24 septembre 2019 Un échec pour la bureaucratie syndicale !

Article sur le site de la L.I.S.

Marc BlondelLa formation professionnelle en miettes - Première partie

Dossier du mois La loi El Khomri a mis en route le « Compte Personnel d’Activité » (CPA). Un « compte » qui aurait pu aussi bien s’appeler « Compte de Précarité Assurée », sous couvert...



HAUT