NON À LA MAISON DE l'HISTOIRE DE FRANCE ! LEVÉE IMMÉDIATE DE TOUTE SANCTION CONTRE LES 3 DES ARCHIVES !

MARDI 18 OCTOBRE 2011 RÉUNION PUBLIQUEA l'initiative des organisations syndicales du Ministère de la Culture et de
l'Intersyndicale CFDT CFTC CGT Archives de France

ARRÊTEZ LA CASSE DU MINISTÈRE DE LA CULTURE !

NON À LA MAISON DE l'HISTOIRE DE FRANCE !




La décision de Nicolas Sarkozy, annoncée le 12 septembre 2010 et mise en oeuvre par Frédéric Mitterrand, de créer une Maison de l'histoire de France (MHF) et de l'installer aux Archives nationales de Paris intervient dans un contexte politique où les concepts d'identité nationale, de quête identitaire et mémorielle font l'objet d'instrumentalisations préoccupantes et dangereuses. Aussitôt ce projet connu, de très nombreuses voix se sont élevées pour en dénoncer l'objectif partisan.

NON À LA RÉPRESSION ANTI-SYNDICALE !



Un an après, la mobilisation ne faiblit pas et, corollaire de la résistance des personnels du ministère, la répression anti-syndicale s'abat sur trois responsables de l'intersyndicale des Archives : Eliane Carouge (CFDT), Béatrice Hérold (CFTC), Wladimir Susanj (CGT).

Sapant encore plus le ministère de la Culture et de la Communication, déjà très fragilisé par la Révision Générale des Politiques Publiques et par plusieurs années successives d'austérité budgétaire et de destruction de l'emploi, la MHF prévoit d'absorber 9 musées nationaux et s'en prend à un réseau indispensable au service public culturel. La MHF menace également les Archives nationales - outil précieux de la citoyenneté et de la démocratie, véritable mémoire collective du pays - qui ont besoin de tout leur espace et de tous leurs moyens pour fonctionner et répondre aux attentes du public.

La Maison de l'histoire de France : un projet réactionnaire, une tentative d'instrumentalisation de l'histoire ; un pseudo projet " muséographique " contre les musées, les missions de service public et les personnels ; une attaque sans précédent contre les Archives nationales ?

|

RÉUNION PUBLIQUE
MARDI 18 OCTOBRE 2011

DE 19H30 À 21H00

BOURSE DU TRAVAIL DE PARIS
SALLE AMBROISE CROIZAT

3, rue du Château d'Eau 75010 Paris (Métro République)




Ont d'ores et déjà annoncé leur participation et prendront la parole :



0

. Nicole BORVO COHEN-SEAT, sénatrice de Paris (PCF), présidente du groupe CRC

. Francis PARNY, vice-président du Conseil régional d'Ile-de-France, en charge de la culture entre 2005-2010 (FdG)

. Jack RALITE, ancien ministre, ancien sénateur de Seine-Saint-Denis (PCF)

. Gaël QUIRANTE, direction du NPA

. Arlette FARGE, historienne, directrice de recherche à l'EHESS

. Nicolas OFFENSTADT, historien, maître de conférences, Université Paris 1

. Jean-Marc CANON, secrétaire général de l'UGFF CGT

. Didier ALAIME, secrétaire général de la CGT Culture

. Eliane CAROUGE, représentante de la CFDT Archives

. Béatrice HÉROLD, représentante de la CFTC Archives

. Wladimir SUSANJ, secrétaire général de la CGT Archives

|



0




NON À LA MAISON DE l'HISTOIRE DE FRANCE !

LEVÉE IMMÉDIATE DE TOUTE SANCTION
CONTRE LES 3 DES ARCHIVES !






Messages et soutiens de : Jean-Luc Mélenchon (FdG), Pierre Laurent (PCF), Philippe Poutou (NPA)


Modifié le dimanche 23 octobre 2011
Voir aussi dans la catégorie France
Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !

Tout comme pour l'hôpital, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, n'ont eu de cesse de déconstruire le système public de l'éducation, à l'école comme à l'université. Tour à...

La chasse aux pauvres est ouverte à Bayonne

La misère progresse en France et dans le monde. Face à cette misère croissante et de plus en plus visible, le capitalisme et ses serviteurs ont entrepris de faire en sorte qu’elle devienne le...

Plan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et MacronPlan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron

« Il ne s'agit pas du heurt « normal » d'intérêts matériels opposés. Il s'agit de préserver le prolétariat de la déchéance, de la démoralisation et de la ruine. Il s'agit de la vie et de...

Loi de sécurité globale pour gouvernement aux aboisLoi de sécurité globale pour gouvernement aux abois

Voilà un mois maintenant que les mobilisations contre la loi de sécurité globale continuent. Malgré l'adoption de la loi en première lecture, l'ensemble de la population rejette avec force ce...

Notre priorité absolue : un plan d’urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron !

Laurent Saint-Martin, député LREM du Val-de-Marne et rapporteur du budget, l’affirme : « les réformes restent d’actualité ». Et il précise : « c’est juste le calendrier qui est repensé...

Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !

Rassemblant 500 000 manifestant.e.s dans 70 villes le samedi 28 novembre 2020, la mobilisation contre la « loi sécurité globale » a été massive. C’est un succès sans équivoque des...



HAUT