NON A LA MAISON DE l'HISTOIRE DE FRANCE AUX ARCHIVES NATIONALES !

Intersyndicale archives de France : Communiqué de presse du 18 mai 2011

Intersyndicale

CFDT CFTC CGC CGT

Archives de France




0

Communiqué de Presse




0






Ce mardi 17 mai 2011 à 11 heures, l'intersyndicale CFDT CFTC CGC CGT Archives de France organisait, dans le cadre de sa campagne contre le projet du Président de la République d'implanter la Maison de l'histoire de France sur le site parisien des Archives nationales, un point presse dans la cour de l'Hôtel de Soubise (Paris 3ème).

Il s'agissait d'aborder la question de l'ouverture des espaces intérieurs et jardins des Archives nationales, prévue le 21 juin prochain, et annoncée par Nicolas Sarkozy le 12 septembre 2010 à Lascaux et le 3 mars 2011 au Puy-en-Velay.

Ont notamment pris la parole : Nicolas Offenstadt, historien, Université Paris 1 ; Jack Ralite, sénateur de Seine-Saint-Denis, PCF ; Maurice Rajsfus, historien ; Martine Billard, députée de Paris, PG ; Gaël Quirante, comité exécutif du NPA ; Didier Alaime, secrétaire général de la CGT-Culture ; Wladimir Susanj, intersyndicale, CGT-Archives ; Eliane Carouge, intersyndicale, CFDT-Archives ; Béatrice Hérold, intersyndicale, CFTC-Archives

l'intersyndicale Archives de France a pu faire état de l'impréparation du projet d'ouverture des jardins et des risques encourus pour les biens et les personnes. En effet, alors que les jardins doivent ouvrir au public le 21 juin prochain, nous avons souligné que les travaux d'aménagement de la " promenade paysagère " (terrassement, nature des sols ; plantations ; fontainerie ; arrosage ; mobilier ; clôture et portail ; éclairage, réseau et matériel), ne prendront fin que le 5 décembre 2011.

Ainsi, pendant plus de cinq mois devraient cohabiter sur 7 000 m2 le public le plus divers (des enfants aux seniors), les agents des Archives (pour qui les cours intérieures sont aussi des espaces où l'on travaille, circule), mais également, comme sur tout chantier, des engins de travaux publics, des camions, etc. Et tout le monde empruntera les mêmes passages !

Puis, d'avril 2012 à septembre 2013, aura lieu le déménagement d'une partie des Archives conservées à Paris vers le nouveau site de Pierrefitte-sur-Seine. Cela correspond au plus grand déménagement réalisé aujourd'hui en France, supérieur en volume à celui de la BNF Tolbiac.

Enfin, la question de la sécurité et de la surveillance : plus de douze points d'accès directs aux magasins, ateliers et bureaux des Archives nationales ont été recensés. A notre connaissance, aucune étude spécifique sur la sécurité des locaux, des magasins et des documents d'archives n'a été diligentée. Les documents d'archives sont le cadet des soucis des autorités administratives, seule importe la Maison de l'histoire de France.

Quant à la surveillance des jardins, rien n'est prévu à ce jour.

Au total, nous estimons que l'ouverture des jardins des Archives nationales au public le 21 juin prochain n'est ni possible ni sérieuse.

l'intersyndicale a fait part de sa volonté de faire du 21 juin un moment de mobilisation en défense des Archives nationales, contre la Maison de l'histoire de France de Nicolas Sarkozy.

Enfin, l'intersyndicale appelle à un meeting le samedi 25 juin 2011.

Paris, le 18 mai 2011

Pour tout contact :

Intersyndicale Archives

56 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris

téléphone : 01 40 27 63 33 télécopie : 01 40 27 63 66

Modifié le mardi 24 mai 2011
Voir aussi dans la catégorie France
Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !

Tout comme pour l'hôpital, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, n'ont eu de cesse de déconstruire le système public de l'éducation, à l'école comme à l'université. Tour à...

La chasse aux pauvres est ouverte à Bayonne

La misère progresse en France et dans le monde. Face à cette misère croissante et de plus en plus visible, le capitalisme et ses serviteurs ont entrepris de faire en sorte qu’elle devienne le...

Plan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et MacronPlan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron

« Il ne s'agit pas du heurt « normal » d'intérêts matériels opposés. Il s'agit de préserver le prolétariat de la déchéance, de la démoralisation et de la ruine. Il s'agit de la vie et de...

Loi de sécurité globale pour gouvernement aux aboisLoi de sécurité globale pour gouvernement aux abois

Voilà un mois maintenant que les mobilisations contre la loi de sécurité globale continuent. Malgré l'adoption de la loi en première lecture, l'ensemble de la population rejette avec force ce...

Notre priorité absolue : un plan d’urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron !

Laurent Saint-Martin, député LREM du Val-de-Marne et rapporteur du budget, l’affirme : « les réformes restent d’actualité ». Et il précise : « c’est juste le calendrier qui est repensé...

Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !

Rassemblant 500 000 manifestant.e.s dans 70 villes le samedi 28 novembre 2020, la mobilisation contre la « loi sécurité globale » a été massive. C’est un succès sans équivoque des...



HAUT