Manifestons contre le terrorisme de l'Etat Israélien !

A Paris : Dimanche 2 juillet | la Commune et le CCSA communiquent :Pendant que les gouvernements du monde entier se mobilisent pour " sauver le soldat Schalit ", l'Etat d'Israël perpètre une agression d'une gravité sans précédent contre la population palestinienne, qu'il menace désormais ouvertement d'anéantissement.

Les opérations lancées depuis 4 jours par l'armée israélienne contre la bande de Gaza, sans compter la multiplication de prises d'otages en Cisjordanie, n'ont pas pour objet de récupérer le soldat Guilat Schalit, capturé dimanche dernier par la résistance armée palestinienne.

Il s'agit bien au contraire d'actes de terrorisme, visant tout un peuple, et faisant fi, au passage, du sort du caporal Schalit.

l'armée et l'aviation israélienne ne se sont pas contentées, ces derniers jours, de détruire le maximum de ponts et de routes dans la bande de Gaza, dont tous les points de passage ont été fermés, interdisant toute circulation, y compris celle des grands malades et même de médicaments.

La destruction préméditée de transformateurs privait déjà, jeudi soir, la moitié des 1,4 million d'habitants de la bande de Gaza d'électricité, avant qu'on apprenne vendredi le bombardement de la centrale approvisionnant le sud du territoire.

Pas d'électricité, cela signifie aussi, à très court terme -à peine trois jours, selon le représentant des Nations-Unies à Gaza, dès lors qu'il n'y a plus d'essence pour alimenter les groupes électrogènes- pas de réfrigération de produits essentiels, dont les produits sanguins. Et plus d'accès à une eau propre, puisque 120 des puits creusés dans le sous-sol du territoire ne fonctionnent qu'avec des pompes électriques. Le représentant des Nations-Unies, le Norvégien Egeland, lui-même ancien artisan des accords d'Oslo, adjure la communauté internationale d'intervenir.

Mais quelle " communauté internationale " ? Les gouvernements du monde entier, dont le gouvernement français, encouragent au contraire Israël à poursuivre ses menées criminelles. C'est pourquoi seule une mobilisation citoyenne et populaire peut venir au secours du peuple palestinien.

Des manifestations contre l'impunité du gouvernement israélien ont lieu ce week-end dans le monde entier, de Rabat à Genève en passant par Londres et Le Caire.
Modifié le mercredi 25 avril 2007
Voir aussi dans la catégorie France
La Semaine sanglante, 21-28 mai 1871La Semaine sanglante, 21-28 mai 1871

La Semaine sanglante est le nom des derniers jours de la Commune de Paris, de la répression du premier gouvernement ouvrier et de toutes celles et ceux qui l'ont défendue contre les troupes du...

Chômage, précarité et misère : un été meurtrier !Chômage, précarité et misère : un été meurtrier !

La crise économique et sociale s'installe durablement. Pour la classe ouvrière, tous les signaux sont au rouge. Pour les « investisseurs », tout au contraire, la France est parmi les pays les...

De la grève du vote à la révolte abstentionniste !De la grève du vote à la révolte abstentionniste !

C’est un tremblement de terre politique qui a eu lieu ce dimanche 21 juin 2021 à l’occasion du premier tour des élections régionales et départementales. Avec 66,7 %, jamais dans l’histoire...

La gifle et la manifestation du 12 juin 2021La gifle et la manifestation du 12 juin 2021

La gifle assénée à Macron a la vertu de sa clarté corporelle. Peu importe celui qui la lui a donnée : elle illustre de manière cinglante l'exaspération et le ras-le-bol de la population face...

Discrimination syndicale à la Cité nationale de l'Histoire de l'Immigration

Smaïl Bessaha, représentant CGT du personnel de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, situé dans le Palais de la Porte Dorée, a accepté de répondre à nos questions sur la...

Le Ministère de la Culture en temps de pandémie : la casse continue !Le Ministère de la Culture en temps de pandémie : la casse continue !

« Pour une heure, pour un jour, pour une semaine ou pour un mois, laissez-nous entrouvrir nos portes » réclamaient, dans une pétition publiée le 2 février dernier sur Change.org, une centaine...



HAUT