Frédéric Mitterrand abandonne toutes les menaces de sanctions contre les 3 des Archives

Communiqué de presse Intersyndicale CFDT-CFTC-CGT Archives de FranceHier, mardi 20 décembre 2011, Mme Elodie Perthuisot, directrice de cabinet du ministre de la culture, et Mme Claire Lamboley, conseillère sociale, ont fait part à une délégation intersyndicale de la décision de M. Frédéric Mitterrand de renoncer à poursuivre et sanctionner les trois syndicalistes des Archives Nationales - Eliane Carouge, CFDT , Béatrice Herold, CFTC et Wladimir Susanj, CGT - qui avaient organisé une conférence de presse aux Archives Nationales le 17 mai dernier dans le cadre de la campagne contre la Maison de l'Histoire de France de Nicolas Sarkozy.

A travers cette décision, M. Frédéric Mitterrand prouve son attachement et sa volonté à rétablir un dialogue social serein et apaisé. Nous en prenons acte positivement.

Ainsi, après plus de trois mois de blocage total du fonctionnement des instances paritaires ministérielles, la décision de M. Frédéric Mitterrand est de nature à débloquer cette situation. En conséquence, plus rien ne s'oppose à un fonctionnement normal des comités techniques, comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, et autres instances de dialogue social.

l'intersyndicale Archives espère par conséquent que M. le Ministre de la culture aura su tirer toutes leçons d'une telle situation : il est impossible que, de près ou de loin, les droits et libertés syndicaux soient remis en cause dans ce pays.

l'Intersyndicale Archives prend donc la décision d'être présente et de siéger à nouveau face aux autorités administratives.

Enfin, nous remercions chaleureusement les 3500 signataires de l'Appel National pour la levée des sanctions, les associations, organisations syndicales, partis politiques et personnalités qui nous ont soutenus indéfectiblement.

Paris, le 21 décembre 2011
Modifié le mardi 17 janvier 2012
Voir aussi dans la catégorie France
Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !

Tout comme pour l'hôpital, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, n'ont eu de cesse de déconstruire le système public de l'éducation, à l'école comme à l'université. Tour à...

La chasse aux pauvres est ouverte à Bayonne

La misère progresse en France et dans le monde. Face à cette misère croissante et de plus en plus visible, le capitalisme et ses serviteurs ont entrepris de faire en sorte qu’elle devienne le...

Plan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et MacronPlan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron

« Il ne s'agit pas du heurt « normal » d'intérêts matériels opposés. Il s'agit de préserver le prolétariat de la déchéance, de la démoralisation et de la ruine. Il s'agit de la vie et de...

Loi de sécurité globale pour gouvernement aux aboisLoi de sécurité globale pour gouvernement aux abois

Voilà un mois maintenant que les mobilisations contre la loi de sécurité globale continuent. Malgré l'adoption de la loi en première lecture, l'ensemble de la population rejette avec force ce...

Notre priorité absolue : un plan d’urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron !

Laurent Saint-Martin, député LREM du Val-de-Marne et rapporteur du budget, l’affirme : « les réformes restent d’actualité ». Et il précise : « c’est juste le calendrier qui est repensé...

Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !

Rassemblant 500 000 manifestant.e.s dans 70 villes le samedi 28 novembre 2020, la mobilisation contre la « loi sécurité globale » a été massive. C’est un succès sans équivoque des...



HAUT