Communiqué de l' intersyndicale : NOUS NE CÈDERONS PAS AU CHANTAGE !

NON A LA MAISON DE l'HISTOIRE DE FRANCE AUX ARCHIVES NATIONALES !

Intersyndicale

CFDT CFTC CGC CGT

Archives de France







NOUS NE CÈDERONS PAS AU CHANTAGE !





Par un courrier daté du 27 décembre 2010, reçu le jeudi 30 décembre, le directeur du cabinet du ministre de la Culture, M. Pierre Hanotaux, a adressé un ultimatum aux personnels des Archives nationales et à leurs organisations syndicales : levée immédiate de l'occupation de l'Hôtel de Soubise (occupé depuis 110 nuits) sous peine d'interdiction de la programmation culturelle des Archives nationales (cf la copie jointe).


Cette menace indigne est sans rapport avec l'objet du conflit qui concerne, rappelons-le, notre refus de la confiscation des locaux des Archives nationales pour y installer la Maison de l'Histoire de France.

En annonçant un tel " lock out ", Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, procède à un amalgame abusif alors qu'il est confronté aux plus grandes difficultés pour constituer le futur conseil scientifique de la Maison de l'Histoire de France.


Face à ce chantage odieux, le personnel des Archives nationales s'est réuni, ce mardi 4 janvier 2011, en assemblée générale et a voté à l'unanimité la poursuite de l'occupation.


Défendant l'institution des Archives nationales et ses missions, les personnels ont naturellement exprimé leur volonté de voir menée à bien la programmation culturelle telle que prévue, à commencer par l'exposition " Menus Plaisirs ", inaugurée le mardi 18 janvier prochain.


Fruit d'un travail de près de deux ans, pour un coût estimé entre 180 000 et 200 000 euros, son installation est terminée depuis le 24 décembre dernier et l'accrochage des pièces présentées, dont certaines viennent de l'étranger, est commencé.


Ainsi, la situation pourrait se résumer à " si vous n'êtes pas sages, on vous interdit de travailler ! "


Soutenue majoritairement par les usagers, universitaires, étudiants ou généalogistes, les élus ainsi que les simples citoyens ou salariés, notre mobilisation rencontre un écho médiatique fort, à la mesure des enjeux démocratiques en question.


C'est un combat pour le service public des Archives nationales, son développement et son renforcement en tant qu'institution consubstantielle d'un état démocratique. Il en va pour nos concitoyens de la possibilité d'avoir accès à leur patrimoine historique et aux preuves de leurs droits.


C'est pourquoi la légitimité morale est de notre côté.


En envisageant froidement d'annuler au dernier moment une exposition programmée, Frédéric Mitterrand tombe le masque : la " Culture pour chacun ", certes, mais pas aux Archives nationales. Pour ce cas précis, ce serait plutôt la " Culture pour personne "...


Pour toutes ces raisons, nous refusons de céder au chantage. Le combat continue.


Nous répondrons à toutes vos questions et démontrerons que les allégations, concernant l'atteinte à la sécurité des personnes et des biens, contenues dans le courrier de M. Pierre Hanotaux, sont totalement infondées, lors de la conférence de presse que nous organiserons le :


Jeudi 6 janvier 2011 à 11 heures

Hôtel de Soubise - Archives Nationales

60 rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris

Métro : Hôtel de ville (ligne 1) ou Rambuteau (ligne -11)




Paris, le 4 janvier 2011


Modifié le dimanche 23 janvier 2011
Voir aussi dans la catégorie France
Toutes et tous cibles de l’État policier !Toutes et tous cibles de l’État policier !

La société idéale que nous proposent nos gouvernants, c'est une société de la peur, de la menace, de la surveillance, de l'enfermement et de l’exploitation. Déjà en 2015, nous avions...

Policiers, hors des lycées ! Retrait de la réforme E3C !Policiers, hors des lycées ! Retrait de la réforme E3C !

Depuis la mi-janvier, les épreuves de l'E3C (épreuves communes de contrôle continu du nouveau baccalauréat) organisées par les rectorats et le ministère de l'Éducation nationale ont fait...

La casse de la fonction publique est en marche !La casse de la fonction publique est en marche !

Alors que la loi du 6 août 2019 constitue une attaque sans précédent contre la fonction publique, ses personnels (5,5 millions dans ses trois versants) découvrent aujourd’hui, par ses décrets...

9 mai 2019, Clermont-Ferrand : « Les bureaucraties syndicales unies pour ne rien faire ! »Loi du 6 août 2019 : une attaque sans précédent contre la fonction publique

Comment expliquer que la loi dite de « Transformation de la fonction publique » 1 ait pu être adoptée le 6 août dernier comme une lettre à la poste ? Alors même que cette loi casse le Statut...

France: Réforme des retraites – Manifestations du 24 septembre 2019 Un échec pour la bureaucratie syndicale !France: Réforme des retraites – Manifestations du 24 septembre 2019 Un échec pour la bureaucratie syndicale !

Article sur le site de la L.I.S.

Marc BlondelLa formation professionnelle en miettes - Première partie

Dossier du mois La loi El Khomri a mis en route le « Compte Personnel d’Activité » (CPA). Un « compte » qui aurait pu aussi bien s’appeler « Compte de Précarité Assurée », sous couvert...



HAUT