Chirac - Villepin - Sarko, STOP !

STOP ! | Appel unitaire : Après la victoire du <i>NON</i> le 29 maiLa France de Chirac-Villepin Sarkozy tient en quelques chiffres : 2,5 millions de chômeurs officiels mais 1 sur 2 n'est pas indemnisé, 1 million de personnes au Rmi et 4,7 obligés de faire appel à la CMU, 3,5 millions sous le seuil de pauvreté, 6 millions en surendettement, 3 millions de mal-logés et une écrasante majorité de salariés qui ne joint plus les deux bouts depuis longtemps...C'est pourquoi l'appel ci-dessous, adopté dès le lendemain de l'écrasante victoire du 29 mai dernier est plus que jamais d'actualité : oui, il y a urgence à chasser Chirac-Villepin-Sarkozy.En votant le 29 mai contre Chirac et la " Constitution européenne ", malgré et contre la propagande de l'état, des partis de droite, de la direction du PS, du Medef et des média, la majorité des travailleurs ont signifié : " ça suffit : la politique antisociale du gouvernement et de la Commission européenne n'a aucune légitimité ; le maintien de Chirac, de son gouvernement et de son assemblée n'a aucune légitimité ; la démocratie, c'est qu'ils soient chassés ! ".

Les " 100 jours " de M. de Villepin sont 100 jours de trop, 100 jours pour appliquer par ordonnances la politique rejetée par la majorité, 100 jours pour tenter d'imposer aux jeunes la condition de travailleurs journaliers, en détruisant le Code du travail, 100 jours pour que M. Sarkozy avec son idéologie extrémiste joue les gros bras dans les banlieues sans apporter aucune sécurité à leurs habitants, au contraire : ça suffit !
Malgré son rejet, en France et aux Pays-Bas, la politique libérale des traités de Rome, Maastricht, Amsterdam et Nice se poursuit comme s'il ne s'était rien passé. Il y a urgence démocratique et sociale. Ces traités, le pacte de stabilité, le carcan de la Banque centrale européenne, les directives type Bolkestein ou sur le temps de travail doivent être abrogés.

Il y a urgence démocratique et sociale. Les lois scélérates et antisociales imposant la flexibilité, la précarité, la décentralisation, détruisant le droit du travail, les services publics et la sécurité sociale, comme les traités européens antérieurs ont été rejetées le 29 mai. La première chose à faire, pour imposer des embauches massives et répondre à l'urgence, est l'abrogation de tout l'arsenal antisocial instauré depuis 1983.
Chirac, son gouvernement et son assemblée devront être chassés. Après le 29 mai, l'alternative politique passe par l'organisation de ceux d'en bas et la rédaction de leurs exigences : pour une représentation démocratique réelle de la majorité, il faut nous réunir, nous associer, discuter. Les signataires de la présente déclaration considèrent nécessaire la tenue d'une manifestation nationale à l'élysée pour l'arrêt immédiat de cette politique antisociale, le respect de la démocratie et donc le départ de Chirac, du gouvernement Villepin-Sarkozy, et de l'assemblée UMP. Ils vous appellent à soutenir le meeting unitaire qui se tiendra sur cet axe cet automne.

Premiers signataires :

Club Liaison Socialisme Révolution Démocratie, Le Militant, Prométhée, Club République Sociale, La Commune.
Modifié le jeudi 03 novembre 2005
Voir aussi dans la catégorie France
La Semaine sanglante, 21-28 mai 1871La Semaine sanglante, 21-28 mai 1871

La Semaine sanglante est le nom des derniers jours de la Commune de Paris, de la répression du premier gouvernement ouvrier et de toutes celles et ceux qui l'ont défendue contre les troupes du...

Chômage, précarité et misère : un été meurtrier !Chômage, précarité et misère : un été meurtrier !

La crise économique et sociale s'installe durablement. Pour la classe ouvrière, tous les signaux sont au rouge. Pour les « investisseurs », tout au contraire, la France est parmi les pays les...

De la grève du vote à la révolte abstentionniste !De la grève du vote à la révolte abstentionniste !

C’est un tremblement de terre politique qui a eu lieu ce dimanche 21 juin 2021 à l’occasion du premier tour des élections régionales et départementales. Avec 66,7 %, jamais dans l’histoire...

La gifle et la manifestation du 12 juin 2021La gifle et la manifestation du 12 juin 2021

La gifle assénée à Macron a la vertu de sa clarté corporelle. Peu importe celui qui la lui a donnée : elle illustre de manière cinglante l'exaspération et le ras-le-bol de la population face...

Discrimination syndicale à la Cité nationale de l'Histoire de l'Immigration

Smaïl Bessaha, représentant CGT du personnel de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, situé dans le Palais de la Porte Dorée, a accepté de répondre à nos questions sur la...

Le Ministère de la Culture en temps de pandémie : la casse continue !Le Ministère de la Culture en temps de pandémie : la casse continue !

« Pour une heure, pour un jour, pour une semaine ou pour un mois, laissez-nous entrouvrir nos portes » réclamaient, dans une pétition publiée le 2 février dernier sur Change.org, une centaine...



HAUT