Aux confins de la bêtise

Réponse à un certain Jean-Claude TardieuMonsieur,

Vous publiez sur votre site que vous nommez improprement " Lutte de classe " ( et avec une faute grossière puisque vous mettez " classe " au singulier, à moins qu'il vous ait échappé qu'il y en a plusieurs) un article contre notre organisation et notre conseiller municipal Daniel Petri, intitulé " Aux frontières de l'absurde "

Vous écrivez : " J'ai lu avec stupéfaction un article du groupe La Commune dans lequel il demandait la régularisation de tous les sans-papiers en France. Ils savent de quoi ils parlent puisque l'un d'entre eux est conseiller municipal. Il va même jusqu'à demander qu'on leur donne du travail quand ils n'en ont pas et un logement HLM. C'est la même position qu'adopte le PT (IO n° 763, p.10) ... " Le reste de l'article est du même acabit.

Oui, nous avouons lutter, dans la lutte de classes, pour l'émancipation de l'Humanité du joug de l'exploitation, pour le socialisme, pour l'abolition du salariat et donc, tous les jours, pour l'égalité des droits sociaux, démocratiques et politiques. Nous n'avons en ce domaine rien inventé et sommes, du moins nous l'espérons, dans la continuité du Manifeste du Parti communiste, du Programme de Transition et quelques autres documents qui constituent notre socle théorique et pratique.

Vous écrivez, comme si c'était une marque d'infamie : " C'est la même position qu'adopte le PT. (IO n° 763, p.10 " Que le PT se réclame des principes de la régularisation de tous les sans-papiers, du droit au logement et au travail pour tous est fort honorable pour cette organisation et les désaccords, importants, que nous avons avec ce parti dont nous sommes issus ne portent pas sur ces principes communs. De toute manière, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, nous n'avons nullement le monopole, fort heureusement, de ces positions de principe qui vous scandalisent et que vous traitez d' " absurdes ". Jusqu'à preuve du contraire, outre nous et le PT, luttent aussi pour la régularisation de tous les sans-papiers, pour leur droit à un toit et à un travail décents nos amis et camarades du GSI, que vous avez décidé de censurer de votre site, nos amis et camarades du CCI (T), nos amis et camarades de " les Amis de l'Egalité ", trois organisations dont nous nous sentons les plus proches dans le combat quotidien et avec lesquelles nous avons des liens fraternels.

Mais il ne faut surtout pas oublier de citer aussi LO, la LCR et des groupes de combattants honnêtes tels la Nouvelle Gauche Communiste, Militant etc. qui eux aussi luttent aux côtés des sans-papiers.

Vous écrivez : " Je vois d'ici des militants à l'esprit borné prêts à me mettre dans le même sac que Sarkozy et le Pen : vous reprenez leurs arguments, c'est insupportable, etc. "

Oui, monsieur, vous reprenez mot pour mot leurs arguments et nous sommes donc de ces " militants bornés " . Mais rassurez-vous. Vous aussi, vous n'êtes pas seul : outre Sarkozy, vous partagez votre point de vue xénophobe, chauvin et faussement " réaliste " avec le PS, Ségolène Royal en tête, et les staliniens du PCF qui se sont fait une spécialité dans les bulldozers anti-immigrés, comme à Vitry et dans les manifestations pour expulser des immigrés comme à Montigny, dans le Val-d'Oise, avec Robert Hue. Vous devriez en outre tenter un jumelage de votre site avec Rocard, le grand humaniste qui restera à la postérité avec son célèbre " On ne peut pas accueillir toute la misère du monde ".

Nous sommes donc au regret de vous informer que cette position qui est à vos yeux à ce point illusoire qu'elle vous épouvante et vous stupéfie ne tombe pourtant pas du ciel : elle découle de toute la tradition du mouvement ouvrier depuis ses origines, de ses principes élémentaires lorsqu'ils ne sont pas déformés ou trahis, bien entendu. Votre site se réclame du Programme de la IVème internationale. Relisez donc ce Programme de fondation de la IVème internationale : " La IVème internationale (...) revendique un TRAVAIL et une EXISTENCE DIGNE pour tous ".(souligné par nous)

Alors, si nous avons en l'espèce un grief à faire à l'OCI dont vous dites être issu, c'est de vous avoir fait suivre un mauvais cycle de formation, ce qui est assez étonnant. Gageons que vous avez dû rater quelques séances ou alors que vous n'avez pas été un très bon élève, ce qui n'est pas un déshonneur, on fait tous avec ce qui nous a été légué.

En résumé, comme disait Hegel : " nul ne peut tondre un chauve ". Autrement dit, nous ne pouvons ni ne voulons vous empêcher de ramasser dans les poubelles du stalinisme et de la social-démocratie votre bouillie discriminatoire et réactionnaire. En revanche, votre référence à Marx, Engels, Lénine, Trotsky et à la IVeme Internationale est injurieuse pour nos aînés et indécente pour les militants qui luttent tous les jours pour changer la vie et le monde.

Alors, oubliez-nous et bon vent. Pourquoi, puisque vous dites habiter en Inde, n'allez-vous pas militer dans les syndicats, dans la lutte de classes de ce pays ? Ce n'est certainement pas le travail politique et syndical qui y manque. Nous pourrions vous procurer de bonnes adresses. Mais en avez-vous envie ?

Recevez, cher monsieur, nos sentiments appropriés.

NB : Nous transmettons bien entendu ce texte aux organisations citées et nous vous mettons au défi de publier sur votre site cette lettre, à la suite de votre texte...

PS : Oubliez aussi les camarades exclus du PT dans l'Yonne : vous leur rendez un très mauvais service en vous réclamant, frauduleusement, d'eux, surtout avec vos positions réactionnaires qui de fait, permettent aux dirigeants du PT de faire l'amalgame et jeter l'opprobre sur eux. Oubliez-les, vous les aideriez...

Pour l'organisation La Commune

Pedro Carrasquedo

Paris, le 5 novembre 2006
Modifié le lundi 06 novembre 2006
Voir aussi dans la catégorie France
Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !

Tout comme pour l'hôpital, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, n'ont eu de cesse de déconstruire le système public de l'éducation, à l'école comme à l'université. Tour à...

La chasse aux pauvres est ouverte à Bayonne

La misère progresse en France et dans le monde. Face à cette misère croissante et de plus en plus visible, le capitalisme et ses serviteurs ont entrepris de faire en sorte qu’elle devienne le...

Plan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et MacronPlan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron

« Il ne s'agit pas du heurt « normal » d'intérêts matériels opposés. Il s'agit de préserver le prolétariat de la déchéance, de la démoralisation et de la ruine. Il s'agit de la vie et de...

Loi de sécurité globale pour gouvernement aux aboisLoi de sécurité globale pour gouvernement aux abois

Voilà un mois maintenant que les mobilisations contre la loi de sécurité globale continuent. Malgré l'adoption de la loi en première lecture, l'ensemble de la population rejette avec force ce...

Notre priorité absolue : un plan d’urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron !

Laurent Saint-Martin, député LREM du Val-de-Marne et rapporteur du budget, l’affirme : « les réformes restent d’actualité ». Et il précise : « c’est juste le calendrier qui est repensé...

Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !

Rassemblant 500 000 manifestant.e.s dans 70 villes le samedi 28 novembre 2020, la mobilisation contre la « loi sécurité globale » a été massive. C’est un succès sans équivoque des...



HAUT