Air France : Communiqué n° 4

PLUS DE 26 000 SIGNATURES !

Communiqué n° 4

Protégeons les 5 d’Air France !

Abandon des poursuites!

Aucune sanction !

Levée immédiate des poursuites et des procédures disciplinaires à l’encontre des salariés d’Air France

LE 22 OCTOBRE 2015,

TOUS A L’ASSEMBLEE NATIONALE !

16 octobre 2015

Air France : Communiqué n° 4

Contrairement à ce qui est raconté à longueur de journée sur toutes les ondes, la population ouvrière et laborieuse de ce pays est bel et bien aux côtés des salariés d’Air France.

Avec près de 26 000 signatures de soutien recueillies en à peine 4 jours de campagne, la pétition en défense des 5 salariés d’Air France en est une expression flagrante.

Non, refuser 2 900 licenciements n’est pas un délit ! Non, les 5 d’Air France ne sont pas des voyous ! Non, les 5 d’Air France n’ont rien à faire le 2 décembre prochain dans l’enceinte d’un Tribunal !

Parce que les vraies violences sont du côté des patrons et du gouvernement, parce que la protection des 5 d’Air France est une mesure de protection de l’ensemble des travailleurs, nous appelons les organisations ouvrières, syndicats, associations, partis politiques, ainsi que tous les salariés du privé, du public, les chômeurs, les retraités, la jeunesse, les étudiants, à participer massivement au rassemblement qui sera organisé à Paris, par l’intersyndicale d’Air France, le jeudi 22 octobre 2015, à 13H00, à l’Assemblée nationale.

Unité syndicale sans faille pour :

Abandon des poursuites!

Aucune sanction !

Pas un seul licenciement sec ou déguisé !

VOUS AUSSI, SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PÉTITION QUI RECUEILLE 26 000 SIGNATURES !

(plus de 21 000 en ligne et près de 5 000 reçues directement)

Pétition en ligne

NOUS IRONS, AVEC VOS MILLIERS DE SIGNATURES,

VOIR MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

ET DEMANDONS AUDIENCE DÈS MAINTENANT !

Pour tout contact :

CGT-Archives 56, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris

téléphone : 01 40 27 63 33 / télécopie : 01 40 27 63 66 / courriel : cgt.archives@culture.gouv.fr

Modifié le vendredi 16 octobre 2015
Voir aussi dans la catégorie France
Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !Loi de programmation pour la recherche : nouvel épisode de la casse de l'université !

Tout comme pour l'hôpital, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, n'ont eu de cesse de déconstruire le système public de l'éducation, à l'école comme à l'université. Tour à...

La chasse aux pauvres est ouverte à Bayonne

La misère progresse en France et dans le monde. Face à cette misère croissante et de plus en plus visible, le capitalisme et ses serviteurs ont entrepris de faire en sorte qu’elle devienne le...

Plan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et MacronPlan d'urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron

« Il ne s'agit pas du heurt « normal » d'intérêts matériels opposés. Il s'agit de préserver le prolétariat de la déchéance, de la démoralisation et de la ruine. Il s'agit de la vie et de...

Loi de sécurité globale pour gouvernement aux aboisLoi de sécurité globale pour gouvernement aux abois

Voilà un mois maintenant que les mobilisations contre la loi de sécurité globale continuent. Malgré l'adoption de la loi en première lecture, l'ensemble de la population rejette avec force ce...

Notre priorité absolue : un plan d’urgence contre le chômage, la pauvreté et Macron !

Laurent Saint-Martin, député LREM du Val-de-Marne et rapporteur du budget, l’affirme : « les réformes restent d’actualité ». Et il précise : « c’est juste le calendrier qui est repensé...

Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !Ce n’est pas que l’article 24 qu’il faut défaire : RETRAIT TOTAL DE LA « LOI SÉCURITÉ GLOBALE » !

Rassemblant 500 000 manifestant.e.s dans 70 villes le samedi 28 novembre 2020, la mobilisation contre la « loi sécurité globale » a été massive. C’est un succès sans équivoque des...



HAUT