ARRÊTEZ LA CASSE DU MINISTÈRE DE LA CULTURE

délégué national à la culture du PCF | Communiqué de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et Alain Hayot, délégué national à la culture du PCFLe Parti communiste français exige le retrait du projet de " Maison de l'Histoire de France ". Loin des enjeux historiques et muséographiques actuels, ce projet renoue avec une conception de l'histoire nationale que l'on pensait révolue. Outre l'idée sarkozienne de lancer un " grand projet " emblématique d'un quinquennat qui, il est vrai, en manque cruellement, il s'agit, en s'appuyant sur un désir réel des citoyens de maîtriser la connaissance de leur propre histoire, de renouer avec un nationalisme hérité du 19e siècle et des heures les plus sombres du siècle dernier. La réhabilitation d'une conception figée et agressive de l'identité nationale, comme nous l'avons déjà constaté en d'autres circonstances, constitue un des axes majeurs de la politique sarkozienne, aux côtés de la marchandisation effrénée de la culture et de l'entertainment généralisé façon nord-américaine.

La communauté des historiens, comme l'ensemble des personnels du ministère de la Culture et de la Communication récusent le projet sarkozien de Maison de l'Histoire de France :
- Son implantation au sein du site des Archives, qui déstabiliserait l'évolution de ces dernières et rendrait impossible l'installation des archives du notariat, prévue de longue date à l'Hôtel de Rohan.
- Son coût prévisionnel de plusieurs dizaines de millions d'euros, dont 7 au moins ont déjà été dilapidés dans une préfiguration hasardeuse.
- Son statut atypique d'établissement public intégré à un GIP (groupement d'intérêt public) intégrant de surcroît 9 importants musées nationaux d'art et d'histoire, poursuivant ainsi le démantèlement des grands " Services à Compétence nationale " de ce ministère.

La ferme résistance des personnels et de leurs organisations syndicales a débouché sur une volée de sanctions disciplinaires, directement inspirées par le cabinet du ministre. Nous condamnons avec la plus grande fermeté les mesures d'intimidation dont font l'objet plusieurs agents. Nous exigeons la levée immédiate des sanctions prises à l'encontre de fonctionnaires qui n'ont fait que remplir le mandat syndical qui leur a été confié.
Le Parti communiste français est, une fois de plus, aux côtés de tous ceux qui réclament l'abandon définitif de ce projet, à commencer par les personnels du Ministère de la Culture et de la Communication et de leurs organisations syndicales unanimes.

Paris, le 7 octobre 2011

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Alain Hayot, délégué national à la culture du PCF

Modifié le mercredi 19 octobre 2011
Voir aussi dans la catégorie France
Élections régionales 2021 - deuxième tour (27 juin 2021)Élections régionales 2021 - deuxième tour (27 juin 2021)

Qu'ils s'en aillent tous, qu'il n'en reste aucun ! La réplique du séisme abstentionniste du premier tour des élections régionales du 20 juin 2021 a été toute aussi puissante, ce dimanche 27...

La Semaine sanglante, 21-28 mai 1871La Semaine sanglante, 21-28 mai 1871

La Semaine sanglante est le nom des derniers jours de la Commune de Paris, de la répression du premier gouvernement ouvrier et de toutes celles et ceux qui l'ont défendue contre les troupes du...

Chômage, précarité et misère : un été meurtrier !Chômage, précarité et misère : un été meurtrier !

La crise économique et sociale s'installe durablement. Pour la classe ouvrière, tous les signaux sont au rouge. Pour les « investisseurs », tout au contraire, la France est parmi les pays les...

De la grève du vote à la révolte abstentionniste !De la grève du vote à la révolte abstentionniste !

C’est un tremblement de terre politique qui a eu lieu ce dimanche 21 juin 2021 à l’occasion du premier tour des élections régionales et départementales. Avec 66,7 %, jamais dans l’histoire...

La gifle et la manifestation du 12 juin 2021La gifle et la manifestation du 12 juin 2021

La gifle assénée à Macron a la vertu de sa clarté corporelle. Peu importe celui qui la lui a donnée : elle illustre de manière cinglante l'exaspération et le ras-le-bol de la population face...

Discrimination syndicale à la Cité nationale de l'Histoire de l'Immigration

Smaïl Bessaha, représentant CGT du personnel de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, situé dans le Palais de la Porte Dorée, a accepté de répondre à nos questions sur la...



HAUT