Editoriaux

Tous les éditoriaux des numéros archivés de La Commune
Editorial

Principe de précaution

juin 2004

Annoncée en pleine campagne électorale des élections présidentielles le 18 mars 2002 par le président Jacques Chirac, adoptée en Conseil des ministres, il y a presque un an, après des débats houleux au sein de la majorité parlementaire, aujourd'hui ultra-minoritaire dans le pays, la Charte de l'environnement va commencer à être examinée à l'Assemblée nationale.l'article 5 du texte...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
Editorial

"Il faut nous écouter"

mai 2004

Dans un entretien au quotidien Sud-Ouest du lundi 26 avril, Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, interrogé à propos des réformes en cours, indique: "Ce qui est en cause, c'est la nature des réformes. (...) Nous regardons d'abord l'objectif des réformes." A priori, ce n'est que bon sens, dirons-nous. Mais quel est donc "l'objectif de la réforme" de la Sécurité sociale pour...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
Editorial

D'Austerlitz à Waterloo

avril 2004

Le premier et principal enseignement de ce premier tour, c'est, bien sûr, la déroute du bloc UMP-UDF et du gouvernement Chirac-Raffarin. Ce verdict-là est net et sans bavure, sans appel. Les partis de l'actuel gouvernement totalisent moins de 35% des suffrages exprimés. "Sévère défaite", "sanction", les médias n'y vont pas par quatre chemins pour annoncer cette gifle magistrale infligée...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
Editorial

La souffrance des enfants pauvres

mars 2004

Le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 qui établit la IVe République proclame : " La Nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. Elle garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
court-circuit et incendie | Editorial

Fusible, court-circuit et incendie

février 2004

Le séisme que constitue la condamnation d'Alain Juppé n'a pas fini de se faire sentir sur le paysage politique. Les juges ont donc fermement condamné les emplois fictifs à la Mairie de Paris lorsque celle-ci était aux mains de Chirac. La lecture des attendus du jugement du tribunal de Nanterre est particulièrement édifiante : "Les valeurs du service public constituent le coeur de...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
une priorité : en finir avec Chirac-Raffarin | Editorial

2004, une priorité : en finir avec Chirac-Raffarin

janvier 2004

Les 180 000 chômeurs qui, depuis le 1er janvier, se retrouvent brutalement en fin de droits ont dû se pincer pour s'assurer qu'ils ne rêvaient pas en entendant Chirac, à l'occasion de ses voeux, proclamer l'année 2004 une année " prioritaire pour l'emploi ". Rappelons donc à ce sujet que, suite à la réforme de l'Unedic de décembre 2002, signée par le Medef, la CFDT (encore elle), la...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
grands méfaits | Editorial

Petit amendement, grands méfaits

décembre 2003

Jeudi 27 novembre, l'Assemblée à majorité UMP a donc adopté l'amendement Garraud, du nom d'un député UMP de Gironde. Sous le prétexte de "protéger la femme enceinte", cet amendement punit d'un an de prison et de 15000 euros d'amende une interruption de grossesse provoquée par "une maladresse, une imprudence, une inattention, une négligence ou un manquement à une obligation de...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
Editorial

La crise d'en haut

novembre 2003

Ce 21 octobre, Jacques Chirac réalise que "la fracture sociale menace de s'élargir". Au même moment, les députés votent la réforme de l'allocation des chômeurs en fin de droit, l'ASS. "Cette réforme, lit-on dans Le Monde du 23 octobre suscite l'hostilité des syndicats, des associations, de la gauche et d'une partie de la majorité ". Quelle hostilité ? Les chômeurs, eux, attendent...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
Editorial

Syndicats : la croisée des chemins

octobre 2003

Plus que jamais, dans la situation actuelle, les syndicats sont devenus l'enjeu majeur du moment présent. Pourquoi ? Parce que les syndicats ouvriers ont été créés par les travailleurs comme des outil élémentaires de la défense quotidienne contre le patronat. Rappelons ce qu'en disait le dirigeant de la CGT, Niel, au Congrès d'Amiens de 1906, congrès qui consacra l'indépendance du...

Figure dans les rubriques
Editoriaux
Editorial

La pente est de plus en plus rude

septembre 2003

l'emploi est redevenu la préoccupation numéro un des Français, selon un sondage de rentrée de la Tribune - CSA. Il faut dire que les plans licenciements, les restructurations et fermetures d'usines ne cessent de s'accélérer : sur les six premiers mois de l'année, 60 000 postes de travail ont été détruits, selon les chiffres officiels du ministère du Travail.Ce n'est pas ce qui va...

Figure dans les rubriques
Editoriaux


HAUT