Lettre de la Commune - Chronique Hebdo

IL N’Y A RIEN A REMANIER ! QU’ILS S’EN AILLENT TOUS, ET QU’IL N’EN RESTE AUCUN !

IL N’Y A RIEN A REMANIER ! QU’ILS S’EN AILLENT TOUS, ET QU’IL N’EN RESTE AUCUN !

Publié le jeudi 18 octobre 2018

La chronique La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 69 – jeudi 18 octobre 2018 Comme si de rien n’était , le Pouvoir continue à prendre des mesures qui frappent cruellement l’immense majorité de la population. Dont les retraités…. Comme si de rien n’était , la Concertation en vue de briser le système de retraite se poursuit, avec tous « les partenaires sociaux ». Comme...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
La débandade – saison 2

La débandade – saison 2

Publié le mercredi 10 octobre 2018

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 68 – mercredi 10 octobre 2018 L’affaire Benalla, nous avait-on assuré, n’était qu’une tempête dans un verre d’eau, un fait divers d’été. Et pourtant, nous assistons en ce moment à la réplique de ce premier tsunami politique. Le poisson pourrit par le « Colomb », pourrait-on dire. Ce gredin a vieilli plus vite que son ombre,...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
Communiqué : ANNULATION IMMEDIATE DES POURSUITES CONTRE LE COUPLE AGRESSÉ PAR BENALLA

Communiqué : ANNULATION IMMEDIATE DES POURSUITES CONTRE LE COUPLE AGRESSÉ PAR BENALLA

Publié le jeudi 04 octobre 2018

Nous avons appris que le couple victime d’une charge policière et de l’agression  du nervi de l’Elysée Benalla est poursuivi devant un tribunal pénal par le Parquet[1] et, ce, en l’absence de plainte. Chacune, chacun peut comprendre la gravité extrême de cette « procédure », visant un couple de consommateurs à la terrasse d’un café qui n’ont fait que réagir à une...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
E. Macron et G. Collomb

A BAS LES REFORMES – A BAS MACRON ! VIVENT LES REVENDICATIONS QUI NOUS UNISSENT !

Publié le lundi 01 octobre 2018

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 67 – lundi 1er octobre 2018 « La tyrannie des faibles et des bas est toujours plus répugnante que celle des fanatiques » 1 - a noté un jour Léon Blum. Pour un peu, cette pensée pourrait avoir été inspirée par le Tyranneau de l’Elysée. Nous pourrions aussi résumer ainsi sa situation : « « C’est l’histoire d’un homme qui...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
Message public à Philippe Martinez :  ET MAINTENANT, PLUS UN PAS EN  ARRIERE ! RUPTURE AVEC MACRON !

Message public à Philippe Martinez : ET MAINTENANT, PLUS UN PAS EN ARRIERE ! RUPTURE AVEC MACRON !

Publié le vendredi 21 septembre 2018

La Lettre de La Commune, nouvelle série, supplément au n° 65 – vendredi 21 septembre 2018 Nous avons à présent un pouvoir qui envoie des convocations aux centrales syndicales. Ainsi, le 10 octobre, les délégations des centrales syndicales sont censées se présenter ensemble à une réunion pour faire le point sur l’avancement de la réforme des retraites et sur le calendrier de...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
LA DESCENTE AUX AFFAIRES DE MACRON

LA DESCENTE AUX AFFAIRES DE MACRON

Publié le lundi 17 septembre 2018

« On peut s’arrêter quand on monte, jamais quand on descend » - * La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 65 – lundi 17 septembre 2018 Un bras de fer est engagé entre le Sénat et l’Elysée. Nous n’en sommes pas les arbitres. La droite bonapartiste-gaulliste LR, dans cette joute, ne fait qu’exprimer le point de vue de cercles de l’Oligarchie capitaliste financière qui...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
POUR UN COMBAT VICTORIEUX – POUR EN FINIR AVEC MACRON !

POUR UN COMBAT VICTORIEUX – POUR EN FINIR AVEC MACRON !

Publié le lundi 10 septembre 2018

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 64 – lundi 10 septembre 2018 La CGT et la CGT-Force ouvrière sont, comme le disait Henri Krasucki en 1982, deux branches d’un même rameau dont la racine est la Charte d’Amiens1 adoptée par la Confédération Générale du Travail en 1906. Au cœur de cette charte, l’indépendance des syndicats vis-à-vis de l’Etat, de tout gouvernement...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
Crises et châtiments - LA FUITE EN AVANT DU POUVOIR VERS L'ABIME

Crises et châtiments - LA FUITE EN AVANT DU POUVOIR VERS L'ABIME

Publié le samedi 08 septembre 2018

La Lettre de La Commune, nouvelle série, supplément au n° 63 – samedi 8 septembre 2018 … Où le pouvoir est pris dans la toile serrée des affaires en cascades. Où, hagard, le ministre fétiche de l’Interieur est tenté de se poignarder avec des saucisses pour n’avoir su insuffler à Macron la sagesse « grecque » à base d’humilité et de miel des Vosges. Il n’est plus...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
POUR BALAYER MACRON, TOUS ENSEMBLE !

POUR BALAYER MACRON, TOUS ENSEMBLE !

Publié le jeudi 30 août 2018

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 62 – jeudi 30 août 2018 Les Médias bien ordonnés, souvent mediums annoncent une rentrée « à haut risque ». De toute évidence, la rentrée est mal partie pour la bande à Macron. Un des ministres qui « incarnait » La société civile telle que Macron se la figurait vient de sauter. Les vacances de monsieur Hulot sont terminées. Madame...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
Pour arrêter le bras du casseur :  DEHORS MACRON, AU PLUS VITE !

Pour arrêter le bras du casseur : DEHORS MACRON, AU PLUS VITE !

Publié le jeudi 23 août 2018

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 61 – jeudi 23 août 2018 N’en déplaise aux électoralistes en tout genre : il n’existe qu’un seul moyen d’arrêter le bras du casseur une bonne fois pour toutes ; le renverser, le plus vite possible.Il ne commencera à reculer qu’au moment où il se sentira poussé vers la sortie.Les dégâts d’une année sous Macron sont déjà...

Figure dans les rubriques
Lettre de la Commune - Chronique Hebdo


HAUT