POUR LE POUVOIR D’ACHAT DE TOUTES ET TOUS ! POUR LA DÉFENSE DES LIBERTÉS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES !

Publié le samedi 26 janvier 2019
La Lettre de La Commune, supplément au n° 84 – samedi 26 janvier 2019

A en croire les medias « bien intentionnés » et prompts à courber l’échine, Macron sortirait de la nasse et mieux encore, les gilets jaunes lui auraient finalement permis de rebondir et seraient son « instrument ». La remontée de sa cote sondagière, dans la vase communicante, provient du retour dans son giron des droites sécuritaires et de la façon trompeuse de poser les questions, ou encore du panel des sondés. Il y a quelques jours, les sondageurs portaient Le Pen au pinacle, annonçaient une débâcle de la FI, mais s’agissant des « européennes », ce « thermomètre » ne parle pas des « intentions de s’abstenir » ou de voter blanc… Les tenants des institutions, à force de se voiler la face en se limant les ongles (après les avoir rongés), ne sont jamais au bout de leurs surprises…

POUR LE POUVOIR D’ACHAT DE TOUTES ET TOUS ! POUR LA DÉFENSE DES LIBERTÉS INDIVIDUELLES ET COLLECTIVES !
(Photo Ulrich Lebeuf)
Contenu

Les revendications, c’est comme la confiture

Pour le pouvoir d’achat !

Liberté ! Libertés !

Gilets jaunes, syndicalistes, marchons séparément et frappons ensemble

Tout à coup, Philippe Martinez réalise qu’il a perdu 18 mois et qu’il a désormais autre chose à faire que de se concerter avec Emmanuel Macron :

« Que pensez-vous du grand débat proposé par Emmanuel Macron ?

« C’est une idée de plus du président de la République. Je le pratique depuis 18 mois, on peut perdre encore un peu plus de temps. Nous, on a d’autres choses à faire. J’ai vu Emmanuel Macron le 10 décembre dernier, ça a duré 4 heures. Et quinze jours après, il a dit je garde le cap » 1

Les revendications, c’est comme la confiture

La CGT ne s’inscrit pas dans le grand débat, tant mieux !

Reste qu’il est toujours de bon ton, dans les hautes sphères fédérales et confédérales de la CGT d’allonger la liste des revendications de différentes natures.

Nous sommes alors tentés de dire : « les revendications, c’est comme la confiture (ou la culture) moins on en défend, plus on les étale »…

Pour le pouvoir d’achat !

Cela étant, il est urgent de défendre le pouvoir d’achat des salariés, des allocataires, des pensionnés, des commerçants, des artisans. Comment ?

Par l’abolition des taxes sur les produits de première nécessité

Par la réindexation des salaires, pensions, allocations (dont l’allocation adultes handicapés) sur les prix : augmentation automatique des salaires à chaque montée des prix.

Liberté ! Libertés !

On ne peut défendre la liberté sans défendre LES libertés !

Il est tout aussi urgent de défendre le droit de manifester, le droit d’intervenir sur les réseaux sociaux sans être censurés, le droit de se défendre face aux violences policières de l’État et d’exiger :

L’amnistie générale de tous les manifestants gilets jaunes, syndicalistes, lycéens condamnés

La libération immédiate de Christophe Dettinger et de tous les emprisonnés

Comment ?

Selon le bon vieux principe :

Gilets jaunes, syndicalistes, marchons séparément et frappons ensemble !





Samedi 26 janvier 2019



1 https://www.vosgesmatin.fr/social/2019/01/19/pour-philippe-martinez-le-secretaire-general-de-la-cgt-les-revoltes-sont-multiples...


Voir aussi dans la catégorie Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
France : comment conjurer la TERREUR GRISEFrance : comment conjurer la TERREUR GRISE

Lorsqu'un enfant de quatorze ans, un simple passant, est blessé à la tête par un tir de LBD1, on pourrait penser à une bavure commise par un CRS. Alors, se met en route la machine à banaliser,...

Lettre ouverte aux insoumises et insoumis qui veulent en finir avec l’Ordre établiLettre ouverte aux insoumises et insoumis qui veulent en finir avec l’Ordre établi

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 104 Contribution de notre camarade Daniel Petri

URGENCE aux URGENCES. URGENCE - LIBERTÉSURGENCE aux URGENCES. URGENCE - LIBERTÉS

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 103 – Mercredi 5 juin 2019 La parenthèse des Européennes se referme… mal, comme une porte qui claque sur les doigts d’un Wauquiez ou d’un...

APRÈS LA LANGUE DE BOIS… LA GUEULE DE BOISAPRÈS LA LANGUE DE BOIS… LA GUEULE DE BOIS

La Lettre de La Commune, supplément au n° 102 – vendredi 31 mai 2019 Les lendemains d’élections sont parfois déchirants. Macron a rassemblé sur son nom 8,5% des électeurs - électrices...

DOUBLE FRACTUREDOUBLE FRACTURE

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 102 – Mercredi 29 mai 2019 Nous avions envisagé un nouveau record d’abstention. Dans les faits, 3 millions d’abstentionnistes de 2014 sont allés...

ALGÉRIE : « QU’ILS PARTENT TOUS »ALGÉRIE : « QU’ILS PARTENT TOUS »

La Lettre de La Commune, Hors Série, 27 mai 2019 Nous publions ci-dessous, la déclaration de l’AG des enseignants de la faculté de Science-Eco  de Tizi-Ouzou. Comme chacune et chacun pourra le...



HAUT