Mensonges, Violences et Désintégration du pouvoir

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 111 - Lundi 29 juillet 2019
La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 111 - Lundi 29 juillet 2019
37 ème jour de disparition de Steve
Mensonges, Violences et Désintégration du pouvoir

Dans ce pays, un procureur a le droit de mentir publiquement, éhontément.

Dans ce pays, une nouvelle qui dérange est une fake news.

Dans ce pays, un pouvoir rongé par la corruption à tous les étages vante « l’exemplarité ».

Dans ce pays, les forces de l’ordre deviennent des forces de frappe, des apprentis snipper et des grenadiers-voltigeurs – un simple participant à une fête populaire devient un « belligérant ».

Dans ce pays, un haut commissaire préconise la liquidation de tous les régimes de retraite en faisant miroiter qu’il y aurait des « gagnants ».

Dans ce pays, des responsables syndicaux mandatés pour défendre les intérêts des salariés devisent avec le pouvoir sur la longueur de la chaîne qui doit nous maintenir au travail ou au chômage le plus longtemps possible.

Dans ce pays, un journaliste « politiquement conforme » prétend contraindre un journaliste indépendant de divulguer ses sources.

Dans ce pays, une femme qui se rend au bal du 14 juillet est atteinte d’un tir de « LBD » à bout portant 1.

Dans ce pays, un homme est porté disparu après une charge de la BAC.

Ces bribes de l’actualité de ces quinze derniers jours jettent une lumière crue sur la forfaiture du régime. Le chef de l’État rit jaune. La Police perd tout sang froid. Un ministre qui a déclaré forfait se blanchit lui-même quitte à être la risée de tout le monde. La chute de la 5 ème république s’accélère.

La mobilisation en gilet jaune, la révolte des agents des Urgences, la révolte des professeurs ne sont que le premier jet de ce qui prend corps dans ce pays. Les salariés, les jeunes, les retraités apprennent à compter d’abord sur leurs propres forces et apprennent de plus en plus vite, face aux menaces, aux coups, aux exactions policières de l’État, aux poursuites judiciaires et face à la dérobade systématique des directions syndicales nationales.

A suivre...



Lundi 29 juillet 2019





1 https://www.liberation.fr/france/2019/07/21/a-paris-une-femme-blessee-par-un-tir-de-lbd-disproportionne_1740872

Modifié le lundi 29 juillet 2019
Voir aussi dans la catégorie Lettre de la Commune - Chronique Hebdo
Pour en finir avec Macron !Pour en finir avec Macron !

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 124 - Jeudi 30 janvier 2020 Après 56 jours d’un conflit historique, c’est peu dire que Macron et sa politique sont rejetés par une grande majorité...

PAS DE RETRAIT, PAS DE TRÊVE ! PAS DE RETRAIT, PAS DE RENTRÉE !PAS DE RETRAIT, PAS DE TRÊVE ! PAS DE RETRAIT, PAS DE RENTRÉE !

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 123 - Samedi 28 décembre 2019 Déjouant tous les pronostics, la détermination et la pugnacité des grévistes restent intactes au 24ème jour de grève...

Contre Macron et sa réforme des retraites : grève générale !Contre Macron et sa réforme des retraites : grève générale !

La démonstration de force des salariés contre la réforme des retraites engagée le 5 décembre se poursuit et certains secteurs très déterminés comme les transports publics (SNCF, RATP),...

Réunion-débat du 22 novembre : campagne amnistie ! Justice ! Liberté !Réunion-débat du 22 novembre : campagne amnistie ! Justice ! Liberté !

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 121 - Dimanche 1 décembre 2019 Le 22 novembre dernier, dans le cadre de la campagne AMNISTIE ! JUSTICE ! LIBERTE ! lancée le 15 juin dernier, notre...

On n’est pas dans le même camp ! Mouvement en gilet jauneOn n’est pas dans le même camp !

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 120 - Vendredi 22 novembre 2019 Samedi 16 novembre a eu lieu l’acte 53 qui marquait les « un an » du mouvement en gilet jaune. Si les manifestations...

Le vent se lève !Le vent se lève !

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 119 - Jeudi 14 novembre 2019 Un vent de révolution souffle sur le monde ! Partout, le refus de la misère, de la vie chère, du chômage, le rejet des...



HAUT