Un seul but : la victoire !

Déclaration

Sur les ondes, le ministre Bruno Le Maire chante : « face à la grève des cheminots, nous tiendrons ». Face à Macron, les cheminots veulent en découdre et ne se laisseront pas abuser par les scénarii de drôle de grève concocté par les chefs de la CFDT, même si les autres fédérations, pour l’instant, acquiescent à ces « modalités ». Le gouvernement veut encore croire que les cheminots seront seuls face aux réformes « Macron » et au Pacte ferroviaire. Or, chaque jour qui passe voit Macron s’isoler davantage. Oui, la victoire est possible !

Un seul but : la victoire !

Le 15 mars dernier, un premier tournant s’est produit : la manifestation des retraités dirigée contre le gouvernement a rassemblé plus 100 000 personnes à Paris et des dizaines de milliers en province. Une mobilisation d’une ampleur historique, sans précédent aucun.

Le 22 mars, les fonctionnaires se préparent à une grève d’avertissement totale. Les cheminots se préparent à une levée en masse sur Paris.

A la SNCF, la base veut en découdre.

Retraités, fonctionnaires, cheminots veulent tous la même chose : abattre le Plan Macron, l’ensemble de son corps de réforme, dont le Pacte ferroviaire, Action publique 2022.

A vouloir dresser avec mépris les catégories les unes contre les autres (usagers contre cheminots, jeunes contre retraités, salariés du privé contre ceux du public), Macron les unit toutes contre lui.

Comme l’a souligné Didier le Reste, ancien secrétaire général de la fédération CGT des cheminots, « Les ingrédients sont là pour nourrir une mobilisation comme en 1995 »1, c’est-à-dire, au moins, la grève générale du secteur public vers la grève générale de tous les salariés .

Il subsiste néanmoins des obstacles politiques à cette convergence de LA lutte. Les cheminots les éprouvent en ce moment même et, dans leur masse, tant à l’exécution que dans l’encadrement, ils ne veulent pas d’une grève perlée de concertations avec Macron et sa ministre potiche des Transports. Ils veulent la grève pour gagner. Ils attendent de leurs représentants syndicaux qu’ils se concertent avec eux, pas avec l’ennemi juré.

Comme chacun sait, une concertation est la participation à la mise en place des réformes. Cette concertation est basée sur un enfumage : sur la balance, on met la possibilité d’embaucher les nouveaux entrants en dehors du Statut. Or, cette possibilité existe déjà depuis la réforme de 2014 : « Art. L. 2101-2.-…« La SNCF, SNCF Réseau et SNCF Mobilités peuvent également employer des salariés sous le régime des conventions collectives . »2.

Il y a fort à parier que dans les jours qui viennent, le gouvernement annonce qu’il laissera le Statut tel quel et comme l’a déjà annoncé Berger, la CFDT appellera aussitôt à la reprise 3. Mieux que cela, Berger et ses brebis qui drivent la CFDT-cheminots proposeront une révision du statut 4

LA REFORME EN COURS PORTE SUR LE STATUT DE LA SNCF, pas sur le Statut des cheminots qui est déjà attaqué dans tous les sens. Une fois privatisée, la SNCF pourrait décider de mettre fin à la garantie de l’emploi, de son propre chef, et il n’y aura pas besoin de loi pour cela puisque la SNCF sera une Société anonyme.

Voilà pourquoi, nous – la Commune pour un Parti des travailleurs – affirmons :

A BAS LA CONCERTATION !

VIVE LA GREVE !

RETRAIT TOTAL DE TOUTES LES ORDONNANCES passées, présentes et à venir !

RETRAIT IMMEDIAT DU PACTE FERROVIAIRE !

TOUS ENSEMBLE, DES LE 22 MARS !

Dans un seul but : la victoire !


Comité national de la Commune- Pour un parti des travailleurs – 18-03-2018



1 http://www.lejdd.fr/politique/didier-le-reste-sur-la-reforme-de-la-sncf-les-ingredients-sont-la-pour-nourrir-une-mobilisation-comme-en-1995-3587132

2 https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029330511&categorieLien=id

3 https://youtu.be/-aK2mxYkRoY

4 http://www.europe1.fr/societe/laurent-berger-il-faut-regarder-ce-qui-doit-evoluer-dans-le-statut-des-cheminots-3589391

Modifié le dimanche 18 mars 2018
Voir aussi dans la catégorie Déclarations
Journée Internationale pour l'élimination de la violence contre les femmesJournée Internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes

Communiqué du 25 novembre 2020

CommuniquéCommuniqué

C'est avec la plus extrême fermeté que nous condamnons l'assassinat barbare qui a été commis le vendredi 16 octobre 2020 contre Samuel Paty, professeur d'histoire à...

Résolution politique de la Conférence Internationale de la LIS (le 9 août 2020)Résolution politique de la Conférence Internationale de la LIS (le 9 août 2020)

http://lis-isl.org/fr/2020/08/11/resolution-politique-de-la-conference-internationale-de-la-lis/

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMESJOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

8 MARS 2020 JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES Marchons pour la défense des droits des femmes, pour l’égalité, contre l'exploitation et l'oppression du capitalisme et du patriarcat...

POUR LE DROIT A L'AVORTEMENT SÛR, LIBRE ET GRATUIT POUR TOUTES LES FEMMES EN ARGENTINE !POUR LE DROIT A L'AVORTEMENT SÛR, LIBRE ET GRATUIT POUR TOUTES LES FEMMES EN ARGENTINE !

Communiqué Mercredi 19 février 2020, date du second anniversaire du premier grand rassemblement de 2018 réclamant le droit à l'avortement sûr, libre et gratuit pour les Argentin.e.s, avait lieu...

Non à la guerre contre l’Iran. USA, hors du Moyen-Orient !Non à la guerre contre l’Iran. USA, hors du Moyen-Orient !

Déclaration de la LIS



HAUT