Premier tour des élections : notre position

Premier tour des élections : notre position

La Commune n’a soutenu aucun des 11 candidats à l’élection présidentielle. Dans le cadre de cette élection terriblement anti-démocratique, aucun candidat, petit ou grand, ne pouvait représenter la masse des exploités et des opprimés qui vivent dans ce pays et leurs aspirations immédiates, quelles que soient les postures de circonstance des uns et des autres.

Les belles formules, celles de « l’insoumission » repeinte en bleu-blanc-rouge, les slogans contestataires à souhait « nos vies valent plus que leurs profits » ou « le camp des travailleurs », ou encore « le futur désirable » sont, au mieux, un baume sur les plaies dont souffre la population et une façon « radicalement vôtre » de tourner autour du pot.

Qui a défendu ne serait-ce que le principe  minimum du maintien du Code du Travail tel qu’il était avant la loi El Khomri et les lois Macron, et la loi propice aux accords « emploi-compétitivité » ? Personne.

Qui a revendiqué : un vrai travail, un vrai salaire, abolition du travail précaire ? Personne.

Qui a dit, haut et clair : interdiction pure et simple des expulsions locatives ? Personne.

Qui, dans cette élection, est intervenu en faveur d’un parti des travailleurs, de lutte de classes et de masse ? Personne.

Qui a dit, haut et clair : annulation des 25000 suppressions de poste et des 16000 lits dans les hôpitaux ? Personne.

Nous ne donnerons donc aucune « consigne de vote », ou de non-vote, au 1er tour. Nous ne « valoriserons » pas les votes Mélenchon-Hamon-Poutou-Arthaud par rapport aux votes blancs et abstentions. Nous n’opposons pas les uns aux autres : les travailleurs qui voteront « malgré tout » et ceux qui ne voteront pas sont unis par de mêmes aspirations : NE PLUS VIVRE COMME AVANT ; NE PLUS SUBIR LA MOINDRE ATTAQUE CONTRE LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE VIE ; BALAYER LE RÉGIME  MOURANT  DU 49-3 ET DES « REFORMES SCÉLÉRATES » ; MENER DES COMBATS VICTORIEUX ; ROMPRE AVEC LES CAPITALISTES ET LES BANQUIERS ; AVEC LE MEDEF ET L’UNION EUROPÉENNE ; EN FINIR AVEC LES GUERRES IMPÉRIALISTES ET TOUS LES BOMBARDEMENTS.

Modifié le dimanche 16 avril 2017
Voir aussi dans la catégorie Déclarations
RETRAIT DE LA LOI « SECURITE GLOBALE » - MANIFESTATION AUJOURD'HUI SAMEDI 28 NOVEMBRE 2020RETRAIT DE LA LOI « SECURITE GLOBALE » - MANIFESTATION AUJOURD'HUI SAMEDI 28 NOVEMBRE 2020

C'est désormais au grand jour que la crise de fin de régime s'expose et interpelle chacun et chacune, dans une violence inouïe menée par la police aux ordres du gouvernement. Macron peut bien,...

Journée Internationale pour l'élimination de la violence contre les femmesJournée Internationale pour l'élimination de la violence contre les femmes

Communiqué du 25 novembre 2020

CommuniquéCommuniqué

C'est avec la plus extrême fermeté que nous condamnons l'assassinat barbare qui a été commis le vendredi 16 octobre 2020 contre Samuel Paty, professeur d'histoire à...

Résolution politique de la Conférence Internationale de la LIS (le 9 août 2020)Résolution politique de la Conférence Internationale de la LIS (le 9 août 2020)

http://lis-isl.org/fr/2020/08/11/resolution-politique-de-la-conference-internationale-de-la-lis/

JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMESJOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

8 MARS 2020 JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES Marchons pour la défense des droits des femmes, pour l’égalité, contre l'exploitation et l'oppression du capitalisme et du patriarcat...

POUR LE DROIT A L'AVORTEMENT SÛR, LIBRE ET GRATUIT POUR TOUTES LES FEMMES EN ARGENTINE !POUR LE DROIT A L'AVORTEMENT SÛR, LIBRE ET GRATUIT POUR TOUTES LES FEMMES EN ARGENTINE !

Communiqué Mercredi 19 février 2020, date du second anniversaire du premier grand rassemblement de 2018 réclamant le droit à l'avortement sûr, libre et gratuit pour les Argentin.e.s, avait lieu...



HAUT