La Commune
Connexion

Dernières publications

Envoyée le lundi 09 mai 2016
par La commune < lacommune@lacommune.org >
 

Si vous n'arrivez pas à lire ce message cliquer ici.


 
 
 
 
Qui veut la fin, veut les moyens Qui veut la fin, veut les moyens

Conspués et brocardés par une immense majorité de la population, Hollande et Valls iront-ils jusqu'à utiliser l'arme absolue du 49-3 pour faire passer la loi Travail ? Rien n'est exclu. En effet,...

LIRE LA SUITE
La haine La haine

Pris dans le tumulte que sa loi travail a soulevé, le gouvernement et ses affidés distillent et diffusent la haine, avec la complaisance des médias. La haine de tout ce qui bouge, qui vit et qui lutte. La haine de tout ce qui n’entre pas dans le moule de prétendues « valeurs de la république ». La haine des syndicats lorsqu’ils ne se comportent pas en auxiliaires des « réformes ». Tantôt simulée, tantôt non maîtrisée, cette haine trahit la peur de la révolte qui vient.

LIRE LA SUITE
Projet de loi El Khomri - 3ème partie : Chronologie des événements principaux Projet de loi El Khomri - 3ème partie : Chronologie des événements principaux

État d’urgence aidant, soumission des directions confédérales aidant, la loi El Khomri allait passer en douceur, moyennant quelques manifestations de protestation de pure forme, à l’instar de celles qui avaient ponctué la transposition de l’accord interprofessionnel dans une loi dite de « sécurisation de l’emploi ». Et, très vite, le contrôle de cette « séquence » a échappé au gouvernement…

LIRE LA SUITE
51e congrès de la CGT : la fracture 51e congrès de la CGT : la fracture

Vendredi 22 avril, au dernier jour du congrès, Philippe Martinez a donc été réélu secrétaire général avec 95,4% des voix. Il était le seul candidat à sa propre succession ! Mais la teneur du 51e Congrès ne devrait pas pour autant rassurer la direction confédérale. Les résultats des votes et les interventions des délégués ont révélé une fracture de plus en plus ouverte entre syndiqués, syndicats et direction confédérale. Refusant la prise de parole des Goodyear, elle n'aura pu empêcher l'expression du mécontentement et de la critique de très nombreux délégués.

LIRE LA SUITE
L’AP-HP au bord de l’explosion L’AP-HP au bord de l’explosion

Annonciatrice de la loi El Khomri et de son application dans l’ensemble de la fonction publique, la « réforme du temps de travail » engagée à l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris) par Hollande-Touraine-Hirsch, entre en ce mois de mai dans une phase décisive : fort de l’accord scélérat passé avec la CFDT en octobre 2015, Martin Hirsch entend aujourd’hui faire avaliser par les CHSCT (Comités d'Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail) et les syndicats la remise en cause des acquis et les suppressions d’emplois qui en découlent, dans la droite ligne de la loi Bachelot de 2009.

LIRE LA SUITE
Mais que fait la police ? Mais que fait la police ?

Sous les oripeaux bien élimés de « pays des droits de l'Homme », la France a toujours conservé l'âme d'un État policier particulièrement autoritaire et brutal. Aujourd'hui, chaque possesseur d'un téléphone portable ou presque, peut devenir un vidéaste potentiel et prendre sur le vif les exactions policières. Mais, outre l'inventaire de ces violences qui émaillent le rejet du projet de loi El Khomri, se pose la question : quel est le véritable rôle de la police ?

LIRE LA SUITE
Origines et fondements de la Sécurité sociale – 2ème partie : L’empreinte de la Commune de Paris Origines et fondements de la Sécurité sociale – 2ème partie : L’empreinte de la Commune de Paris

De la révolte des canuts à la création de caisses de secours mutuels, les ouvriers cherchent le moyen de s’organiser comme classe sociale, en créant des organisations indépendantes des patrons. Dans des conditions de guerre, la création d’un Etat - Commune en 1871 à Paris marque un tournant majeur dans le combat des ouvriers pour obtenir des droits par l’organisation de structures - de classe - indépendantes. Une histoire qui en dit long.

LIRE LA SUITE
Crimes de guerre en Palestine et répression en France Crimes de guerre en Palestine et répression en France

Depuis soixante-huit ans, l'État sioniste occupe la Palestine. Un État théocratique, un État annexionniste, illégitime et violant toutes les règles du droit international. Les prétendus pourparlers de paix ou « dialogue » se sont égrenés au fil des décennies : Camp David en 2000, Taba en 2001, Annapolis en novembre 2007, mission Mitchell en 2011, mission Kerry en 2014. Ces pourparlers, dans le prolongement des accords d'Oslo, marché de dupes au profit des sionistes, n'ont servi qu'à donner du temps à la colonisation de la Cisjordanie.

LIRE LA SUITE
Pourquoi Obama est-il venu en Argentine ? Pourquoi Obama est-il venu en Argentine ?

L’Argentine a cessé d’être une semi colonie anglaise pour tomber entre les mains des États-Unis dans les années 50. La consolidation de ce processus se renforça avec le coup d’État de 1955. De cette date jusqu’à aujourd’hui, chaque avancée dans les relations avec cette super puissance impérialiste nous a menés à un nouveau recul dans le développement productif du pays et dans le niveau de vie des travailleurs.

LIRE LA SUITE
Crise politique au Brésil Crise politique au Brésil

Le 18 avril, la Chambre des députés du Brésil a voté en faveur de la destitution de Dilma Roussef, au pouvoir depuis 2010 et réélue en 2014. Une large majorité a voté la destitution, à commencer par les députés du PMDB (centriste) et du PP (droite), membres, avec le PT, de la coalition gouvernementale. À cette occasion, un député du PP, Jair Bolsonaro a même fait l’éloge d’un tortionnaire de la dictature militaire, Carlos Albert Brilhante Ustra. Le Sénat qui doit se prononcer à son tour dans la deuxième semaine de mai voit la moitié de ses quatre-vingt-un membres sous enquête judiciaire ou en procès. Analyse de la situation présente par nos camarades du Movimiento Socialista de los Trabajadores (MST) argentin.

LIRE LA SUITE
Crise ouverte de la monarchie Crise ouverte de la monarchie

La crise de la monarchie franchit une nouvelle étape. Quatre mois de tractations des partis loyaux à la couronne n'ont pas suffi à la formation d'un gouvernement, forçant ainsi le roi à décréter la dissolution du parlement croupion espagnol et la tenue de nouvelles élections le 26 juin prochain qui, compte tenu de tous les sondages, ne parviendront pas, non plus, à faire sortir le régime de l'impasse.

LIRE LA SUITE
La Révolution et l’État La Révolution et l’État

Nous avons abordé au cours de trois exposés la question de l’État. Nous avons vu que la classe la plus puissante exerce une dictature qui revêt différentes formes : démocratique, bonapartiste, fasciste. De la dictature indirecte et masquée à la dictature ouverte. Les marxistes prônent la dictature du prolétariat et cette expression scandalise les tenants de « l’ordre républicain ». En 1976, le PCF a alors abandonné toute référence à ce principe dont même Léon Blum se réclamait les jours de fête.

LIRE LA SUITE

 
 

Vous recevez cet email car vous nous avez communiqué vos coordonnées.
Pour modifier les informations qui vous concernent ou vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici.