L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


La fascisation ne rampe plus

Publié le mars 2003
PalestineSharon sort vainqueur des élections à la Knesseth, le Parlement sioniste, le 28 janvier. Il s'empresse de s'appuyer sur un parti dit ultra-laïc, le Shinoui, qui accepte de siéger, flatté par son score inhabituel, aux côtés du Likoud, dont Sharon devient le maître incontesté, ravalant "Bibi" Netanyahou au rang de simple ministre, et aussi de l'extrême-droite, avec Avidgor Liebermann, l'homme qui disait qu'il fallait "une bombe nucléaire sur Le Caire" et qui, comme d'autres détenteurs de portefeuilles ministériels, se prononce pour une "déportation des Palestiniens" jusqu'en Jordanie ou plus loin (l'Irak ?). Le terme employé n'est pas anodin, venant d'un des descendants des victimes de la barbarie nazie. Le peuple palestinien a devant lui un gouvernement d'extrême-droite avec quelques comparses "laïcs".

l'impossible pause

La situation ne peut aller que vers la radicalisation, et l'O.L.P. avec son chef Arafat devront encore plus faire le grand écart entre la condamnation formelle des attentats - suicides et la satisfaction des exigences du peuple palestinien. Des négociations en coulisse auraient déjà eu lieu pour une "pause" de l'Intifada. C'est faire peu de cas du désespoir et de la volonté des citoyens palestiniens. Ils sont étrangers à toutes les tractations, y compris les militants de base des différentes organisations. Et quand bien même suivraient-ils la suggestion d'une pause, comment ne réagiraient-ils pas devant les raids meurtriers de l'armée sioniste dans la bande de Gaza, à Khan Yunes ou à Gaza même, dans le secteur le plus populeux des territoires occupés ? Des soldats ont abattu ces jours-ci des civils au cours des expéditions punitives dont Israël s'est fait une spécialité : un enfant de 13 ans, une femme enceinte, une fillette de 9 ans tués à domicile par les roquettes et les obus de Sharon. La bande de Gaza avait subi une répression moindre que la Cisjordanie. Les voilà à égalité, à l'heure où Bethléem et Naplouze sont à nouveau bouclées et où l'expropriation larvée, par assassinats ou pressions diverses, des paysans palestiniens aux abords du nouveau Mur de la Honte se développe dangereusement.

Mais comment ne pas lier les événements les plus récents en Palestine et l'offensive préparée par Bush et consorts contre le peuple irakien, avec les conséquences d'une agression aussi "grandiosement" préparée ?

l'ordre impérialiste

Au-delà de la version simplette qui réduit la guerre annoncée à une mainmise de l'impérialisme U.S. sur le pétrole irakien, il y a l'objectif plus lointain de faire payer au peuple iranien l'expulsion du Shah en 1979 et l'intention d'appuyer immédiatement l'Etat sioniste dans son entreprise de déportation des Palestiniens. Certes, Bush parle d'un Etat palestinien, mais il s'agirait d'un bantoustan qui ne dirait pas son nom, au même titre que les terres pauvres et éclatées de Cisjordanie aujourd'hui. Les Etats arabes les plus engagés dans l'accueil des troupes américaines se contentent de cette promesse d'Etat pour se dédouaner du sort réservé aux Palestiniens. De fait, la présence américaine au Moyen-Orient permettrait la prise en tenaille des Jordaniens, Syriens, Libanais et Palestiniens, ainsi que des Yéménites et une surveillance accrue et menaçante sur des dizaines de millions d'Egyptiens plus malheureux à eux seuls que les autres peuples arabes. Une fois de plus, répétons-le : on ne peut séparer la défense des différents peuples de la région, en première ligne pour subir un écrasement (les Kurdes pris entre la Turquie et l'Irak "de Bush") ou au mieux l'épée de Damoclès au-dessus de leur tête.

Plus que jamais, troupes sionistes hors de Palestine, troupes yankees hors du Bassin méditerranéen et du Golfe !

Voir aussi dans la catégorie Palestine
Les alliés antisémites de l’État d’IsraëlLes alliés antisémites de l’État d’Israël

L’Alternative pour l’Allemagne (AfD), parti d’extrême-droite, malgré un antisémitisme reconnu, voit dans Israël et sa politique antimusulmane un allié possible. Les sionistes et les...

« Nos chaînes seront brisées avant que nous le soyons » (Marwan Barghouti)« Nos chaînes seront brisées avant que nous le soyons » (Marwan Barghouti)

Pendant 40 jours, des centaines de prisonniers palestiniens ont mené une grève de la faim. Malgré une politique de répression systématique envers les grévistes, ceux-ci ont tenu sans faillir...

Grève de la faim des prisonniers palestiniensGrève de la faim des prisonniers palestiniens

Marwan Barghouti a lancé une vaste grève de la faim des prisonniers palestiniens. Malgré les risques, leur mouvement est sans faille. Malgré les mensonges et manipulations du pouvoir sioniste,...

L’apartheid sioniste appliqué à la justiceL’apartheid sioniste appliqué à la justice

L’intifada dite des couteaux a coûté la vie à 200 Palestiniens. Le 24 mars 2016, l’un d’eux a été achevé à terre par un soldat franco-israélien. En janvier 2017, la justice a condamné...

État d’Israël, État criminelÉtat d’Israël, État criminel

Le Conseil de Sécurité de l’ONU vote une nouvelle résolution « contraignante » pour Israël. Ce n’est ni la première, ni la dernière et comme à chaque fois, les sionistes se joueront du...

L’enfer des prisons israéliennesL’enfer des prisons israéliennes

De nombreux palestiniens ont été jetés dans les geôles israéliennes, y subissant humiliations et tortures. L’État sioniste renforce année après année une répression innommable,...



HAUT