L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Un nouveau courant international

Publié le lundi 08 décembre 2008
Un nouveau courant international | Conférence Internationale de Caracas, décembre 2008Du 5 au 8 décembre 2008, ont eu lieu à Caracas, Venezuela deux rencontres majeures. La première, réalisée le 5 décembre : une réunion publique avec pour thème " Les conséquences de la crise capitaliste contre les travailleurs " avec la présence et l'intervention très remarquée du ministre du Travail du gouvernement de Chavez. La seconde a été la réunion du courant international en voie de constitution autour de la revue " Revista de America ". La Commune était présente et partie prenante de ce regroupement. On trouvera ci-dessous la résolution adoptée à l'issue des débats.Revista de America - Pour un regroupement international des révolutionnaires.

A l'initiative de ceux qui publient Revista de America, les organisations signataires se sont réunies pour débattre et faire part de leurs expériences respectives sur la crise économique capitaliste, sur les processus réels de la lutte de classes mondiale et en particulier en Amérique latine. Il s'agissait également de consolider les liens existants et d'aller plus avant dans la volonté de mettre en place un cadre commun de regroupement international des révolutionnaires socialistes.

Nous concluons de cette rencontre :

Que nous avons fait le constat qu'il existe des bases communes d'appréciation sur la situation mondiale et en particulier sur la crise économique du capitalisme qui met plus que jamais à l'ordre du jour l'absolue nécessité d'une issue socialiste.

Même constat commun s'agissant de mesures transitoires et immédiates pour faire face aux conséquences de la crise dans nos pays respectifs .Que nous avons considéré comme positives nos différentes expériences nationales telles qu'engagées et impulsées au Venezuela avec Marea Socialista et le PSUV, au Pérou avec la Lucha Continua, en Argentine avec le MST, etc. Toutes ces initiatives cherchent à s'inscrire dans les différents processus politiques, sociaux et de lutte contre l'impérialisme tels qu'ils secouent actuellement le continent De même, nous apprécions à leur juste valeur les nouvelles expériences plus larges en cours visant à la construction de nouveaux partis, expériences dont nous sommes partie prenante, comme celle du PSOL au Brésil ou l'appel à la construction d'un nouveau parti Anticapitaliste en France, NPA dont nous proposons d'être partie intégrante.

Que nous prenons le pari de construire de forts courants anti- impérialistes, socialistes et internationalistes, avec une politique qui nous permette d'être un élément actif des processus révolutionnaires les plus dynamiques du continent, processus qui sont actuellement dirigés par des courants nationalistes et dans lesquels la révolution bolivarienne joue un rôle d'avant-garde en impulsant sa généralisation à l'échelle latino-américaine.

Que nous prenons toute la mesure de l'urgente nécessité de faire de nouveaux pas en avant dans la constitution d'un nouveau courant international articulé autour les différents secteurs dont nous somme issus et qui travaillent déjà en commun depuis pas mal de temps ; ces pas en avant supposent l'organisation commune de campagnes, d'initiatives politiques et d'actions coordonnées ainsi que d'élaboration politique sur les processus fondamentaux actuellement en cours. Ceci signifierait un pas en avant considérable vers un cadre commun dans un regroupement élargi à d'autres courants à l'échelle internationale.

En conséquence, nous déclarons :

1) oeuvrer à l'élaboration de thèses politiques sur la situation mondiale dans l'objectif d'éclairer la signification des événements et de répondre ainsi à la nouvelle période qui vient de s'ouvrir avec la crise économique capitaliste ouverte.
Sur ces bases, définir sur la base de textes les bases communes de notre accord politique, étant entendu qu'il s'agira là d'une première tentative pour définir la nouvelle réalité mondiale, intégrant les éventuels désaccords et nuances parfaitement légitimes, dans le cadre d'une discussion libre.

2) Elaborer le plus rapidement possible une déclaration avec les apports des uns et des autres pour faire face à la crise économique mondiale

3) Réaliser, vers le milieu de l'année 2009 une réunion de fondation d'un nouveau courant international, dont les premiers pas sont actuellement réalisés par l'existence de Revista de America et à laquelle nous devons tenter d'agréger d'autres organisations avec lesquelles nous avons actuellement des liens étroits.

4) Ce courant que nous décidons d'impulser doit travailler collectivement afin de consolider l'ensemble de son activité et postuler ainsi à une politique qui soit une alternative au réformisme et au sectarisme.
Ceci peut et doit se faire en explorant toutes les possibilités d'un regroupement à un niveau plus important encore, dans le cadre d'accords politiques avec d'autres courants, en tenant comptant que nous devons être à même d'intégrer différents autres secteurs et sans perdre de vue que nous ne prétendons nullement être une nouvelle internationale avec une direction centralisée.

5) Aller vers la publication d'un numéro de la revue du courant international au mois de mars prochain (également mise en ligne sur internet) comme expression de cet effort collectif et comme outil de propagande et de construction.
De manière générale, la parution doit être assurée avec régularité et publiée dans chaque pays. Cela suppose des efforts organisationnels communs pour y parvenir. De même, il s'agira de trouver un nouveau titre à cette revue pour qu'elle puisse intégrer notre activité en Europe et dans d'autres pays et continents que le seul continent latino-américain. Enfin, nous devons trouver une nouvelle appellation, donc un nouveau sigle, pour le courant que nous sommes en train de constituer.

6) Constituer une délégation qui soit présente au congrès fondateur du NPA en France pour accompagner cette expérience dont nous sommes partie prenante.

7) Soutenir la campagne pour le OUI au prochain référendum pour la réélection de Chavez au Venezuela. Assurer pour le jour de ce référendum la présence conséquente de dirigeants des différents pays de notre courant.

8) Suivre avec attention les différents processus en cours dans les pays où nous intervenons et participer activement au prochain Forum Social Mondial et autres événements de cette nature à l'échelle internationale.

Caracas les 6 et 7 décembre 2008

Stalin Perez Borges et Gonzalo Gomez de Marea socialista du Venezuela ; Pedro Fuentes et Israel Dutra du MES-PSOL du Brésil ; Alejandro Bodart et Sergio Garcia du MST d'Argentine ; Anatoli Matvienko du SMOT de Biélorussie ; Tito Prado de " Lucha Continua " du Pérou ; Pedro Carrasquedo de " La Commune ", France

Voir aussi dans la catégorie International
Ni quotas, ni barbelés : accueil de tous les réfugiésNi quotas, ni barbelés : accueil de tous les réfugiés

Des réfugiés par milliers fuient les théâtres de guerre, de misère et de faim. Les fauteurs de ces guerres se retrouvent pris à leur propre piège. Ils ont laissé ces malheureux mourir en...

Mourir pour Lampedusa

La migration organisée ou non laisse au travers de l'histoire une trace indélébile d'exploitation, de privation, de misère et de mort. L’État français, mais aussi toutes les puissances...

Gerardo UCEDACrise économique mondiale : Quelques réflexions sur une crise qui n’en finit pas…

Si nous devions définir les caractéristiques principales de la crise économique mondiale ouverte en 2007-2008, nous devrions faire une référence obligée à l’augmentation du capital...

Ebola : le virus de l’impérialisme

Il y a probablement des milliers de siècles que le virus Ebola était tapi dans la forêt équatoriale comme hôte d'une des 300 000 variétés de chauve-souris; il y a 28 ans qu'il s'est attaqué...

Première défaite pour Obama

Après deux ans de présidence Obama, le résultat des élections du 2 novembre, qui ont renouvelé partiellement la Chambre des représentants et le Sénat, signifie une déroute pour le Président...

Une révolution en marche

Chacun se rappelle l'étincelle qui, il y a un an ces jours-ci, a mis en route le processus révolutionnaire qui a chassé Ben Ali : l'immolationde Mohamed Bouazizi, petit marchand ambulant privé du...



HAUT