L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Halte à l'islamophobie !

Publié le octobre 2006
lema sabachtani ? | « éli, éli, lema sabachtani ? » (Matthieu, 27, 46) (1)Le 19 septembre dernier, Robert Redeker, professeur de philosophie, a signé dans le Figaro une tribune dans laquelle il traite Mahomet de " chef de guerre impitoyable, pillard, massacreur de juifs et polygame " et où il prend fait et cause pour Benoît XVI, qui venait de déclarer que l'Islam est une religion intrinsèquement violente. S'en sont suivi des menaces de mort contre Redeker et une nouvelle polémique. La Commune partage intégralement la prise de position de la Libre pensée sur cette question. Nous en publions ici de larges extraits (texte complet sur le site librepenseefrance.ouvaton.org).La Fédération nationale de la Libre Pensée, informée des menaces de mort pour " blasphème " contre Robert Redeker ne saurait accepter cette entrave délibérée à l'exercice du droit d'exprimer son opinion. La Libre Pensée condamne fermement cette tentative d'oppression intellectuelle. Elle s'adresse solennellement aux pouvoirs publics pour qu'ils assurent la protection, à leurs frais, du citoyen Robert Redeker, car le droit à la protection de sa vie est un droit imprescriptible des citoyens.

La liberté absolue de conscience étant garantie constitutionnellement par les lois de la République et, en premier lieu, par la loi de séparation des Églises et de l'État du 9 décembre 1905, dont la Libre Pensée a réaffirmé, avec force [...] toute la validité et la modernité à l'occasion de son centième anniversaire ; il ne saurait y avoir aucune entrave, de quelque nature que ce soit, à l'exercice de cette liberté fondamentale. [...]

l'Islam, pire que les autres religions ?

2- [Cet article n'est pas] une critique laïque et rationaliste des croyances, mais l'affirmation que toutes les religions ne se valent pas et que l'Islam est pire que toutes les autres. Au passage, la lecture historique est un peu " révisionniste ", car faire de la Bible hébraïque une livre de douceurs humanistes relève d'une méconnaissance totale d'un ouvrage qui fait l'apologie de massacres et de pillages et qui amène l'assassinat politique au rang de méthode de gouvernement.

Quant au Christianisme, l'auteur devrait méditer les phrases suivantes que l'on prête au dénommé Jésus : " N'allez pas croire que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais bien le glaive. " (Matthieu,10,34-37). Ou encore : " Quant à mes ennemis, ces gens qui ne voulaient pas que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les devant moi. " (Luc, 19, 26-27). On conviendra qu'en matière de non-violence, on a fait mieux. [...]

Curieuse Union nationale

3- Pour l'auteur, le débat ne se situe pas dans une critique globale des religions, mais bien dans l'établissement d'une hiérarchisation des systèmes de croyances selon un étalon de valeurs qui est le sien. Cela ne peut donc déboucher que sur un contexte d'affrontements religieux, voire de guerre civile. C'est le point de départ de cette affaire.
4- Force est de constater qu'une bien curieuse union nationale se crée autour de ce problème avec un certain nombre de gens peu connus pour leur attachement à la liberté de conscience et à la laïcité, du journal démocrate-chrétien Le Monde au ministre Robien, en passant par Le Figaro. C'est un peu louche.

5- Cette situation de tension amène, par exemple, l'UFAL de Haute-Garonne (où se passe l'événement) à faire cette déclaration en " direction des musulmans " : " Suite à l'article de La Dépêche du Midi du 27 septembre " Le prof de philo menacé par des islamistes " l'Union des Familles Laïques de la Haute-Garonne demande aux musulmans français de notre département de se prononcer contre les menaces proférées contre Robert Redeker à la suite de sa tribune libre parue dans Le Figaro du 19 septembre.

Parce que beaucoup sont dans nos rangs, parce que nous les côtoyons souvent dans nos combats militants, nous savons que la grande majorité est attachée à la laïcité. Le moment est venu de faire entendre votre voix ou bien courir le risque d'être assimilés aux islamistes intégristes qui ne sont qu'une poignée.

Il est inadmissible que dans un pays dit " de droit " nous ne puissions pas exprimer nos idées librement. C'est votre responsabilité que de démontrer que l'Islam ne fait pas l'exaltation de la violence et de la haine. Nous savons, mes amis, que nous pouvons compter sur vous.
"

Va-t-on s'adresser de la même manière aux catholiques pour leur demander de condamner les déclarations des papes Jean-Paul II et Benoît XVI sur la contraception, l'avortement, le port du préservatif et, en cas de refus de leur part, les taxer de " complices des morts dues au SIDA en Afrique " ?

Va-t-on sommer les Juifs en France de condamner les exactions de l'armée israélienne en Palestine et au Liban et, en cas de refus, les désigner comme les " complices d'un génocide " ?

Va-t-on fustiger les protestants de notre pays s'ils refusent de condamner les ignominies de George W. Bush à travers le monde et dans son propre pays, en les traitant de " valets de l'impérialisme " ?

Avec de telles méthodes, nous posons la question : qui alimente et nourrit les affrontements communautaristes, si ce ne sont ces apprentis incendiaires qui ont recours à une telle politique de dénonciation qui ne peut déboucher que sur des conflits tribaux d'un autre âge ?


(1) - " Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? ", paroles de Jésus sur la croix. Vouer son propre fils à une mort atroce, quelle preuve d'amour et de clémence ...

Voir aussi dans la catégorie France
La violence policière « en marche »La violence policière « en marche »

L’état d’urgence, reconduit à plusieurs reprises depuis deux ans, a jeté une lumière crue sur la violence policière de l’État. Les « bavures » sont nombreuses, de plus en plus graves,...

La bataille pour le droit à l’avortementLa bataille pour le droit à l’avortement

EPISODE 1Depuis des millénaires, le ventre des femmes est au cœur des préoccupations humaines. Ce pouvoir de reproduction que les femmes ont depuis la nuit des temps, il faut d'une manière ou...

Hommage à FrédériqueHommage à Frédérique

Début août, notre camarade et amie, Frédérique Mulot, sympathisante de la Commune, décédait à 52 ans, atrocement assassinée dans son sommeil par son mari. Nous souhaitons ici lui rendre...

 La contre-révolution sociale en marche La contre-révolution sociale en marche

Les fameuses ordonnances ont donc été rendues publiques. Nous ne prendrons pas ici la peine de les décortiquer. En pareil cas, la dissection sert souvent à ne pas aller à l’essentiel....

Mélenchon, ministre de la récupération Mélenchon, ministre de la récupération

Nous persistons, nous signons : Mélenchon - Corbières et leur équipe ne sont pas dans le camp des travailleurs, des jeunes, des chômeurs et leurs familles. Ils tentent de parasiter ce qu’il...

Le FN a-t-il un avenir ?Le FN a-t-il un avenir ?

Le FN n’avait pas l’intention de « gagner » l’élection présidentielle. La « victoire » de Marine Le Pen n’était pas totalement impossible, compte tenu de l’acuité de la crise...



HAUT