L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Catalogne, déclaration

Publié le lundi 02 octobre 2017
Catalogne, déclaration

Plus de 800 blessés, des femmes traînées hors des bureaux de votes, des pompiers matraqués, des tirs de balles en caoutchouc, des personnes âgées au visage ensanglanté, telles sont les conditions dans lesquelles le référendum catalan s’est tenu, dans une territoire occupé par 10 000 gardes civils et policiers qui perquisitionnent, arrêtent , fouillent dans le cadre d’un coup d’État qui ne dit pas son nom.

Dans ces conditions, plus de 42% de la population catalane a voté, en chantant l’Estaca face aux troupes de répression de Rajoy et « no pasaran ».  Dans ces conditions, 42% de votants, c’est un véritable exploit !

Le choix à faire est simple :

- Ou bien, du côté des forces de répression du gouvernement Rajoy et de la monarchie franquiste replâtrée.
- Ou bien, du côté des millions de civils qui ripostent à main nue, au premier rang desquels les ouvriers, les paysans, les jeunes, les anciens qui ont combattu Franco durant 40 années.

Ce mardi, la Catalogne sera en grève générale contre le gouvernement franquiste « constitutionnel » minoritaire de Rajoy.

Dans de nombreux pays, la solidarité internationale active tente de créer un cordon sanitaire de protection autour de la population catalane et de ses droits fondamentaux.

Nous ne pourrions accepter qu’à côté du bruit des bottes à Barcelone, le silence des pantoufles règne à Paris.

Il est temps que les organisations ouvrières et démocratiques françaises, les personnalités éprises de justice et de liberté prennent dans l’unité la plus large leurs responsabilités et affirment qu’elles ne se plieront pas à l’hypocrite « non intervention » du gouvernement Macron-Philippe, soutiens de Rajoy et de sa politique de guerre civile.

  • Garde civile et police anti émeutes de Rajoy – hors de Catalogne ;
  • Droit du peuple catalan de décider librement et de voter ;
  • Arrêt de toutes les poursuites contre les dirigeants et fonctionnaires catalans.




Comité national de La Commune,
le 2 octobre 2017


Voir aussi dans la catégorie Déclarations
Bonne année ouvrière 2018Bonne année ouvrière 2018

La nouvelle année commence sous le ciel de la crise sociale, de la crise économique et des attaques d’un Régime lui-même plongé dans une crise sans issue. Un Régime doté d’un gouvernement...

Le peuple palestinien est en état de légitime défense !Le peuple palestinien est en état de légitime défense !

TRUMP-NETANYAHOU INCENDIAIRES !MACRON COMPLICE !

Affaire Filoche : Une exclusion ? Non, un lynchage abject !Affaire Filoche : Une exclusion ? Non, un lynchage abject !

Nous n’avons sans doute pas besoin de rappeler que tout un monde nous sépare de Gérard Filoche, depuis fort longtemps. Nous ne sommes cependant pas dupes du lynchage qu’il a subi à propos...

Le printemps des peuples se lève à BarceloneLe printemps des peuples se lève à Barcelone

Ce vendredi 27 octobre, face aux menaces, aux emprisonnements, à l’occupation du pays par les forces de frappe du gouvernement Rajoy, le parlement catalan a proclamé l’indépendance de la...

Il faut une campagne démocratique et unitaire de défense du peuple CatalanIl faut une campagne démocratique et unitaire de défense du peuple Catalan

La volonté du gouvernement de l’État Espagnol d’étrangler la Catalogne vient de franchir un nouveau palier puisque Rajoy, avec le soutien de Macron et Merkel (réaffirmé à Bruxelles le 19...

Catalogne, déclarationCatalogne, déclaration

Plus de 800 blessés, des femmes traînées hors des bureaux de votes, des pompiers matraqués, des tirs de balles en caoutchouc, des personnes âgées au visage ensanglanté, telles sont les...



HAUT