La Commune
Connexion

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 62 – jeudi 30 août 2018

Envoyée le jeudi 30 août 2018
par La commune < noreply@lacommune.org >
 

Si vous n'arrivez pas à lire ce message cliquer ici.


 
 
 
 
POUR BALAYER MACRON, TOUS ENSEMBLE ! POUR BALAYER MACRON, TOUS ENSEMBLE !
La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 62 – jeudi 30 août 2018

Les Médias bien ordonnés, souvent mediums annoncent une rentrée « à haut risque ». De toute évidence, la rentrée est mal partie pour la bande à Macron. Un des ministres qui « incarnait » La société civile telle que Macron se la figurait vient de sauter. Les vacances de monsieur Hulot sont terminées. Madame Nyssen, de cette même société civile, est sur la sélette, « pour affaires », elle aussi. Reste Madame Schiappa qui sait donc ce qui lui reste à faire. Ou pas.

L’Affaire Benalla dont on cause le moins possible depuis quelques semaines, est toujours une bombe à retardement.

En dépit de toutes ces convulsions et spasmes au sommet de l’Etat, mesdames et messieurs les opposants parlementaires antilibéraux continuent à protéger du mieux qu’ils peuvent, sans en avoir l’air, l’homme qui cristallise contre lui toute la colère accumulée des masses ouvrières et populaires, Macron. Lequel est tout au plus menacé d’une raclée démocratique .

Les hauts dignitaires de nos organisations syndicales, Martinez et Pavageau, fort discrets depuis juin, continuent à se poser en partenaires sociaux de Macron…De concert avec le MEDEF. Pendant que Mélenchon-Laurent tendent la main à la droite antisociale et anti-immigrée, Pavageau-Martinez tendent la main à Berger et au MEDEF. Cela aussi devient insupportable ! Cela commence à se voir comme le nez de Cyrano au milieu de la figure. Un cap, que dis-je ! Sans eux que deviendraient Macron et ses sales réformes ?

LIRE LA SUITE

 
 

Vous recevez cet email car vous nous avez communiqué vos coordonnées.
Pour modifier les informations qui vous concernent ou vous désinscrire de notre newsletter, cliquez ici.