L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Colons, bras armé du sionisme

Publié le jeudi 03 septembre 2015

Implantation après implantation, la Cisjordanie tombe sous la coupe de l'Etat sioniste d'Israël avec ses colons qui revendiquent chaque jour un peu plus de la terre palestinienne. Les exactions des colons sont de plus en plus nombreuses, allant jusqu'à tuer ceux qu'ils voudraient chasser de leur terre. Ces exactions ont le soutien actif du gouvernement sioniste pour qui le «Grand Israël» est la finalité de sa politique. Le régime d'apartheid, puisé chez leurs amis blancs sud-africains, tend à réduire à néant le peuple palestinien.

Mais cette politique ne peut se faire qu'avec le soutien actif des Etats-Unis et de l'Europe, fermant les yeux sur les crimes d'un autre âge.

Le 31 juillet dernier, le petit Ali Dawabsha est mort brûlé dans la maison de ses parents. L'attaque a été menée par quatre colons juifs. Le village de Duma où vivait la famille d'Ali est en Cisjordanie occupée par l'Etat sioniste.

Mourir à 18 mois…

Ce village, comme nombre d'autres, est soumis à un taux d'occupation du territoire de 95% par les colons. Mais c'est encore trop peu pour ces ultra-orthodoxes pour qui les Palestiniens sont les ennemis à abattre. Sur les murs des maisons brûlées, la police a retrouvé des inscriptions en hébreu : «vengeance» et «longue vie au messie». Ces slogans parlent d'eux-mêmes. Il y a juste un peu plus d'un an, un groupe de jeunes israéliens a enlevé et brûlé à mort un adolescent de Jérusalem Est, Muhammad Abu Khudair. La police a pris tout son temps pour trouver les suspects, alors qu'elle avait un enregistrement vidéo, avec leurs visages et la voiture en fuite, il a fallu une importante réprobation internationale pour que la police fasse son travail et envoie devant la justice ces assassins. Toutefois il y a peu de raisons de faire confiance à un système qui traite les Israéliens qui s'attaquent ou tuent les Palestiniens avec une exceptionnelle mansuétude.

Impunité

Suite aux plaintes portées par des Palestiniens victimes d'offense contre eux ou leurs biens par des colons, seules 7,4 % des enquêtes de la police israélienne aboutissent à une condamnation. La politique sioniste crée une impunité pour les crimes de haine et encourage les agresseurs à continuer. . Rappelons le crime perpétré par des colons le 16 août 2012 où la famille Hassan a été brûlée vive dans le taxi qu' elle avait emprunté. Les colons vivent des jours heureux. L'ONU estime que les colons Israéliens ont mené quatre attaques par semaine depuis le début de l'année 2015.

Netanyahu, le roi des larmes de crocodile

Il est difficile de croire un affichage plus hypocrite des dirigeants israéliens, ceux-là mêmes qui ont organisé le massacre de 2200 Palestiniens l'année dernière à Gaza, dont plus de 500 enfants, et qui feignent aujourd'hui d'être outragés par la mort d'un de plus. Ces déclarations tendent à faire croire que c'est un acte isolé de violence et ainsi de masquer la réalité des violences subies par les Palestiniens, violences qui font partie intégrante de la structure de l'occupation coloniale et de l'apartheid sioniste. Pour Israël ces simulacres ostentatoires de condamnation, de chagrin et de serments ne sont rien de moins que la hasbara- propagande- prescrite par les conseillers du gouvernement de Netanyahu. Pendant ce temps, la colonisation continue à marche forcée, les assassinats de Palestiniens sont monnaie courante, les fonds pour la reconstruction de Gaza sont bloqués (ce qui oblige les enfants restés vivants à vivre dans les décombres de leurs maisons éventrées), l'apartheid bat son plein. Quand vous êtes Palestinien, on peut détruire votre maison sous prétexte que vos ancêtres n'ont pas pris la peine d'avoir des titres de propriété en bonne et due forme, on peut lapider votre enfant devant les yeux de soldats de Tsahal, on vous interdit les autoroutes comme les bus des noirs du temps de Rosa Parks aux USA.

Complicité internationale

Israël reste l'atout majeur de l'occident dans la région et à ce titre aucun des gouvernements occidentaux ne lèvera le petit doigt pour condamner les violences faites au peuple palestinien. Obama se félicite d'être le meilleur allié d'Israël et son premier fournisseur d'armes, armes qui tuent les familles palestiniennes. La France n'est pas en reste, dernièrement la très socialiste Anne Hidalgo, mairesse de Paris, a organisé une journée publicitaire à Israël intitulée «Tel Aviv sur Seine». Cette inacceptable propagande frise l'insoutenable, à l'heure où les Palestiniens ont besoin d'autorisation, accordée par l'administration israélienne, pour accéder à leurs plages, alors que les pêcheurs palestiniens ne peuvent pêcher qu'à 11 kilomètres de leurs côtes. Et summum de l'ignoble, ce sont les factieux de La Ligue de Défense Juive avec à leur tête Jean-Claude Nataf qui filtraient les quelques centaines de nostalgiques du grand Israël venus assister à l'odieux.

Le soutien au peuple palestinien doit prendre une nouvelle ampleur face à la politique d'apartheid du régime sioniste.

Francis Charpentier


Voir aussi dans la catégorie Palestine
L’apartheid sioniste appliqué à la justiceL’apartheid sioniste appliqué à la justice

L’intifada dite des couteaux a coûté la vie à 200 Palestiniens. Le 24 mars 2016, l’un d’eux a été achevé à terre par un soldat franco-israélien. En janvier 2017, la justice a condamné...

État d’Israël, État criminelÉtat d’Israël, État criminel

Le Conseil de Sécurité de l’ONU vote une nouvelle résolution « contraignante » pour Israël. Ce n’est ni la première, ni la dernière et comme à chaque fois, les sionistes se joueront du...

L’enfer des prisons israéliennesL’enfer des prisons israéliennes

De nombreux palestiniens ont été jetés dans les geôles israéliennes, y subissant humiliations et tortures. L’État sioniste renforce année après année une répression innommable,...

Shimon Péres, père d'Israël et de sa politique d'apartheidShimon Péres, père d'Israël et de sa politique d'apartheid

Shimon Péres, un des derniers fondateurs d'Israël, est mort. L'homme des accords d'Oslo est encensé par les dirigeants de l'Ouest, mais derrière cette devanture se cache un des pourfendeurs du...

Le martyre du peuple palestinienLe martyre du peuple palestinien

La répression continue en prenant un tournant plus radical. Tous les moyens sont utilisés par le régime sioniste pour en finir avec le peuple palestinien. L'appel au crime n'est même plus tabou...

Crimes de guerre en Palestine et répression en FranceCrimes de guerre en Palestine et répression en France

Depuis soixante-huit ans, l'État sioniste occupe la Palestine. Un État théocratique, un État annexionniste, illégitime et violant toutes les règles du droit international. Les prétendus...



HAUT