L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Après l'évacuation, les missiles

Publié le novembre 2005
les missiles | Palestine : GazaIl y a eu cinq ans le 28 septembre qu'Ariel Sharon a organisé la provocation sur l'esplanade des mosquées à Jérusalem qui a mis en route la deuxième Intifada. Cinq ans plus tard, le peuple palestinien vient de redevenir maître de la bande de Gaza, à la frontière égyptienne. Sharon a fait évacuer, avec une mise en scène qui se serait voulue déchirante, les colons de Gaza. Les complices du sionisme ont feint d'y voir un geste de bonne volonté d'Israël, un " pas vers la paix ". Il ne s'agit nullement de cela. La preuve, l'offensive actuelle de Sharon à coups d'artillerie et de chasseurs F16. AnalyseIl serait réducteur de ramener le départ de l'armée sioniste et des colons fanatisés à un simple calcul de Sharon. Bien sûr, évacuer la bande de terre la plus ingouvernable des territoires occupés permet à l'impérialisme israélien de mieux s'incruster en Cisjordanie. Sharon ne s'est d'ailleurs jamais caché de vouloir maintenir Tsahal en Cisjordanie et accroître encore les nouvelles colonies en violation des Accords d'Oslo, dont la nature de marché de dupes apparaît toujours plus évidente. Mais qui empêcherait Israël de faire ce qu'il a toujours fait depuis 1967 : être présent partout, à tout moment dans les territoires arrachés aux Palestiniens lors de la guerre des six jours ? Il y a un prix à payer pour tout. La répression de front, partout, pour sauvegarder des colonies qui finissaient par coûter la prunelle des yeux à l'Etat sioniste en raison du harcèlement palestinien, devenait contre-productive.

Un point pour les Palestiniens

En ce sens, la résistance du peuple palestinien a marqué un point, un petit point dans ce qui reste à conquérir. Mais un point. La " feuille de route " élaborée par les gouvernements occidentaux et la Russie n'est toujours qu'un bout de papier qui sert de référence à tous ceux qui prennent le peuple palestinien pour un benêt. l'influence du Hamas, en particulier, et son programme de reconquête de tout le territoire historique de la Palestine, concurrence dangereusement les leaders de l'OLP qui veulent faire du Arafat sans Arafat. Abbou Abbas apparaît comme un mollasson aux yeux d'un nombre croissant de ses compatriotes et Bush, Sharon et leurs compères regardent avec inquiétude se profiler les législatives palestiniennes dans un mois, alors même que l'état-major de l'OLP, sa police également, traînent une réputation de corruption qui alimente le ras-le-bol du peuple. Le Hamas, qui a remporté de nombreuses municipalités, a annoncé sa participation aux législatives, qu'il a toujours boycottées jusqu'à présent. Tous les observateurs un tant soit peu lucides s'accordent à considérer comme tout à fait plausible que le Hamas dépasse les caciques de l'OLP, branche non armée du Fatah mais surtout adeptes des négociations avec les sionistes, là où il n'y a rien à négocier. Si ce pronostic se confirmait, ce serait une secousse tellurique de premier ordre, car la donne changerait dans les relations avec Israël, qui n'aurait plus d'interlocuteurs complaisants à sa disposition. Les règlements de comptes engagés entre des proches du défunt Arafat, de ses officiers supérieurs et de son préposé officieux à la sécurité, Mohammed Dahlan, indiquent clairement que le peuple, les Palestiniens de base, ne se jetteront pas face aux roquettes en bouclier protecteur des chefaillons corrompus. Israël est dans l'impasse et Sharon accélère la construction du Mur de la honte pour rendre tout retour impossible.

Le sionisme creuse sa propre fosse

Les terres confisquées de force aux paysans palestiniens de Cisjordanie, dont les villages sont coupés des champs par le Mur, les expulsions à Jérusalem-Est, tout cela contribue à creuser la fosse du sionisme et à affronter la crise de ses partis politiques, qui ont tous, quelles que soient les nuances, l'objectif de chasser peu à peu les Palestiniens de Cisjordanie dans les champs de cailloux, en conservant grâce aux colons les points d'eau et les terres les plus productives. Ce qui s'est passé à Gaza n'est pas la naissance d'un " bantoustan palestinien ", même si Sharon veut lui assigner ce rôle. C'est un appel d'air pour bouter les sionistes hors de Cisjordanie, ce qui est une entreprise de plus grande complexité. La situation politique peut parfaitement connaître un changement qualitatif, avec une tension accrue, mais un espoir également à la hausse. À cette heure, le peuple palestinien passe les prétendants à sa direction à un casting implacable. La Maison Blanche, la Knesseth, les chancelleries de tous les États guettent les législatives et supputent quelles en seront les conséquences. C'est bon signe.

Voir aussi dans la catégorie Palestine
Les alliés antisémites de l’État d’IsraëlLes alliés antisémites de l’État d’Israël

L’Alternative pour l’Allemagne (AfD), parti d’extrême-droite, malgré un antisémitisme reconnu, voit dans Israël et sa politique antimusulmane un allié possible. Les sionistes et les...

« Nos chaînes seront brisées avant que nous le soyons » (Marwan Barghouti)« Nos chaînes seront brisées avant que nous le soyons » (Marwan Barghouti)

Pendant 40 jours, des centaines de prisonniers palestiniens ont mené une grève de la faim. Malgré une politique de répression systématique envers les grévistes, ceux-ci ont tenu sans faillir...

Grève de la faim des prisonniers palestiniensGrève de la faim des prisonniers palestiniens

Marwan Barghouti a lancé une vaste grève de la faim des prisonniers palestiniens. Malgré les risques, leur mouvement est sans faille. Malgré les mensonges et manipulations du pouvoir sioniste,...

L’apartheid sioniste appliqué à la justiceL’apartheid sioniste appliqué à la justice

L’intifada dite des couteaux a coûté la vie à 200 Palestiniens. Le 24 mars 2016, l’un d’eux a été achevé à terre par un soldat franco-israélien. En janvier 2017, la justice a condamné...

État d’Israël, État criminelÉtat d’Israël, État criminel

Le Conseil de Sécurité de l’ONU vote une nouvelle résolution « contraignante » pour Israël. Ce n’est ni la première, ni la dernière et comme à chaque fois, les sionistes se joueront du...

L’enfer des prisons israéliennesL’enfer des prisons israéliennes

De nombreux palestiniens ont été jetés dans les geôles israéliennes, y subissant humiliations et tortures. L’État sioniste renforce année après année une répression innommable,...



HAUT