L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


A Gaza, rien n'a changé

Publié le jeudi 23 octobre 2014

Après cinquante jours de guerre menée par Israël, chien de garde de l'impérialisme au Moyen-orient, un cessez de feu est intervenu. Le bilan de cette sale guerre est impressionnant. Les attaques israéliennes ont fait 2200 morts : 83% des victimes tuées sont des civils, 85% d'entre eux l'ont étés dans leurs maisons, 578 enfants ont été assassinés, 260 femmes et 101 hommes étaient des personnes âgées.

Plus de 1 1 000 personnes ont été blessées et 3000 d'entre elles sont handicapés à vie. Si l'on compare la population gazaouie à celle des États-Unis, nous parlerions de 400000 morts et 1 900000 blessés.
462000 familles ont tout perdu, 1 8000 maisons ont été complètement détruites, 41 000 maisons sont partiellement endommagées, 1 455 écoles, huit hôpitaux et treize centres de santé sont également endommagés.

21 000 tonnes d'explosifs !

L'Etat d'Israël a utilisé 21 000 tonnes d'explosifs et des armes interdites : des «dimes», avec du tungstène, de l'uranium appauvri, tout un arsenal afin de tuer le plus possible.
Il a détruit les réseaux d'eau, les réseaux d'assainissement et détruit la seule centrale électrique de Gaza.
Le blocus perdure, l'aide humanitaire, les matériaux de reconstruction n'entrent à Gaza qu'avec le bon plaisir du tueur israélien .
La colonisation de la Cisjordanie continue, l'expulsion manu-miltari de Palestiniens de leurs habitations est monnaie courante. La construction du « Grand Israël» est en oeuvre. Au mois d'août ce sont 400 hectares qui ont été annexés par Israël .
Malgré ce déluge de feu et de haine, le peuple Palestinien a résisté à cette volonté de destruction massive de la part du régime sioniste. Une nouvelle fois ce peuple, que l'on veut détruire, a montré sa volonté de vivre.

Des voix contre la guerre au sein d'Israël

Au sein même d'Israël des voix se sont élevées contre la sale guerre. Ce sont 10 000 israéliens, arabes et juifs, qui ont manifesté à Tel-Aviv en août dernier et ce malgré la répression et l'hostilité d'une partie de la population. Ce sont 43 soldats et officiers de réserve de l'unité 8200, service d'« élite » du renseignement militaire, qui ont refusé de servir et édité un manifeste rendu public où ils dénoncent la persécution politique à laquelle participe leur activité militaire, le contrôle et le régime militaire imposé au peuple palestinien.

Complicité totale de l'Impérialisme

Dans le monde se sont des centaines de millier de personnes qui ont manifesté contre la barbarie israélienne et pour leur solidarité avec le peuple palestinien. Ces manifestants sont également descendus dans les rues pour dénoncer le silence complice de leurs gouvernements . Un silence obsédant qui permet au régime sioniste de passer au-dessus de toutes les résolutions votées par l'O.N.U, ( ce qui donne une idée exacte de l'hypocrisie de ces résolutions et de ceux qui les votent...) et permet aux marchands d'armes de faire des milliards de profits sur le dos du peuple palestinien .Ce sont ces mêmes États qui vont venir financièrement en « aide » à Gaza, tout en sachant que ce sera Israël qui tirera tous les bénéfices financiers de leurs actes barbares.
Le cessez-le feu ne doit pas nous faire croire que le peuple palestinien va pouvoir accéder à ses revendications. Notre soutien doit se maintenir et s'intensifier.

Intensifier la campagne de boycott de BDS

Nous devons soutenir et participer à la campagne « Boycott Désinvestissement Sanction » (BDS), campagne que mène avec obstination et continuité le comité de Soule au Pays-Basque. Cette campagne qui s'attaque directement aux finances de l'État sioniste montre qu'elle a un écho en Israël, pour preuve le nombre de militants BDS traînés devant les tribunaux français après plaintes de l'ambassade d'Israël. Toute attaque contre le sionisme devient à leurs yeux de l'antisémitisme. Le gouvernement suédois qui veut reconnaître l'État Palestinien est ainsi lui-même taxé par Israël d'antisémite !

Oui aux sanctions contre Israël, libération de tous les prisonniers politiques, solidarité avec le peuple Palestinien !
Rejoignez la campagne de boycott de BDS !


Francis Charpentier
17 octobre 2014


Voir aussi dans la catégorie Palestine
Grève de la faim des prisonniers palestiniensGrève de la faim des prisonniers palestiniens

Marwan Barghouti a lancé une vaste grève de la faim des prisonniers palestiniens. Malgré les risques, leur mouvement est sans faille. Malgré les mensonges et manipulations du pouvoir sioniste,...

L’apartheid sioniste appliqué à la justiceL’apartheid sioniste appliqué à la justice

L’intifada dite des couteaux a coûté la vie à 200 Palestiniens. Le 24 mars 2016, l’un d’eux a été achevé à terre par un soldat franco-israélien. En janvier 2017, la justice a condamné...

État d’Israël, État criminelÉtat d’Israël, État criminel

Le Conseil de Sécurité de l’ONU vote une nouvelle résolution « contraignante » pour Israël. Ce n’est ni la première, ni la dernière et comme à chaque fois, les sionistes se joueront du...

L’enfer des prisons israéliennesL’enfer des prisons israéliennes

De nombreux palestiniens ont été jetés dans les geôles israéliennes, y subissant humiliations et tortures. L’État sioniste renforce année après année une répression innommable,...

Shimon Péres, père d'Israël et de sa politique d'apartheidShimon Péres, père d'Israël et de sa politique d'apartheid

Shimon Péres, un des derniers fondateurs d'Israël, est mort. L'homme des accords d'Oslo est encensé par les dirigeants de l'Ouest, mais derrière cette devanture se cache un des pourfendeurs du...

Le martyre du peuple palestinienLe martyre du peuple palestinien

La répression continue en prenant un tournant plus radical. Tous les moyens sont utilisés par le régime sioniste pour en finir avec le peuple palestinien. L'appel au crime n'est même plus tabou...



HAUT