L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Israël vise délibérément les populations civiles libanaises

Publié le dimanche 06 août 2006
La Commune et Le CCSA communiquent :l'ONG américaine de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) a publié jeudi un rapport d'une extrême sévérité, qui conclut à l'assassinat délibéré, dans de nombreux cas, de civils libanais par l'aviation israélienne.HRW indique notamment que les affirmations d'Israël, selon qui les combattants du Hezbollah se cachent au sein de la population civile libanaise, ne sauraient justifier " l'incapacité systématique " d'Israël à faire la distinction entre civils et combattants.

" Dans plusieurs des cas que nous avons étudié, les forces israéliennes semblent avoir délibérément visé des civils " , écrit HRW.

" Ces manquements ne peuvent pas être expliqués comme étant des accidents ; ils ne peuvent pas non plus être mis sur le compte de pratiques inacceptables de la part du Hezbollah. Dans certains des cas, les attaques constituent des crimes de guerre " , poursuit l'ONG.

Le Directeur Exécutif de HRW Kenneth Roth indique dans son rapport que pour de nombreux cas de morts de civils libanais étudiés par son ONG, la localisation de membres du Hezbollah, ou de caches d'armes de ceux-ci, n'avait aucune espèce de relation avec les zones attaquées.

" Les combattants du Hezbollah ne doivent pas s'abriter derrière des civils. Cela devrait être une règle absolue. Mais le discours mis en avant par Israël, et qui consiste à expliquer que c'est cette imbrication qui est la cause d'un nombre si élevé de morts civils, est mensonger ", commente-t-il.

Cela vaut en particulier, poursuivent les auteurs du rapport, pour les frappes sur des véhicules fuyant sur les routes du Sud-Liban, dont Israël a dit qu'elles visaient les armes du Hezbollah, et leur transport par la route.

" l'aviation et l'artillerie israéliennes ont tiré sur des douzaines de véhicules civils, dont beaucoup arboraient des drapeaux blancs " , accuse HRW.

" Et puis, aucun des éléments de preuve recueillis à ce jour par HRW ou par des médias indépendants n'a établi qu'une seule des attaques israéliennes précitées ait eu pour résultat de causer des pertes pour les combattants du Hezbollah, ou ait détruit des armements de celui-ci ".

Le rapport de HRW a été rédigé sur la base d'entretiens avec des survivants des attaques israéliennes, des déplacements de l'ONG sur les lieux attaqués, et de l'information recueillie auprès d'hôpitaux, de groupes de secours aux blessés, du gouvernement libanais, et de l'armée israélienne.

Source : CAP JPO EuroPalestine

Voir aussi dans la catégorie Liban
Entre le marteau et l'enclume

Le Liban a subi les plus effroyables bombardements durant la guerre des 34 jours de juillet-août dernier, dont Israël porte l'entière responsabilité. Ce n'est pas d'hier que l'État sioniste a...

Israël vise délibérément les populations civiles libanaises

l'ONG américaine de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW) a publié jeudi un rapport d'une extrême sévérité, qui conclut à l'assassinat délibéré, dans de nombreux cas, de...

Derrière la crise, l'ombre de Sharon

l'assassinat, le 14 février par une main anonyme, de l'ex-Premier Ministre Rafic Hariri a bouleversé la situation politique au Liban. Ce meurtre sauvage a été suivi de grandes protestations...



HAUT