L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Le P-SOL, un parti anti-capitaliste

Publié le mars 2005
un parti anti-capitaliste | Brésil : le Parti du Socialisme et de la Liberté (P-SOL)Samedi 29 janvier a eu lieu à Porto Alegre la IIe Rencontre nationale du P-SOL (Parti du Socialisme et de la Liberté) dans une ambiance d'énorme enthousiasme militant. 1 200 délégués étaient venus de tout le Brésil à cette Rencontre qui est devenue dans le cadre du Forum Social Mondial un pôle d'attraction pour l'opposition de gauche à Lula.

Un pôle d'opposition de gauche au Brésil

Dès le matin à l'ouverture, l'économiste brésilien Plinio de Arruda Sampaio s'est présenté avec une délégation représentative de 100 intellectuels pour annoncer leur rupture avec le PT et leur recherche d'une alternative de gauche.

Les députés Babá et Luciana Genro présidaient cet événement, la sénatrice Heloisa Helena, qui se reposait d'une récente intervention chirurgicale, avait envoyé son salut.
De nombreuses délégations internationales ont salué cette IIe Rencontre [ISO (USA), MPS (Suisse), LCR (France), SWP (Angleterre), Parti socialiste (Irlande), OIR (Venezuela), Izquierda Socialista (Chili), MST (Argentine) et l'Unité Internationale des Travailleurs (IVe Internationale)]. C'est avec ce soutien internationaliste que les discussions ont débuté.

Résolution

La résolution adoptée dénonce fermement le tournant néolibéral, antipopulaire et pro-impérialiste de la politique de Lula au gouvernement. Elle souligne la résistance ouvrière et populaire à cette politique et le rejet croissant de Lula et de ses alliés du PSDB.
" Le P-SOL se dispose pour construire un front social, politique, de gauche et socialiste pour le Brésil, un front capable d'intensifier la résistance et les luttes pour les revendications des travailleurs et du peuple. [...]
" Nous offrons un projet de plateforme pour le débat et la construction de l'unité pour l'action pratique qui commence par la rupture avec le FMI et le refus du paiement de la dette extérieure. [...] Combattre les contre-réformes universitaires, syndicales et du travail ; défendre la lutte pour la réforme agraire et les légitimes occupations de terre [...] contre l'ALCA. [...] Ouverture immédiate des archives de la dictature militaire ; retrait des troupes brésiliennes d'Haïti ; solidarité en défense du Venezuela.
" Nous proposons un front social et politique
[...] capable d'ouvrir la voie à la rupture avec l'ordre bourgeois et le modèle néolibéral en créant les conditions pour un authentique gouvernement populaire et des travailleurs.
" Dans ce sens, nous proposons de débattre d'un programme commun et de la candidature d'Heloisa Helena à la présidence de la République en 2006 ".


438 000 signatures pour la légalisation du P-SOL

Les 438 000 signatures nécessaires à la légalisation du P-SOL ont été recueillies et les délégués à la IIe Rencontre se sont fixé d'en réaliser 500 000 pour se mettre à l'abri de mauvaises surprises.

En novembre 2005 aura lieu le Ier congrès du P-SOL qui confirmera sa structuration nationale : il sera l'aboutissement de tout un processus de discussions et d'organisation dans les localités et dans chaque État.
Ainsi s'est conclue cette IIe Rencontre nationale, un grand pas en avant dans la formation du P-SOL en tant que parti des travailleurs de gauche anti-capitaliste et anti-impérialiste.

Voir aussi dans la catégorie Brésil
L’Amérique latine et les défis de la gaucheL’Amérique latine et les défis de la gauche

L’Amérique latine entre dans une phase de changements, avec de nouveaux processus, de nouveaux gouvernements, l'échec de projets antérieurs et une nouvelle politique des USA vis à vis de la...

Crise politique au BrésilCrise politique au Brésil

Le 18 avril, la Chambre des députés du Brésil a voté en faveur de la destitution de Dilma Roussef, au pouvoir depuis 2010 et réélue en 2014. Une large majorité a voté la destitution, à...

En défense de la vie du député Marcelo Freixo

Nous en appelons à tous les partis et syndicats, aux associations de défense des droits de l'homme pour qu'ils s'associent à la campagne internationale de solidarité avec Marcelo Freixo député...

Lula en échec

À la suite du premier tour des élections présidentielles, le Président brésilien sortant, Lula, se retrouve en ballottage avec 48,61 % des voix, alors qu'à la mi-septembre les sondages le...

Vers les élections présidentielles

À la fin de l'année 2006 vont se dérouler les élections présidentielles brésiliennes. À cette occasion, l'actuel Président, Lula, qui vient de recevoir les louanges de Jacques Chirac, va...

Le P-SOL, un parti anti-capitaliste

Samedi 29 janvier a eu lieu à Porto Alegre la IIe Rencontre nationale du P-SOL (Parti du Socialisme et de la Liberté) dans une ambiance d'énorme enthousiasme militant. 1 200 délégués étaient...



HAUT