L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


" Qu'ils s'en aillent tous et qu'il n'en reste aucun ! "

Publié le avril 2002
Tournée en France de la députée argentine Liliana OliveiroComme nous l'annoncions dans notre précédent numéro, la députée argentine MST- gauche unie de la province de Cordoba a effectué une tournée en Europe et en France du 17 mars au 8 avril.Elle entendait ainsi faire part aux travailleurs européens des enjeux du mouvement révolutionnaire qui secoue l'Argentine depuis les événements des 19 et 20 décembre où la population d'Argentine a jeté bas le Président De La Rua. Elle a également expliqué comment, dans toutes les villes du pays, ont surgi des assemblées inter-quartier et une assemblée nationale inter-quartier où les habitants, les salariés, les chômeurs, les femmes travailleuses ont commencé à s'organiser par eux-mêmes pour prendre en mains leur propre destinée.


La crise Argentine, un avant goût de la crise en Europe ?

Dans toutes les réunions publiques qu'elle a tenues en France les mêmes questions ont surgi : la situation en Argentine n'est-elle pas un avant-goût de la situation qui vient en Europe ? Comment en est-on arrivé là et qui sont les responsables ? Quelles leçons pour la classe ouvrière française et d'Europe ?

Liliana Olivero, inlassablement et avec passion a analysé les racines de l'effondrement économique et social de son pays.
Misère, famine, licenciements massifs, chômage pour la moitié de la population, privatisation de tous les services publics et de santé : c'est bien la politique des gouvernements successifs appliquant les directives du Fonds monétaire international (FMI) et le paiement de la dette externe exigé par celui-ci qui est à la racine des maux qui s'abattent sur l'Argentine et tout le continent sud-américain.

" Qu'ils s'en aillent tous " est le mot d'ordre qui unit toute la population face à ceux qui ont gouverné pendant des décennies pour le compte des multinationales et de la Banque mondiale, en s'enrichissant par le biais de la corruption et du bradage du patrimoine national.
Mais les temps sont venus où le peuple et la classe ouvrière sont bien décidés à ne pas laisser faire.


Des assemblées inter-quartier

Les assemblées inter-quartier, coordonnées à l'échelle nationale en sont la preuve, qui organisent la solidarité, votent démocratiquement les décisions d'action et élisent des délégués révocables. Sur quel programme le peuple d'Argentine est-il décidé à combattre ? Il est simple, il est clair et il ressemble étrangement, à quelques détails près, à celui qui nous est nécessaire en France, pays à la veille de l'élection présidentielle où les " programmes " de la gauche plurielle et de la droite sont interchangeables :

- Nationalisation des entreprises privatisées
- Non-paiement de la dette externe
- Défense de l'enseignement et de la santé publique
- Un vrai travail pour tous
- Que tous ceux qui ont gouverné et mené ce pays à sa ruine s'en aillent
- Châtiment de tous les criminels et tortionnaires du coup d'Etat de 1976 et de la dictature
- Pour une Assemblée constituante souveraine

Voilà ce que Liliana Olivero est venue expliquer devant des foules nombreuses, à Rome, Florence, Barcelone, Marseille, Millau, Saint Affrique, Montpellier, Pau, Paris, Alfortville, Aubervilliers, à Stockholm et Berlin pour le plus grand profit des participants.


Le mercredi 3 avril, Liliana Olivero était à Aubervilliers, à l'école Edgar Quinet, pour une réunion-débat sur l'Argentine à l'initiative de la section Henri Barbusse du PCF, Convergence démocratique, le comité électoral pour l'élection de Jean-Jacques Karman et la Gauche Communiste du PCF. Une délégation de La Commune était présente.

Jean-Jacques Karman, maire-adjoint d'Aubervilliers, conseiller général et député suppléant, organisateur de la soirée s'est lui aussi attaché à faire le lien entre la situation argentine et la mondialisation capitaliste du FMI et de Maastricht-Amsterdam et ses conséquences en France. Une soirée chaleureuse à l'issue de laquelle une motion unanime a été votée pour exiger du gouvernement français l'annulation de la dette externe de l'Argentine et de tous les peuples " endettés ".

Rappelons que notre organisation soutient et appelle à voter, aux prochaines législatives, pour Jean-Jacques Karman dans la 3e circonscription de la Seine-St-Denis. Rappelons encore que le député sortant, Jack Ralite, dirigeant du PCF et maire d'Aubervilliers est le créateur du forfait hospitalier lorsqu'il était ministre de la santé dans le gouvernement Mitterrand-Bérégovoy. Le forfait hospitalier, qui n'a cessé d'augmenter depuis, grève considérablement le budget des malades et des familles et représente une attaque frontale contre la sécurité sociale et la santé publique. En outre, nous avons pu constater que le Parti Communiste Français, toujours fidèle à ses méthodes staliniennes, répand sur les murs d'Aubervilliers des attaques calomnieuses contre J.-J. Karman.

La population travailleuse d'Aubervilliers et de la circonscription saura sanctionner de telles pratiques par les urnes, soyons - en sûrs...

Voir aussi dans la catégorie Argentine
Alternativa Socialista 692Alternativa Socialista 692

Alternativa Socialista n° 692 en PDF

Le mouvement vers la grève généraleLe mouvement vers la grève générale

Les statistiques indiquent une amorce de reprise économique en Argentine mais, dans la rue, la tension sociale s'accentue en raison d’une inflation à 40 % : Des dizaines de milliers d'Argentins...

Le carnaval est terminéLe carnaval est terminé

Macri et Fillon sont bien de la même trempe. Fillon avait dit « si j'étais mis en examen (…) je ne pourrais pas être candidat ». Nous savons ce qu’il en est. Macri avait affirmé :...

Toute la dette est illégitimeToute la dette est illégitime

Dès son arrivée, Macri a accordé des allégements de taxes à l’exportation,  a décidé la dévaluation du peso, la réduction des effectifs dans le secteur public, l’arrêt du contrôle des...

Vers un nouveau front socialiste pour l’indépendance ouvrièreVers un nouveau front socialiste pour l’indépendance ouvrière

Ceux qui ont essayé d’enterrer les enseignements de la rébellion populaire de 2001 n'ont pas complètement réussi à normaliser l'Argentine. Ils n'ont pas pu éliminer les séquelles de...

La direction de la CGT concède une trêve à Macri ? Sans nous !La direction de la CGT concède une trêve à Macri ? Sans nous !

L ’appareil de la CGT, béni par l’Église, a trahi les travailleurs et le peuple pour 2 pesos. Il ne faut pas laisser de trêve à Macri. Soutenons les luttes, exigeons la grève générale et...



HAUT