L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Le carnaval est terminé

Publié le samedi 11 mars 2017

Macri et Fillon sont bien de la même trempe. Fillon avait dit « si j'étais mis en examen (…) je ne pourrais pas être candidat ». Nous savons ce qu’il en est. Macri avait affirmé : « nous allons nous occuper de tout le monde, (…) Nous allons prendre soin des travailleurs qui existent déjà, mais surtout, produire une transformation pour que se multiplient les sources d’emplois ». Un an après : 200  000 emplois supprimés ; doublement de l’inflation à 40% ; factures d’électricité multipliées par 10 ; 1 million de personnes en plus sous le seuil de pauvreté.

Le carnaval est terminéMauricio Macri
(photo : La Nacion)

Macri est arrivé au pouvoir fin 2015, promettant une gestion irréprochable, en rupture avec celle de l’ancienne présidente Kristina Kirshner. Mais depuis le 1er mars, il est encore dans le collimateur de la justice pour trafic d’influence et favoritisme vis-à-vis du groupe familial Macri. La compagnie aérienne colombienne Avianca aurait obtenu du gouvernement, l’autorisation d’exploiter 14 lignes intérieures et internationales après le rachat de la low cost Macair, propriété du Groupe Macri, au détriment de la compagnie nationale Aerolineas Argentinas. Néanmoins, le président, fils du milliardaire Franco Macri, nie tout et ,pour le coup, est obligé de promettre de nouvelles lois pour renforcer la transparence dans le pays.

«Revenons à zéro»

Macri est déjà éclaboussé par l’affaire des Panamas Papers, qui avait révélé que Macri possédait des comptes non déclarés à l’étranger. Il est aussi fortement soupçonné de conflit d'intérêt autour d'un accord conclu entre le gouvernement et le groupe Macri visant à renégocier une dette de plusieurs millions de dollars (datant de l’époque où la Poste argentine-Correo Argentino était propriété de ce groupe). Macri a été contraint de faire machine arrière pour éteindre le feu d’un nouveau scandale. En effet, après avoir accordé une généreuse remise de dette à une filiale du Groupe Macri, il a lancé : «Revenons à zéro» 1 , lors d’une conférence de presse pour tenter de balayer les soupçons de corruption. Puis, lors d’un discours devant le Congrès pour l'ouverture de la nouvelle législature, Macri a menti : « J’ai demandé au Bureau anti-corruption de créer un mécanisme de contrôle de mon action afin d’évacuer tout soupçon de conflit d’intérêt » 2 . En conséquence, des fissures apparaissent au sein du front qui protège Macri. Des secteurs de la bourgeoisie et les médias parlent « de mensonges répétés ».

Un missile dans la population

Mais dans la rue, les affaires ont eu l’effet d’un tremblement de terre et ont fait monter la colère.

Une même réflexion commence à se propager : « Ils nous ont menti, ils nous font du mal, mieux vaut qu’ils partent ». Le carnaval est terminé. Dans la population, le rejet de Macri s’amplifie, les insultes contre lui sont courantes. Beaucoup de ses électeurs ne font plus confiance à un gouvernement arrivé au pouvoir après avoir fait campagne contre la corruption.

En mars les travailleurs et le peuple seront dans la rue

- Lundi 6 mars, les enseignants vont ouvrir le feu pour leur salaire et l’école publique.

- Mardi 7 mars, la CGT est maintenant obligée d’appeler à des manifestations pour marquer une certaine distance avec le gouvernement. Le MST prépare activement cette semaine de mars pour aider les travailleurs à descendre dans la rue en masse, pour que s’affiche la rupture avec le gouvernement Macri. Le MST y sera présent pour mettre en avant la nécessité d’un combat indépendant, pour favoriser les luttes à la base et permettre que se constitue un pôle syndical de classe, combatif et indépendant.

- Mercredi 8 mars, les femmes vont manifester en masse pour la journée internationale, les chômeurs aussi pour défendre leurs droits.

Vers la réalisation d’un grand front de gauche

Le MST agit pour que la colère se transforme en une action positive. Il veut aider à descendre dans la rue, tous ceux qui veulent tourner le dos aux partis patronaux, ceux qui veulent se battre pour former un nouvel outil politique, leur donner un coup de main et leur faire connaître le front Izquierda al frente que le MST et le nouveau MAS impulsent et construisent ensemble.

« Entrez dans notre parti »

Présent partout dans le pays, le MST est au service de la lutte contre le gouvernement, les institutions et les patrons. Il invite le plus grand nombre à participer à ses réunions, à se joindre à la mobilisation en mars, à prendre des exemplaires de son journal Alternativa Socialista, à le distribuer et à participer pleinement au combat pour un gouvernement des travailleurs et du peuple, pour une Argentine socialiste.


Rémi Duteil,
5 mars 2017


1. Sources : AFP Argentine
2. http://www.lanacion.com.ar/1988844-mauricio-macri-clave-mensaje-asamblea-legislativa


Voir aussi dans la catégorie Argentine
Alternativa Socialista 692Alternativa Socialista 692

Alternativa Socialista n° 692 en PDF

Le mouvement vers la grève généraleLe mouvement vers la grève générale

Les statistiques indiquent une amorce de reprise économique en Argentine mais, dans la rue, la tension sociale s'accentue en raison d’une inflation à 40 % : Des dizaines de milliers d'Argentins...

Le carnaval est terminéLe carnaval est terminé

Macri et Fillon sont bien de la même trempe. Fillon avait dit « si j'étais mis en examen (…) je ne pourrais pas être candidat ». Nous savons ce qu’il en est. Macri avait affirmé :...

Toute la dette est illégitimeToute la dette est illégitime

Dès son arrivée, Macri a accordé des allégements de taxes à l’exportation,  a décidé la dévaluation du peso, la réduction des effectifs dans le secteur public, l’arrêt du contrôle des...

Vers un nouveau front socialiste pour l’indépendance ouvrièreVers un nouveau front socialiste pour l’indépendance ouvrière

Ceux qui ont essayé d’enterrer les enseignements de la rébellion populaire de 2001 n'ont pas complètement réussi à normaliser l'Argentine. Ils n'ont pas pu éliminer les séquelles de...

La direction de la CGT concède une trêve à Macri ? Sans nous !La direction de la CGT concède une trêve à Macri ? Sans nous !

L ’appareil de la CGT, béni par l’Église, a trahi les travailleurs et le peuple pour 2 pesos. Il ne faut pas laisser de trêve à Macri. Soutenons les luttes, exigeons la grève générale et...



HAUT