L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Note de lecture : « Pour les musulmans », par Edwy Plenel

Publié le vendredi 01 mai 2015

Rares sont les intellectuels reconnus à prendre fait et cause contre l’islamophobie, pour les musulmans. En d’autres temps, lorsqu’éclata l’Affaire Dreyfus (1896) un seul homme de lettres se leva pour les juifs : Emile Zola. En 2014, à contre-courant des discours dominants, Edwy Plenel s’est levé et s’est élevé. Fort heureusement pour la démocratie, il y a encore des hommes qui ont le courage de dresser l’étendard de la lutte contre l’injustice  Nous ne partageons pas toujours ses écrits, quoi de plus normal, mais cet ouvrage mérite qu’on le lise et le fasse lire car il dit vrai.

Note de lecture : « Pour les musulmans », par Edwy Plenel

Publié en septembre 2014, le livre d’Edwy Plenel Pour les musulmans a été réédité en février 2015, précédé d’une Lettre à la France. En référence à un article d’Emile Zola en 1898. Pour les musulmans, en clin d’œil à l’article de Zola « Pour les juifs », paru en 1896. Parce que, comme nous l’avons répété nous-mêmes à maintes reprises : l’islamophobie est l’antisémitisme d’aujourd’hui. C’est ce que démontre Edwy Plenel avec autant de panache que de simplicité dans cet ouvrage qui tient tout à la fois du manifeste et du plaidoyer…

Phénomènes morbides des temps de transition

Laissons-le s’en expliquer lui-même : « Paru en septembre 2014, ce livre [Pour les musulmans] prolongeait mon appel, paru au printemps, à Dire non aux monstres que sont le racisme et la xénophobie, la haine et la violence, ces phénomènes morbides des temps de transition et d’incertitude, quand le vieux monde se meurt et que le nouveau tarde à venir »

Obstinément, sans hésiter à se répéter, Plenel décortique et démonte le mécanisme de l’islamophobie et de sa banalisation, de sa propulsion et sa promotion par les gouvernements successifs, par les médias et une certaine gauche. Il en dévide l’hypocrisie et le ramène à la vraie question : la question sociale.
Au détour il rappelle ce que bien des « gauches » et même « extrêmement gauches » ont oublié : «  quand les opprimés se font la guerre au nom de l’origine, les oppresseurs ont la paix pour faire affaire, c’est-à-dire des affaires. Leurs affaires privées au détriment de l’esprit public ; cette course folle à l’accumulation où se creusent, comme jamais, des inégalités insupportables ». Et, d’ajouter : « Racisme et xénophobie ne sont pas une génération spontanée, mais le produit d’une politique qui s’y abandonne »

En toile de fond : la question sociale

Il démasque avec élégance ceux qui parent l’islamophobie de vertus laïques, voire « antireligieuses ». Il évoque le rapport annuel 2014  de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme qui « s’alarmait de la banalisation de l’islamophobie, sous couvert de combat soi-disant laïque ». Ce combat douteux s’étant tout d’abord focalisé sur la question du foulard islamique : «  Brandir la visibilité de ce morceau de tissu comme la question décisive pour notre espace public, c’est nous inviter à ne plus voir le reste, et au premier chef la question sociale et celle des quartiers populaires » S’agissant de la haine de la religion et, aujourd’hui  de la religion islamique, il en démonte le ressort : « la haine de la religion (…) est l’expression d’un déni social : d’un rejet des dominés et des opprimés tels qu’ils sont ». Il n’oublie pas de rappeler que Robespierre rejetait toute idée de « totalitarisme athée », que Rosa Luxemburg et Lénine n’avaient pas de mots assez durs contre l’anticléricalisme bourgeois.

De Guéant à Valls

Plenel n’oublie pas de dénoncer Claude Guéant lorsqu’en 2012, il déclara «  toutes les civilisations ne se valent pas. Et, il rappelle le fameux discours du député socialiste martiniquais, Serge Letchimy, dans le veine d’Aimé Césaire, en réaction à ces propos nauséabonds, accusant Guéant de « nous ramener jour après jour à des idéologies européennes qui ont donné naissance à des camps de concentration au bout du long chapelet esclavagiste et colonial ». Bien entendu, Plenel n’épargne pas Valls dans le registre glauque de l’islamophobie. Et son extension aux Roms.

C’est ainsi qu’Edwy Plenel n’a de cesse de dire, de démontrer et redire que le racisme anti-musulmans est appelé à s’élargir à d’autres « minorités », qu’il porte en lui-même un danger pour les droits démocratiques et sociaux de toute la population. Point n’est besoin de partager tous les points de vue d’Edwy Plenel pour affirmer que sa contribution au combat contre l’islamophobie est inséparable du combat contre le racisme, inséparable du combat de classe contre le gouvernement et sa politique et qu’elle nous est donc nous est précieuse, comme elle le sera pour tous les opprimés.

Daniel Petri
25 avril 2015


Voir aussi dans la catégorie Notes de Lecture
Michel Floquet : « Triste Amérique »Michel Floquet : « Triste Amérique »

Michel Floquet, grand reporter, correspondant de TF1 à Washington de 2011 à 2016, trace dans son ouvrage Triste Amérique, le vrai visage des États-Unis (Paris, Editions des Arènes, 2016, 233 p.)...

Nicolas HÉNIN, Jihad Academy : Nos erreurs face à l’État islamique. Fayard, 2015, 260 p.Nicolas HÉNIN, Jihad Academy : Nos erreurs face à l’État islamique. Fayard, 2015, 260 p.

« Les prisons du régime syrien, comme les camps d’internement de l’armée américaine en Irak, auront finalement constitué pour beaucoup une très bonne "Jihad academy" » . C’est une...

Note de lecture : « Le traumatisme du chômage, alerte sur la santé de 5 millions de personnes »Note de lecture : « Le traumatisme du chômage, alerte sur la santé de 5 millions de personnes »

par Michel DEBOUT – avec la collaboration de Gérard CLAVAIROLYLes Éditions de l'Atelier – Janvier 2015 – Prix : 12 € - 91 pages Psychiatre, professeur émérite de Médecine légale et...

Note de lecture : « Pour les musulmans », par Edwy PlenelNote de lecture : « Pour les musulmans », par Edwy Plenel

Rares sont les intellectuels reconnus à prendre fait et cause contre l’islamophobie, pour les musulmans. En d’autres temps, lorsqu’éclata l’Affaire Dreyfus (1896) un seul homme de lettres...

Les diplômes usurpés de Jean-Christophe Cambadélis, par Laurent MauduitLes diplômes usurpés de Jean-Christophe Cambadélis, par Laurent Mauduit

Présentation du journal Mediapart Notre confrère Laurent Mauduit publie un livre choc : À tous ceux qui ne se résignent pas à la débâcle qui vient. Cet essai est aussi une longue enquête sur...

Election présidentielle - Histoire, Signification politique, Mode d'emploi.

Election présidentielle - Histoire Signification politique Mode d"emploi.



HAUT