L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Histoire

« Ce matin ils ont osé, ils ont osé vous assassiner »60ème anniversaire de l’exécution de Fernand Iveton

« Ce matin ils ont osé, ils ont osé vous assassiner »

Publié le dimanche 12 février 2017

Le nom de Fernand Yveton est celui d’un de ces soldats inconnus et maudits qui hante la conscience de « la gauche ». Ouvrier tourneur, syndicaliste, la « République » l’a guillotiné le 11 février 1957. Le Président René Coty et le garde des Sceaux François Mitterrand ont refusé sa grâce. Les dirigeants du PCF avaient refusé que l’avocat communiste Gaston Amblard, le...

Figure dans les rubriques
Histoire
Le grand glissement (1925-1927)Formation - théorie : Le marxisme face au stalinisme (V)

Le grand glissement (1925-1927)

Publié le dimanche 12 février 2017

Les années 1925-1927 sont des années-charnières tant pour l’URSS que pour le mouvement communiste international. Trotsky a parlé alors de la crise de la révolution d’Octobre. La cause fondamentale de cette crise « réside dans le retard de la révolution mondiale à la suite de lourdes défaites du prolétariat ». C’est sur ce terreau que le stalinisme se cristallise en URSS et...

Figure dans les rubriques
Histoire
« Si Lénine était vivant, il serait en prison »

« Si Lénine était vivant, il serait en prison »

Publié le samedi 07 janvier 2017

« Si Lénine était vivant, il serait en prison », confiait Nadejda Kroupskaya, sa compagne, en 1926. En effet, deux ans après la mort de Lénine, la révolution est défigurée. Zinoviev et Kamenev, alliés à Staline, rompent avec lui et se rapprochent de l’Opposition de gauche pour laquelle milite Trotsky. En URSS, l’heure est au « socialisme dans un seul pays » et « à pas de tortue...

Figure dans les rubriques
Histoire
Hommage à Malik Oussekine : Retour sur un crime policier de l’État

Hommage à Malik Oussekine : Retour sur un crime policier de l’État

Publié le lundi 12 décembre 2016

Il est minuit, ce 6 décembre 1986. La Police traque de présumés « casseurs » étudiants mobilisés contre la réforme des universités. Malik vient de sortir d’une boîte de Jazz. Des voltigeurs (flics en moto) décident de le prendre en chasse. Le jeune homme parvient à se réfugier dans le hall d’un immeuble. Les voltigeurs se précipitent sur lui et le matraquent à mort. Pris en...

Figure dans les rubriques
Histoire
Les entraves bureaucratiques à la reconstruction de l’économie (1923-1924)

Les entraves bureaucratiques à la reconstruction de l’économie (1923-1924)

Publié le lundi 12 décembre 2016

L’échec de la révolution allemande en Octobre 1923, la stabilisation de la situation économique en Europe ont rendu plus « abstraite » la perspective de la révolution mondiale et de son développement en Europe. Sur fond de misère noire, une caste bureaucratique se cristallise dans la jeune URSS qui fusionne les résidus de la bureaucratie tsariste avec les « apparatchik . Cette...

Figure dans les rubriques
Histoire
Le combat de Lénine contre la bureaucratie montante

Le combat de Lénine contre la bureaucratie montante

Publié le lundi 14 novembre 2016

Nous avons évoqué, dans le dernier exposé, quelques manifestations saillantes du stalinisme dans le monde et en France. Bien évidemment, le stalinisme n’est pas apparu une bonne fois pour toute, comme un produit fini et élaboré. Il a commencé à s’affirmer lorsque, en 1923, la situation mondiale s’est « calmée » et lorsqu’a pris fin en URSS une guerre civile qui aura provoqué...

Figure dans les rubriques
Histoire
Le marxisme face au stalinisme : « L’antithèse du communisme »

Le marxisme face au stalinisme : « L’antithèse du communisme »

Publié le lundi 17 octobre 2016

Rares, de nos jours, sont ceux qui se disent ouvertement staliniens. C’est devenu une injure politique, de nos jours. Mais l’injure efface, en quelque sorte, la nature du stalinisme, qui ne se réduit pas aux crimes de Staline. Léon Trotsky a dit du stalinisme qu’il était « l’antithèse du communisme ». Pour autant, le stalinisme n’est ni une théorie, ni une idéologie... La...

Figure dans les rubriques
Histoire
Notre conception de l’histoire

Notre conception de l’histoire

Publié le lundi 17 octobre 2016

L’histoire est un processus, un développement. C’est l’histoire des hommes, faite par les hommes en chair et en os. Les idées ont une force lorsqu’elles répondent à des besoins. Elles sont, elles-mêmes, produites par des hommes. Dès l’instant où les hommes s’assignent des buts, des objectifs, des fins, ils « font l’histoire ». Reste à en comprendre les mobiles et les...

Figure dans les rubriques
Histoire
Les causes de l’évolution historique

Les causes de l’évolution historique

Publié le dimanche 11 septembre 2016

De nos jours, nous devons nous colleter la conception idéaliste de l’histoire. Ainsi, confrontés aux récents attentats, des idéologues pseudo-marxistes s’exclament : «  ces attentats ont un rapport direct, manifeste avec la religion ». Ce qui interdit de comprendre. Au reste, toute tentative d’essayer de comprendre sera immédiatement rappelée à l’ordre par un « vous excusez...

Figure dans les rubriques
Histoire

Théologie et idéalisme en Histoire

Publié le mardi 12 juillet 2016

Il existe plusieurs conceptions de l’histoire humaine, plusieurs façons d’envisager et d’expliquer les événements, leur cause et leur enchaînement. L’idée selon laquelle « les hommes font leur propre histoire », banale en elle-même, est de nos jours encore, une idée révolutionnaire. Elle semble buter sur un autre constat : les hommes ne sont pas maîtres de leur destinée....

Figure dans les rubriques
Formation - Documentation - Théorie
Histoire


HAUT