L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Guerres et Révolutions

Publié le vendredi 12 octobre 2007
Histoire : 90e anniversaire de la Révolution d'octobreEn ce quatre-vingt dixième anniversaire de la Révolution d'octobre, il est bon de rappeler ce que disait Lénine en janvier 1917 dans une réunion de la jeunesse ouvrière à la Maison du peuple de Zurich : " Nous, les vieux, nous ne le verrons peut-être pas. Mais je crois pouvoir exprimer avec une grande assurance que les jeunes [...] auront le bonheur non seulement de combattre dans la Révolution prolétarienne de demain, mais aussi d'y triompher ". Un mois plus tard, la dynastie des Romanov, vieille de 300 ans, était balayée par les ouvriers et les paysans russes.La Révolution d'octobre est l'expression la plus élevée du processus révolutionnaire entamé en février 1917. Il y a eu une révolution ininterrompue qui a connu deux phases, chacune correspondant à un certain stade de la conscience de la classe ouvrière et de ses alliés, intégrant l'expérience des échecs, des obstacles et des succès rencontrés.

Février

Lorsque, le 23 février 1917, les ouvrières du textile de Petrograd manifestent, elles ne partent pas à l'assaut de la monarchie tsariste avec l'intention de renverser le tyran ; elles expriment, et en cela elles sont révolutionnaires, les revendications non seulement de la survie économique pour elles et leurs enfants, mais de la fin de la guerre, du retour des hommes du front. Le 25 évrier, c'est le premier jour de la grève générale qui se transforme deux jours plus tard en émeute avec les régiments qui se mutinent et fraternisent avec les ouvriers.

Partout fleurissent des comités élus de délégués révocables, comités connus depuis 1905 sous le nom de soviets, la première réunion du Soviet des députés ouvriers et soldats de Pétrograd se tient le 27 février. Les forces politiques les plus connues, mencheviks et " socialistes révolutionnaires ", y obtiennent alors le plus grand nombre de délégués.

Les illusions, à ce stade, toléraient encore un gouvernement républicain bourgeois, avec le prince Lvov, le socialdémocrate Kerenski, membre de la lIe Internationale, qui avait voté sans sourciller les crédits de guerre ... Bref, un gouvernement de sauvegarde des intérêts de la bourgeoisie russe, prête à changer la forme de sa domination politique pour mieux sauvegarder ses intérêts économiques qui passaient par la prolongation de la guerre. Ce gouvernement provisoire mis en place le 2 mars fut suivi de trois gouvernements de coalition les 5 mai, 24 juillet et 25 septembre, ces deux derniers présidés par Kerenski.

Rompez avec la bourgeoisie !

Quelle est l'attitude des bolcheviks ? Loin de crier à la destruction de ce gouvernement, mais loin de le soutenir aussi, les bolcheviks lancent à l'adresse de Kerenski et des Socialistes Révolutionnaires : " Rompez avec les représentants de la bourgeoisie ! " et avancent la triple revendication portant sur l'arrêt de la guerre, la terre à ceux qui la travaillent, le contrôle ouvrier sur les usines. Traduction concrète de la tactique définie par Lénine dans ses Thèses d'avril : " Pendant que nous sommes en minorité nous effectuons un travail de critique, afin de délivrer les masses du mensonge. Nous ne voulons pas que les masses nous croient sur parole. Nous ne sommes pas des charlatans. Nous voulons que les masses s'affranchissent de leurs erreurs par l'expérience ".

Lorsque le général Kornilov tente et manque son coup d'État contre le gouvernement Kerinski fin août, les bolcheviks déclarent sous la plume de Lénine : " Nous allons lutter et nous luttons contre Kornilov de même que les troupes de Kerenski, mais nous ne soutiendrons pas Kerenski. Au contraire, nous démasquerons sa faiblesse, là est la différence ".

Tout le pouvoir au soviet !

Le changement de majorité dans les soviets intervint en septembre et, comme l'écrit Trotsky, " Les masses se tournèrent vers ceux qui étaient non seulement contre le tsarisme, mais aussi contre la bourgeoisie, même républicaine ", les seuls dont elles n'avaient pas encore fait l'expérience, les bolcheviks. Ce changement de majorité tint à l'exaspération des masses devant Kerenski et ses acolytes plus soucieux de satisfaire la bourgeoisie que les ouvriers et paysans.

Le 25 octobre, au bout d'un mois d'existence, le gouvernement de coalition est renversé. Ce même jour le IIe congrès des soviets ratifie la prise du pouvoir et adopte un appel aux " Ouvriers, Soldats et Paysans ".

Le 26 octobre, le congrès des soviets adopte les décrets sur la Paix et la Terre. Il abolit la peine de mort et constitue le Gouvernement provisoire ouvrier et paysan.

La chaîne de l'impérialisme venait de rompre dans son maillon le plus faible. Nous entrions dans l'ére des guerres et des révolutions.

Voir aussi dans la catégorie Histoire
La bataille pour la légalisation de l'avortement, épisode 2La bataille pour la légalisation de l'avortement, épisode 2

Revenons sur la question essentielle à l'origine de l'hécatombe qui a été décrit dans le premier épisode. Sous l'Ancien Régime, et même en remontant jusqu'à l'Antiquité, les méthodes et...

Pour comprendre la révolution d’Octobre 1917Pour comprendre la révolution d’Octobre 1917

Bien des idées reçues circulent à propos de la révolution d’octobre 1917. Ceux qui haïssent la révolution « comme le pêché » ont mille et une manières de la dénigrer, n’hésitant pas...

La compréhension marxiste de l’économieLa compréhension marxiste de l’économie

Introduction Chaque jour, les journaux, les discours politiques nous renvoient à l’économie. Mondialisation, libéralisme, protectionnisme, dette, compétitivité, concurrence sont autant de...

Qui a démantelé l’Union soviétique ?Qui a démantelé l’Union soviétique ?

En décembre 1991, l’URSS a été démantelée par la bureaucratie elle-même, non sans sérieux déchirements internes, donnant ainsi prise à la restauration du capitalisme, dans des conditions...

Septembre 1917 : La marche vers le pouvoir des sovietsSeptembre 1917 : La marche vers le pouvoir des soviets

Après les journées de mobilisation révolutionnaire des masses et de répression de juin-juillet, militaires haut gradés et Cosaques vont tenter d'écraser le mouvement révolutionnaire par une...

Guerre et paixGuerre et paix

Cet article est l’avant dernier de ce cycle d’exposés. Ils n’ont d’autres prétentions que de livrer un premier aperçu du « phénomène stalinien ». Inquisition, crimes de masse,...



HAUT