L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Violences à Air France : Mais où sont donc les violences ?

Publié le mardi 06 octobre 2015
Violences à Air France : Mais où sont donc les violences ?

Les violences, ce sont les 2900 licenciements annoncés. Les violences, ce sont les 2900 salariés menacés d’être jetés à la rue, plongeant 2900 familles dans le dénuement et la misère. Les violences, c’est le chantage à l’emploi si les salariés n’acceptent pas le plan de restructuration-licenciements de la direction d’AIR FRANCE.

Les violences, c’est un gouvernement « de gauche », qui détient 18 % de la compagnie aérienne et qui donne son feu vert au plan de restructuration.
Les violences, ce sont les menaces contre les pilotes s’ils n’acceptent pas d’effectuer 100 heures de vols annuels supplémentaires et accusés, s’ils ne plient pas, d’être les responsables des licenciements voire de la fermeture d’AIR France.

Les violences, ce sont ces directions prétendument syndicales, la CFDT et la CGC qui se font les supplétifs même pas honteux de la direction patronale et du gouvernement.
Les violences, ce sont toutes ces manoeuvres pour opposer les pilotes et le reste du personnel au sol.

Les violences, ce sont toutes ces tentatives pour rendre les salariés responsables de la faillite et de la crise d’AIR FRANCE Non, les salariés, quel que soit leur métier au sein de l’entreprise n’ont pas la moindre responsabilité dans cette crise. Ils n’ont donc pas à en subir les conséquences !

Contre cette violence anti-ouvrière des patrons et du gouvernement :

UNITE POUR PAS UN SEUL LICENCIEMENT SEC OU DEGUISE

NON AU PLAN DE « RESTRUCTURATION »

HALTE AUX MENACES !


Voir aussi dans la catégorie France
La bataille pour le droit à l’avortementLa bataille pour le droit à l’avortement

EPISODE 1Depuis des millénaires, le ventre des femmes est au cœur des préoccupations humaines. Ce pouvoir de reproduction que les femmes ont depuis la nuit des temps, il faut d'une manière ou...

Hommage à FrédériqueHommage à Frédérique

Début août, notre camarade et amie, Frédérique Mulot, sympathisante de la Commune, décédait à 52 ans, atrocement assassinée dans son sommeil par son mari. Nous souhaitons ici lui rendre...

 La contre-révolution sociale en marche La contre-révolution sociale en marche

Les fameuses ordonnances ont donc été rendues publiques. Nous ne prendrons pas ici la peine de les décortiquer. En pareil cas, la dissection sert souvent à ne pas aller à l’essentiel....

Mélenchon, ministre de la récupération Mélenchon, ministre de la récupération

Nous persistons, nous signons : Mélenchon - Corbières et leur équipe ne sont pas dans le camp des travailleurs, des jeunes, des chômeurs et leurs familles. Ils tentent de parasiter ce qu’il...

Le FN a-t-il un avenir ?Le FN a-t-il un avenir ?

Le FN n’avait pas l’intention de « gagner » l’élection présidentielle. La « victoire » de Marine Le Pen n’était pas totalement impossible, compte tenu de l’acuité de la crise...

Lettre ouverte aux insoumises et insoumis (deuxième partie)Lettre ouverte aux insoumises et insoumis (deuxième partie)

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 4 (suite) – mercredi 12 juillet 2017 Avertissement Le titre de notre première partie « lettre aux insoumises et insoumis qui veulent réfléchir ...



HAUT