L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Un syndicaliste agressé aux Archives Nationales !

Publié le mardi 27 mai 2014
Mercredi 21 mai 2014, vers 10h, notre camarade Pierre Pilard, membre du Bureau National du Syndicat des Archives de France CGT, délégué du personnel élu au Comité d'Hygiène, Sécurité et des Conditions de Travail (CHS-CT) Archives, a violemment été agressé sur son poste de travail et injurié grossièrement par un agent du guichet de liaison du CARAN.

Cet agresseur, L. M., avait préalablement enlevé et jeté à la poubelle une déclaration des élus CGT au CHS-CT Archives - qui se réunissaient le matin même -, que notre camarade Pierre Pilard avait affichée sur un des panneaux du bureau des agents du guichet de liaison, son équipe de travail.
Après avoir reconnu être l'auteur des faits, L. M. a répondu "Ferme ta gueule" à la question de notre camarade qui lui demandait si cela lui plairait qu'il fasse la même choses avec ses photographies personnelles affichées sur le même mur. Notre camarade n'ayant pas obtempéré, M. L. s'est brusquement jeté sur lui, l'a saisi des deux mains au niveau de la gorge et l'a violemment poussé en arrière. Aux violences il faut ajouter l'invective et les injures : "J'en ai rien à foutre, si t'es pas content on va s'expliquer dehors, j'suis pas une femmelette". Tous ces faits se sont déroulés devant témoins, tous salariés des Archives nationales.

Qu'on ne s'y trompe pas : cet individu est connu pour son hostilité revendiquée envers le mouvement syndical ouvrier en général, contre tous les syndicats, dont la CGT-Archives et ses militants.

Ces violences physiques sont donc ouvertement des actes contre un militant syndical et contre la libre expression de notre syndicat, la CGT-Archives. Nous appelons toutes les organisations syndicales, tous les salariés et tous les agents syndiqués ou non à s'opposer avec fermeté à de tels agissements.

Rien ne saurait justifier qu'on remette en cause par la violence physique et verbale les droits, garanties et libertés syndicales si chèrement acquis par les salariés.

Rien ne saurait justifier qu'un individu use de violences à l'encontre d'un de ses collègues, qui plus est un délégué du personnel, un porte-parole représentatif du personnel, élu au CHSCT-Archives.

Cette agression ne peut en aucune manière rester impunie. Il en va du libre droit démocratique à l'expression syndicale.

C'est pourquoi notre camarade Pierre Pilard a porté plainte* et que notre syndicat se porte partie civile.

En attendant que passe le travail judiciaire, nous en appelons à M. le Directeur des Archives de France et à Mme la Directrice des Archives nationales afin que L. M. soit ramené à la raison et que des mesures exemplaires soient prises à la hauteur de la gravité des évènements.

Paris, le 24 mai 2014

* Plainte a été déposée le 22 mai 2014 à 11h00 au Commissariat de Police du 3ème arrondissement de Paris.

Voir aussi dans la catégorie France
Le FN a-t-il un avenir ?Le FN a-t-il un avenir ?

Le FN n’avait pas l’intention de « gagner » l’élection présidentielle. La « victoire » de Marine Le Pen n’était pas totalement impossible, compte tenu de l’acuité de la crise...

Lettre ouverte aux insoumises et insoumis (deuxième partie)Lettre ouverte aux insoumises et insoumis (deuxième partie)

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 4 (suite) – mercredi 12 juillet 2017 Avertissement Le titre de notre première partie « lettre aux insoumises et insoumis qui veulent réfléchir ...

Casse Sociale GénéraliséeCasse Sociale Généralisée

La question de la CSG revient en force. Sa mise en place en 1990 avait suscité une vive contestation. La CGT et FO dénonçaient alors une tentative de « fiscalisation » de la Sécurité...

Brut de salaires !Brut de salaires !

De nombreuses grèves ont éclaté sur la question des salaires. Sans bruit médiatique, il est vrai. Ainsi même, la lutte des classes a creusé ses galeries en profondeur, pendant que les...

Pour en finir avec les lois « travail »Pour en finir avec les lois « travail »

La loi El Khomri a ouvert une brèche dans le Droit du travail. Seule son abrogation peut la colmater. Le gouvernement Macron-Philippe a décidé d’élargir cette brèche par ordonnances. Les...

Le Parti socialiste est-il vraiment mort ?Le Parti socialiste est-il vraiment mort ?

La mort du PS est annoncée depuis plusieurs semaines. Le petit caudillo Valls ne cesse de le répéter. Il vient de s’effondrer mais « tant qu’il bouge une oreille, c’est qu’il n’est pas...



HAUT