L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Appel public / Pétition

Publié le mardi 10 septembre 2013
Non au projet Hollande-Ayrault de nouvelle casse des retraites ! (10/09/13)petition_retraite_oldartu
Le 10 septembre, après avoir manifesté contre le projet de réforme du gouvernement, nous nous sommes réunis en Assemblée Générale à la Bourse du Travail de Bayonne à l'invitation du collectif Oldartu - Lutter Ensemble. Nous, syndiqué-e-s ou non, avons décidé de lancer l'appel public ci-dessous pour exiger le retrait pur et simple du projet Hollande-Ayrault et préparer un mouvement d'ensemble afin d'imposer ce retrait.

Les participant-e-s à l'AG du 10 septembre 2013
Pour tout contact : Oldartu@gmail.com

Appel public / Pétition




Le projet gouvernemental de réforme des retraites est une nouvelle attaque contre nos conditions de travail, de vie, de retraite.
Il entérine les contre réformes précédentes de la droite et va plus loin. Il allonge la durée de cotisation. Il augmente les cotisations mais prévoit de compenser la part patronale. Il s'en prend aux retraité-e-s en gelant les pensions pendant 6 mois et en fiscalisant la majoration de 10% des parents de famille nombreuse. Une fois de plus il fait les poches des salarié-e-s et des retraité-e-s.
Nous refusons ce projet et exigeons son retrait.
Nous voulons le retour aux 37,5 annuités, le départ à 60 ans et 55 pour les travaux pénibles, le partage du travail entre toutes et tous sans perte de salaire, une augmentation conséquente des salaires, des pensions et des minima sociaux. l'argent existe. Il suffit de le prendre dans les profits des grandes sociétés et de mettre fin aux exonérations de cotisations patronales.
Nous savons que des journées d'action isolées ne permettront pas de gagner. C'est une riposte d'ensemble qu'il s'agit d'organiser, avec nos armes : les manifestations, le blocage de l'économie, la grève ! Une telle lutte prolongée ne se décrète pas, mais se prépare de façon déterminée. Nous entendons agir dans ce sens sur nos lieux de travail et autour de nous. Et c'est aussi l'appel que nous lançons aux directions syndicales qui ont la responsabilité de préparer cette riposte.

petition_retraite_oldartu

Voir aussi dans la catégorie France
La bataille pour le droit à l’avortementLa bataille pour le droit à l’avortement

EPISODE 1Depuis des millénaires, le ventre des femmes est au cœur des préoccupations humaines. Ce pouvoir de reproduction que les femmes ont depuis la nuit des temps, il faut d'une manière ou...

Hommage à FrédériqueHommage à Frédérique

Début août, notre camarade et amie, Frédérique Mulot, sympathisante de la Commune, décédait à 52 ans, atrocement assassinée dans son sommeil par son mari. Nous souhaitons ici lui rendre...

 La contre-révolution sociale en marche La contre-révolution sociale en marche

Les fameuses ordonnances ont donc été rendues publiques. Nous ne prendrons pas ici la peine de les décortiquer. En pareil cas, la dissection sert souvent à ne pas aller à l’essentiel....

Mélenchon, ministre de la récupération Mélenchon, ministre de la récupération

Nous persistons, nous signons : Mélenchon - Corbières et leur équipe ne sont pas dans le camp des travailleurs, des jeunes, des chômeurs et leurs familles. Ils tentent de parasiter ce qu’il...

Le FN a-t-il un avenir ?Le FN a-t-il un avenir ?

Le FN n’avait pas l’intention de « gagner » l’élection présidentielle. La « victoire » de Marine Le Pen n’était pas totalement impossible, compte tenu de l’acuité de la crise...

Lettre ouverte aux insoumises et insoumis (deuxième partie)Lettre ouverte aux insoumises et insoumis (deuxième partie)

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 4 (suite) – mercredi 12 juillet 2017 Avertissement Le titre de notre première partie « lettre aux insoumises et insoumis qui veulent réfléchir ...



HAUT