L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Air France : Communiqué n° 4

Publié le vendredi 16 octobre 2015

PLUS DE 26 000 SIGNATURES !

Communiqué n° 4

Protégeons les 5 d’Air France !

Abandon des poursuites!

Aucune sanction !

Levée immédiate des poursuites et des procédures disciplinaires à l’encontre des salariés d’Air France

LE 22 OCTOBRE 2015,

TOUS A L’ASSEMBLEE NATIONALE !

16 octobre 2015

Air France : Communiqué n° 4

Contrairement à ce qui est raconté à longueur de journée sur toutes les ondes, la population ouvrière et laborieuse de ce pays est bel et bien aux côtés des salariés d’Air France.

Avec près de 26 000 signatures de soutien recueillies en à peine 4 jours de campagne, la pétition en défense des 5 salariés d’Air France en est une expression flagrante.

Non, refuser 2 900 licenciements n’est pas un délit ! Non, les 5 d’Air France ne sont pas des voyous ! Non, les 5 d’Air France n’ont rien à faire le 2 décembre prochain dans l’enceinte d’un Tribunal !

Parce que les vraies violences sont du côté des patrons et du gouvernement, parce que la protection des 5 d’Air France est une mesure de protection de l’ensemble des travailleurs, nous appelons les organisations ouvrières, syndicats, associations, partis politiques, ainsi que tous les salariés du privé, du public, les chômeurs, les retraités, la jeunesse, les étudiants, à participer massivement au rassemblement qui sera organisé à Paris, par l’intersyndicale d’Air France, le jeudi 22 octobre 2015, à 13H00, à l’Assemblée nationale.

Unité syndicale sans faille pour :

Abandon des poursuites!

Aucune sanction !

Pas un seul licenciement sec ou déguisé !

VOUS AUSSI, SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PÉTITION QUI RECUEILLE 26 000 SIGNATURES !

(plus de 21 000 en ligne et près de 5 000 reçues directement)

Pétition en ligne

NOUS IRONS, AVEC VOS MILLIERS DE SIGNATURES,

VOIR MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

ET DEMANDONS AUDIENCE DÈS MAINTENANT !

Pour tout contact :

CGT-Archives 56, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris

téléphone : 01 40 27 63 33 / télécopie : 01 40 27 63 66 / courriel : cgt.archives@culture.gouv.fr


Voir aussi dans la catégorie France
Qu’allaient-ils faire dans cette galère ?Qu’allaient-ils faire dans cette galère ?

La décomposition ne frappe pas seulement les partis institutionnels, elle gangrène depuis un certain temps le NPA et, dans une moindre mesure, Lutte ouvrière, même si ce dernier courant est doté...

Progression du FN : à qui la faute ?Progression du FN : à qui la faute ?

Avec une progression de près de 3 millions de voix entre le premier et le second tour et un score nettement meilleur que celui de 2002, le FN a fait de gros progrès, indéniablement. Si les...

Le PCF peut-il survivre ?Le PCF peut-il survivre ?

Le PCF n’est plus que l’ombre de lui-même. On a peine à imaginer qu’il y a quarante ans, il était doté de milliers de cellules d’entreprise, d’une armée de permanents, était à la...

La Grève générale en GuyaneLa Grève générale en Guyane

Depuis plusieurs semaines les habitants de Guyane se mobilisent contre des conditions de vie et de travail d’une terrible précarité. Le peuple guyanais s’inscrit dans la lutte et la grève. Ce...

La France insoumise et le travail précaireLa France insoumise et le travail précaire

Est-ce « trop revendiquer » que d’exiger, pour tous, un vrai travail- un vrai salaire et, par là même l’abolition du travail précaire ? Pour la FI (France insoumise), cette question ne se...

Les gardes-frontières de « La Sociale »*Les gardes-frontières de « La Sociale »*

Pour mémoire, Jacques Cotta est réalisateur de télévision et Denis Collin, professeur de philosophie. Ce sont aussi des polémistes. Ensemble, ils animent le site « La Sociale », au titre...



HAUT