L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Air France : Communiqué n° 2

Publié le mercredi 14 octobre 2015

 

PLUS DE 18 000 SIGNATURES !

 

Protégeons les 5 d’Air France !

Abandon des poursuites!

Aucune sanction !

Communiqué n° 2

JUGEMENT LE 2 DÉCEMBRE

14 octobre 2015

Air France : Communiqué n° 2

Après une arrestation honteuse, à l’aube, à leur domicile, en présence de leur famille ; déférés puis libérés après avoir passé plus de 30 heures en garde à vue ; les cinq salariés d’Air France ont appris du Parquet de Bobigny qu’ils seront jugés, le 2 décembre 2015, pour de prétendues « violences volontaires en réunion ».

Mais où sont donc les violences ? Les violences, ce sont les 2 900 licenciements annoncés par la direction d’Air France. Ce sont 2 900 salariés, et leur famille, qui sont menacés par le chômage, la précarité et la misère. Les violences, c’est un gouvernement de « gauche » qui détient 17 % du capital de la compagnie et qui donne son feu vert au plan de restructuration. Les violences, c’est de rendre les salariés responsables de la crise de l’entreprise.

Depuis lundi, en moins de 48 heures, nous sommes déjà plus de 18 000 (14 800 signatures en ligne + 3 150 reçues directement) à avoir signé la pétition exigeant l’abandon des poursuites et aucune sanction contre les 5 d’Air France.

Cette mobilisation de syndicalistes, de salariés, de chômeurs, de jeunes, de retraités, de simples citoyens, est renforcée par les appels de l’intersyndicale d’Air France et de la direction confédérale de la CGT à « la levée des poursuites et des procédures disciplinaires engagées contre tous les salariés ».

Non, les travailleurs ne sont pas des voyous ! Ne laissons pas faire !

VOUS AUSSI, SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PÉTITION !

Pétition en ligne

NOUS IRONS, AVEC VOS MILLIERS DE SIGNATURES,

VOIR MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE ET DEMANDONS AUDIENCE DÈS MAINTENANT !

Pour tout contact :

CGT-Archives 56, rue des Francs-Bourgeois 75003 Paris

- téléphone : 01 40 27 63 33

- télécopie : 01 40 27 63 66

- courriel : cgt.archives@culture.gouv.fr


Voir aussi dans la catégorie France
La bataille pour le droit à l’avortementLa bataille pour le droit à l’avortement

EPISODE 1Depuis des millénaires, le ventre des femmes est au cœur des préoccupations humaines. Ce pouvoir de reproduction que les femmes ont depuis la nuit des temps, il faut d'une manière ou...

Hommage à FrédériqueHommage à Frédérique

Début août, notre camarade et amie, Frédérique Mulot, sympathisante de la Commune, décédait à 52 ans, atrocement assassinée dans son sommeil par son mari. Nous souhaitons ici lui rendre...

 La contre-révolution sociale en marche La contre-révolution sociale en marche

Les fameuses ordonnances ont donc été rendues publiques. Nous ne prendrons pas ici la peine de les décortiquer. En pareil cas, la dissection sert souvent à ne pas aller à l’essentiel....

Mélenchon, ministre de la récupération Mélenchon, ministre de la récupération

Nous persistons, nous signons : Mélenchon - Corbières et leur équipe ne sont pas dans le camp des travailleurs, des jeunes, des chômeurs et leurs familles. Ils tentent de parasiter ce qu’il...

Le FN a-t-il un avenir ?Le FN a-t-il un avenir ?

Le FN n’avait pas l’intention de « gagner » l’élection présidentielle. La « victoire » de Marine Le Pen n’était pas totalement impossible, compte tenu de l’acuité de la crise...

Lettre ouverte aux insoumises et insoumis (deuxième partie)Lettre ouverte aux insoumises et insoumis (deuxième partie)

La Lettre de La Commune, nouvelle série, n° 4 (suite) – mercredi 12 juillet 2017 Avertissement Le titre de notre première partie « lettre aux insoumises et insoumis qui veulent réfléchir ...



HAUT