L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Appel international

Publié le septembre 2006
Argentine : Ve Congrès du MSTAujourd'hui, 22 août 2006, dans la ville de Buenos Aires, Argentine, à l'occasion de notre invitation au Ve Congrès du MST, nous, dirigeants nationaux de différentes organisations du continent américain, participants aux séminaires et réunions internationales réalisés à Porto Alegre, Rio de Janeiro et Caracas, nous sommes réunis. Étaient notamment présents Ahmed Shawski (ISO International Socialist Organization.
des États-Unis), Alejandro Bodart, Guillermo Pacagnini, Carlos Maradona (MSTMouvement Socialiste des Travailleurs, Argentine.
d'Argentine), Jorge Sanmartín et Martín Ogando (Corriente Praxis d'Argentine).
Assistaient également à cette réunion Orlando Chirino, Stalin Pérez Borges, Gonzalo Gómez et Sergio García (UNT/C-CURA et PRSMouvement de la gauche socialiste/Parti Socialisme et Liberté.
du Venezuela), Carlos Rojas et Lidia Mamani (Juntas VecinalesUnion Nationale des Travailleurs/Courant de Classe Unitaire, Révolutionnaire et Autonome ; PRS : Parti pour la révolution socialiste.
d'El Alto et Dirección Nacional de los Movimientos Socialistas de Bolivie), Pedro Fuentes (MES/P-SoLAssociations de locataires
du Brésil),Felipe López et Francisco Ortiz (Izquierda Socialista du Chili), Federico Martínez (Rumbo Socialista d'Uruguay), afin d'échanger leurs expériences et de resserrer les liens internationalistes. La discussion a porté sur la proposition d'avancer vers un regroupement international des militants de la gauche socialiste révolutionnaire, à la lumière des processus révolutionnaires, des luttes en cours et des initiatives qui se font jour dans ce sens dans certains pays et qui caractérisent la situation mondiale.

Certaines actions concrètes ont été retenues, visant à créer les conditions allant dans ce sens.

Revue commune

1- Éditer une revue internationale pour impulser l'échange et le débat des élaborations en rapport avec différents thèmes politiques, l'action et l'organisation internationalistes des adhérents engagés sur la proposition du regroupement international révolutionnaire et des observateurs, compagnons, collaborateurs (organisations et personnalités). La publication prendra au départ le nom de Revista de América, avec comme sous-titre " Pour un regroupement international ". Le premier numéro devra paraître sous deux mois.

2- Créer un site web consacré à l'information, l'échange d'idées, les débats politiques, la coordination des actions et l'établissement de liens entre les organisations intéressées par cette recherche, dans un cadre le plus ouvert possible.

3- Favoriser la connaissance mutuelle entre les organisations, les dirigeants et les militants, grâce à des rencontres et des échanges entre les organisations et les regroupements intéressés dans les différents pays.

Campagnes communes

4- Engager des activités internationales communes, simultanées et articulées dans l'action, autour de points clefs de la lutte des classes internationale, avec la possibilité de leur donner une continuité en relation avec le développement de la situation mondiale et des processus sociaux, politiques et de masses de chacun des pays. Pour commencer, on pourra prendre des initiatives à partir de :

- la lutte contre les agressions impérialistes contre les peuples du Liban, de Palestine, d'Irak, d'Afghanistan, d'Haïti et contre les menaces sur l'Iran, par la promotion d'une solidarité concrète ;

- la défense de l'UNT au Venezuela, avec le soutien à son courant de C-CURA,3 dirigé par Orlando Chirino, face aux attaques bureaucratiques, avec un soutien à ses initiatives politiques, telle que la campagne pour toutes nos luttes avec les média communautaires comme l'ANMCLA,Association nationale des moyens de communication libres et alternatifs.
les paysans de la FNCEZFront national paysan Ezequiel Zamora. et les mouvements populaires, ainsi que dans le cadre des élections présidentielles ;

- le soutien et l'aide à l'impulsion internationale de la candidature de la gauche anti-capitaliste, représentée par Heloisa Helena du Parti Socialisme et Liberté (P-SoL) du Brésil, en tant qu'alternative face à l'abandon des engagements du PT et de Lula envers les travailleurs brésiliens ;

- le soutien aux organisations sociales, indigènes et aux travailleurs boliviens dans leur lutte pour la récupération de l'eau privatisée et la nationalisation complète des hydrocarbures ; par extension, le soutien à toutes les luttes pour de tels objectifs dans toute l'Amérique latine ;

Soutien aux sans-papiers

- le soutien à la lutte des émigrants aux États-Unis pour " l'amnistie inconditionnelle de tous les immigrés sans papiers " ;

- le soutien au mouvement intersyndical de classe (MIC) en Argentine.

5- Sur la base de ces expériences, organiser un séminaire international pour continuer de partager, débattre et élaborer sur la situation mondiale, les processus de luttes dans les différents pays et les problèmes et propositions politiques de tous ceux qui sont impliqués. Il est proposé de le faire au Brésil ou au Venezuela, dans la dernière semaine de février 2007, sur les thèmes suivants : 1) situation mondiale, impérialisme et guerres ; 2) Venezuela et Bolivie ; 3) regroupements nationaux et internationaux. [...]

6- Nous tenterons aussi d'avancer vers des déclarations communes, sur des thèmes en rapport avec les initiatives prises, la situation internationale et l'orientation pour le regroupement.

Les dirigeants de l'UNT/C-CURA et membres du PRS vénézuélien ont participé à titre personnel et ont déclaré être d'accord pour accompagner ce processus, sans engager leurs organisations, auxquelles ils transmettront l'information et proposeront de débattre démocratiquement des propositions faites.

Buenos Aires,

le 22 août 2006.


Voir aussi dans la catégorie Argentine
Alternativa Socialista 720Alternativa Socialista 720

Macri y el FMI se tienen que ir. Son ellxs o nosotrxs Se ve más gente en la calle. No sólo aquella estructuralmente abandonada y marginada, sino cada vez más personas con esa mirada de angustia e...

Réforme des retraites en Argentine : le bras de ferRéforme des retraites en Argentine : le bras de fer

En décembre, la situation était extrêmement tendue en Argentine. La mobilisation contre la réforme des retraites a provoqué de violents affrontements à Buenos Aires entre la police et les...

Élections en Argentine : La déroute du péronisme et les perspectives du MSTÉlections en Argentine : La déroute du péronisme et les perspectives du MST

Le 22 octobre 2017, après les primaires du mois d’août, quelque 33,1 millions de citoyens ont été convoqués à des élections législatives partielles afin de remplacer, pour quatre ans, 127...

Le mouvement vers la grève généraleLe mouvement vers la grève générale

Les statistiques indiquent une amorce de reprise économique en Argentine mais, dans la rue, la tension sociale s'accentue en raison d’une inflation à 40 % : Des dizaines de milliers d'Argentins...

Le carnaval est terminéLe carnaval est terminé

Macri et Fillon sont bien de la même trempe. Fillon avait dit « si j'étais mis en examen (…) je ne pourrais pas être candidat ». Nous savons ce qu’il en est. Macri avait affirmé :...

Toute la dette est illégitimeToute la dette est illégitime

Dès son arrivée, Macri a accordé des allégements de taxes à l’exportation,  a décidé la dévaluation du peso, la réduction des effectifs dans le secteur public, l’arrêt du contrôle des...



HAUT