L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Une évacuation par la force du siège du PS

Publié le samedi 24 mai 2014
Postiers du 92 en grève depuis plus de 3 moisDes postiers des Hauts-de-Seine, en grève depuis plus de trois mois, ont envahi brièvement vendredi le siège du Parti socialiste à Paris, accompagnés d'intermittents du spectacle. "Nous étions une soixantaine, des postiers et des intermittents", a indiqué Yann Le Merrer, secrétaire départemental du syndicat SUD-92, à l'origine de la grève, peu après avoir quitté le bâtiment de la rue de Solférino (7ème).


"Nous voulions être reçus, mais ils ont refusé" et "la police est intervenue très rapidement", a-t-il ajouté. Le PS a confirmé l'intervention d'"une quarantaine de personnes" qui sont entrées dans la cour. Le parti précise qu'elles ont été évacuées pacifiquement et qu'il n'y a pas eu d'incidents.

Dans le cadre de leur mouvement de grève, qui vise notamment à demander à la Poste"l'arrêt des suppressions d'emplois, l'embauche des contrats précaires et une prime de vie chère", les grévistes ont occupé à plusieurs reprises des locaux de l'entreprise, dont le siège. Mercredi, quatre militants de SUD-PTT avaient été placés en garde à vue, soupçonnés de "violences volontaires en réunion" dans le cadre de ces occupations.

Le mouvement de grève, qui selon SUD a entraîné des retards de courrier, avait débuté fin janvier à la plateforme de Rueil-Malmaison, et s'était propagé ensuite dans plusieurs autres villes des Hauts-de-Seine (La Garenne-Colombes, Bois-Colombes, Courbevoie, Gennevilliers, Asnières). Les taux de grévistes ont été en moyenne de 3 à 4% depuis le début du mouvement, selon la Poste, qui souligne avoir organisé plus de 30 audiences avec ces postiers et avoir présenté une dizaines de protocoles d'accord.

[source AFP : http://www.liberation.fr/societe/2014/05/23/des-postiers-en-greve-envahissent-brievement-le-siege-du-ps_1025031 ]

      

Voir aussi dans la catégorie France
La formation professionnelle en miettes - Première partieLa formation professionnelle en miettes - Première partie

Dossier du mois La loi El Khomri a mis en route le « Compte Personnel d’Activité » (CPA). Un « compte » qui aurait pu aussi bien s’appeler «  Compte de Précarité Assurée », sous...

Vers un Manifeste de La CommuneVers un Manifeste de La Commune

Comme l’avait déjà annoncé Marx, le capitalisme condamne des masses considérables d’êtres humains à « mourir de faim dans un monde d’abondance ». Comme l’avait annoncé Jaurès : «...

Urgence - HôpitalUrgence - Hôpital

Les hôpitaux sont la proie des prédateurs au pouvoir. S’appuyant sur des lois, des décrets, des réformes de rationnement et de rentabilisation de la santé, au nom de « la maîtrise des...

Comment Macron et Collomb traquent les réfugiésComment Macron et Collomb traquent les réfugiés

Une Europe qui refuse d’accueillir les réfugiés. En France, malgré les discours démagogiques de Macron, les réfugiés demeurent aux yeux de tous ces politiciens le fardeau qu’ils veulent...

Contre MélenchonContre Mélenchon

Contribution de Daniel Petri. Ci-dessous le sommaire et la préface. Vous pouvez retrouver l'intégralité de la contribution en PDF joint. (Voir partie II)

La violence policière « en marche »La violence policière « en marche »

L’état d’urgence, reconduit à plusieurs reprises depuis deux ans, a jeté une lumière crue sur la violence policière de l’État. Les « bavures » sont nombreuses, de plus en plus graves,...



HAUT