L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Rassemblement de soutien aux postiers grévistes le 11 juin prochain à 18h30 au Siège de La Poste

Publié le vendredi 06 juin 2014
Rassemblement mercredi 11 juin, 18h30, 44 boulevard Vaugirard (métro Montparnasse)

Les postiers et postières du 92 sont maintenant en grève depuis plus de quatre mois contre la précarité et les suppressions d'emplois.


La répression se poursuit

Après les mises à pied de 3 mois à l'encontre de Brahim (SUD Poste 92) et de Bruno (SUD Postaux 75), la Poste a voté en commission disciplinaire les licenciements de Gaël, Mohamed, Thibault, Patricia (tous les 4 du 92) et de Stéphanie. Xavier (92) Olivier (75) et Manu (75) vont passer en commission disciplinaire dans les prochains jours Ces mesures internes s'ajoutent toujours à la pression policière et judiciaire suite aux 4 gardes à vue du 21 mai : Gaël, Dalila, Mohamed et Brahim risquent de se faire convoquer à tout moment par la Sûreté ou par le Procureur d'ici les 6 prochains mois.

Les cas de postiers en butte à la répression se multiplient : convocations ce moi-ci au tribunal à Fleury dans le Loiret, à Villard-Bonnot dans l'Isère, à Saint-Denis de la Réunion...


Grèves reconductibles dans le 92 mais aussi à Paris et dans le 91 !

Tout cet arsenal répressif n'a pas entamé le moral des grévistes du 92.
La situation a même connu une évolution importante en leur faveur. En effet, la grève du 92 n'est plus isolée en Région Parisienne, car Paris 15 est en grève depuis 16 jours, et 3 bureaux du 91 (Orsay et St-Pierre depuis hier et Epinay depuis 17 jours) sont également en grève reconductible majoritaire. D'autres grèves sont en cours dans d'autres régions.

Un préavis de grève illimité a été déposé sur l'ensemble des bureaux parisiens à partir de mardi prochain. La possibilité d'une jonction entre ces 3 grèves est palpable. Si le 92, Paris et le 91 frappent ensemble, le rapport de forces pour les revendications de chacun des bureaux concerné augmentera. Une victoire serait un encouragement pour l'ensemble des postiers et même au-delà du secteur postal.


Mobilisation !




Le rassemblement de mercredi prochain peut être l'occasion d'appuyer les grévistes et d'exiger l'abandon de toutes les poursuites. Il faut pour cela une mobilisation comparable à celle du 21 mai devant la Sûreté territoriale.


Soyons nombreux et nombreuses à nous rassembler :

- pour l'abandon de toutes les sanctions et poursuites !

- pour la victoire des postiers !



Rassemblement mercredi 11 juin, 18h30, 44 boulevard Vaugirard (métro Montparnasse)

Voir aussi dans la catégorie France
La formation professionnelle en miettes - Première partieLa formation professionnelle en miettes - Première partie

Dossier du mois La loi El Khomri a mis en route le « Compte Personnel d’Activité » (CPA). Un « compte » qui aurait pu aussi bien s’appeler «  Compte de Précarité Assurée », sous...

Vers un Manifeste de La CommuneVers un Manifeste de La Commune

Comme l’avait déjà annoncé Marx, le capitalisme condamne des masses considérables d’êtres humains à « mourir de faim dans un monde d’abondance ». Comme l’avait annoncé Jaurès : «...

Urgence - HôpitalUrgence - Hôpital

Les hôpitaux sont la proie des prédateurs au pouvoir. S’appuyant sur des lois, des décrets, des réformes de rationnement et de rentabilisation de la santé, au nom de « la maîtrise des...

Comment Macron et Collomb traquent les réfugiésComment Macron et Collomb traquent les réfugiés

Une Europe qui refuse d’accueillir les réfugiés. En France, malgré les discours démagogiques de Macron, les réfugiés demeurent aux yeux de tous ces politiciens le fardeau qu’ils veulent...

Contre MélenchonContre Mélenchon

Contribution de Daniel Petri. Ci-dessous le sommaire et la préface. Vous pouvez retrouver l'intégralité de la contribution en PDF joint. (Voir partie II)

La violence policière « en marche »La violence policière « en marche »

L’état d’urgence, reconduit à plusieurs reprises depuis deux ans, a jeté une lumière crue sur la violence policière de l’État. Les « bavures » sont nombreuses, de plus en plus graves,...



HAUT