L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Philippe Poutou, notre candidat

Publié le samedi 23 juillet 2011
notre candidat | EditorialLe dimanche 10 juillet dernier, des
élections ont eu lieu à Buenos
Aires, capitale de l'Argentine.
Le mouvement Proyecto Sur (Projet
Sud) dont nos camarades du
Mouvement Socialiste des Travailleurs
(MST) sont partie prenante a obtenu
13% des voix, soit 4 députés et 15
conseillers municipaux. Parmi ces élus,
le MST obtient 1 député, Alejandro
Bodart et 2 conseillers municipaux. Ces
élections consacrent de piètres résultats
pour les candidats du parti bourgeois
de la Présidente Kirchner. En
revanche ils constituent d'excellents
résultats pour les candidats anticapitalistes
de Proyecto Sur.

Comment expliquer ces bons scores ?
Pour comprendre, il suffit, croyons nous,
de prendre connaissance de la
plateforme électorale, résumée publiquement
en 5 points :

" Les 5 causes nationales.

1) Egalité et justice sociale : la faim
est un crime car elle est évitable. Plan
de lutte contre l'indigence et la pauvreté.
Santé : prévention et lutte contre les
maladies liées à la pauvreté, production
et contrôle public des médicaments.
Plan de construction de logements
sociaux (...)

Salaires dignes. 82% du dernier salaire
pour les retraités, avec revalorisation
automatique en fonction de la hausse
des prix.

Ni privatisations ni licenciements :
réduction du temps de travail sans
réduction des salaires.

2) Récupération de nos ressources
naturelles et de notre souveraineté
:
défense de l'environnement ; nationalisation
du pétrole et du gaz, des mines et
autres ressources stratégiques.
Interdiction des mines à ciel ouvert.
Protection de l'eau, de la terre, des
forêts primitives, des lacs et des glaciers.
Restrictions draconiennes en ce
qui concerne l'acquisition des terres par
des étrangers.

Plan agraire national : souveraineté alimentaire,
arrêt de l'implantation du soja,
(...) contrôle public sur les ports, le commerce
extérieur et les exportations.

Remise en cause de la prétendue légitimité
de la dette extérieure, récupération
de la souveraineté économique et financière
(...) Politique active de défense de
l'Atlantique sud, des Malouines et de
l'Antarctique.

3) Démocratisation de la démocratie.

Réforme du système électoral et vote
électronique.

Réorganisation démocratique de la justice
: désignation des juges par consultation
publique. Démocratisation du
Parlement. (...)

Contrôle du budget par les organisations
sociales. Défense des droits de
l'Homme face aux crimes contre
l'Humanité. Lutte contre la corruption et
le crime organisé, l'insécurité et le narcotrafic

Convocation d'une Assemblée
Constituante pour engager une réforme
constitutionnelle à partir d'un vaste
débat public pour un projet national.

4) Culture et Education basées sur
une éthique solidaire et le respect de
la dignité humaine
.

Remise en cause de l'hégémonie culturelle
du néolibéralisme. Consolidation
de l'instruction publique, garantie un
système de qualité pour toute la population.
Reconnaissance de la place des
enseignants par la mise en place de
salaires décents, de conditions de travail
appropriées et des temps nécessaires
pour la préparation des cours (...)

5) Reconstruction et rétablissement
des industries et des services
publics
(...)

Reconstruction du système ferroviaire,
de la flotte maritime et fluviale, de l'industrie
aéronautique (...) "

Causes nationales ou Plan d'urgence, il
y a là un contenu politique similaire
assurément. Bien sûr l'Argentine n'est
pas la France mais, au-delà de la formulation
des revendications qui peut varier
(et encore...), le fond est le même.

l'exemple argentin n'a de valeur qu'au
regard d'une même référence : seul un
programme authentiquement anticapitaliste
et de rupture avec les rapports de
propriété privée est de nature à porter
notre parti, le NPA dans les élections de
2012.

Annulation de la dette, interdiction des
licenciements, défense de la protection
sociale sur la seule base du salaire
socialisé, augmentation générale des
salaires et minima sociaux, retrait des
troupes françaises d'Afghanistan,
d'Irak... sont nos 5 causes nationales à
nous, que notre candidat Philippe
Poutou saura défendre en 2012.



Pedro Carrasquedo, 11 juillet 2011

Voir aussi dans la catégorie Editoriaux
Re-décomposition et lutte de classesRe-décomposition et lutte de classes

L’élection de Macron relève d’un coup de force sans force. Il est la dernière créature produite par un régime en perdition dont tous les traits antidémocratiques sont devenus visibles à...

Le fond de l'airLe fond de l'air

À quelques jours du premier tour de « l’élection suprême » (Dupont-Aignan dixit), c’est l’incertitude totale. Les cercles dirigeants du capital sont eux-mêmes désorientés. Toutes leurs...

Ve République : la mort en directVe République : la mort en direct

Jusqu’ici, les élections présidentielles permettaient aux classes dirigeantes de juguler leur crise de domination et de représentation politique. Un clou chassait l’autre et en haut lieu, on...

Le fil rougeLe fil rouge

Le vieux monde tremble sur ses fondements : levée en masse de la population en Roumanie qui entend faire tomber le gouvernement, victoire du Non à la réforme constitutionnelle en Italie, Brexit et...

Pour une année 2017 de combats victorieuxPour une année 2017 de combats victorieux

Le froid s’est abattu dans les rues. Ceux qui n’ont d’autre toit que le ciel y risquent leur vie, souffrant le martyre. Madame Emmanuelle Cossue – pardon, Cosse – ministre du logement,...

L'onde de chocL'onde de choc

La roue tourne, de plus en plus vite. En l’espace de 10 jours, trois hommes clés du Régime en place ont été dégagés : Sarkozy puis Juppé puis Hollande. Aussitôt, un nouveau gouvernement se...



HAUT