L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Premier tour des élections : notre position

Publié le dimanche 16 avril 2017
Premier tour des élections : notre position

La Commune n’a soutenu aucun des 11 candidats à l’élection présidentielle. Dans le cadre de cette élection terriblement anti-démocratique, aucun candidat, petit ou grand, ne pouvait représenter la masse des exploités et des opprimés qui vivent dans ce pays et leurs aspirations immédiates, quelles que soient les postures de circonstance des uns et des autres.

Les belles formules, celles de « l’insoumission » repeinte en bleu-blanc-rouge, les slogans contestataires à souhait « nos vies valent plus que leurs profits » ou « le camp des travailleurs », ou encore « le futur désirable » sont, au mieux, un baume sur les plaies dont souffre la population et une façon « radicalement vôtre » de tourner autour du pot.

Qui a défendu ne serait-ce que le principe  minimum du maintien du Code du Travail tel qu’il était avant la loi El Khomri et les lois Macron, et la loi propice aux accords « emploi-compétitivité » ? Personne.

Qui a revendiqué : un vrai travail, un vrai salaire, abolition du travail précaire ? Personne.

Qui a dit, haut et clair : interdiction pure et simple des expulsions locatives ? Personne.

Qui, dans cette élection, est intervenu en faveur d’un parti des travailleurs, de lutte de classes et de masse ? Personne.

Qui a dit, haut et clair : annulation des 25000 suppressions de poste et des 16000 lits dans les hôpitaux ? Personne.

Nous ne donnerons donc aucune « consigne de vote », ou de non-vote, au 1er tour. Nous ne « valoriserons » pas les votes Mélenchon-Hamon-Poutou-Arthaud par rapport aux votes blancs et abstentions. Nous n’opposons pas les uns aux autres : les travailleurs qui voteront « malgré tout » et ceux qui ne voteront pas sont unis par de mêmes aspirations : NE PLUS VIVRE COMME AVANT ; NE PLUS SUBIR LA MOINDRE ATTAQUE CONTRE LES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DE VIE ; BALAYER LE RÉGIME  MOURANT  DU 49-3 ET DES « REFORMES SCÉLÉRATES » ; MENER DES COMBATS VICTORIEUX ; ROMPRE AVEC LES CAPITALISTES ET LES BANQUIERS ; AVEC LE MEDEF ET L’UNION EUROPÉENNE ; EN FINIR AVEC LES GUERRES IMPÉRIALISTES ET TOUS LES BOMBARDEMENTS.


Voir aussi dans la catégorie Déclarations
À BAS LA Ve RÉPUBLIQUE  ANTIDEMOCRATIQUE, À BAS LES CANDIDATS DU CAPITALÀ BAS LA Ve RÉPUBLIQUE ANTIDEMOCRATIQUE, À BAS LES CANDIDATS DU CAPITAL

Depuis plusieurs mois, nous avons dit que cette élection ne pouvait ouvrir aucune issue meilleure à la population travailleuse. Cette élection a été utilisée pour contenir, tant bien que mal,...

Premier tour des élections : notre positionPremier tour des élections : notre position

La Commune n’a soutenu aucun des 11 candidats à l’élection présidentielle. Dans le cadre de cette élection terriblement anti-démocratique, aucun candidat, petit ou grand, ne pouvait...

Plus jamais ça !Plus jamais ça !

Communiqué de La Commune diffusé à l'hôpital Cochin de Paris.Après le suicide d’une infirmière le 7 mars et le suicide d’un cheminot le 10 mars Le point de vue de deux travailleurs...

Où va la FI ?Où va la FI ?

(France insoumise) La FI, mouvement créé par Mélenchon, avait choisi la date du 18 mars pour organiser sa grande procession « manifestive ». Des dizaines de milliers de personnes, venues de...

Communiqué : Pour ThéoCommuniqué : Pour Théo

Un jeune homme de 22 ans a été victime d'ACTES DE BARBARIE à Aulnay Sous-bois de la part de ressortissants de la Police  qui renouent avec la sinistre tradition de la Milice pétainiste. Il...

« Le point de rupture »« Le point de rupture »

Valls a donc été éliminé à plates coutures, sur son propre terrain. Dans le même temps, la candidature de Fillon est gravement compromise. Ce dernier rebondissement fait une autre victime : la...



HAUT