L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

- La Commune - Pour un Parti des Travailleurs -
membre du Courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs
 ( IV ème Internationale )
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Elections départementales du 22 mars 2015 : Abstention  ou vote blanc !

Publié le vendredi 20 mars 2015

Communiqué.

« Gauche » et droite, qu’ont-ils fait de ce pays ?

De gouvernements de droite en gouvernements de « gauche », quel est leur bilan ?

Le chômage touche, toutes catégories confondues 5,9 millions de personnes, 10 millions d’hommes et de femmes sont en situation de fragilité en matière de logement, dont 3,5 millions de mal-logés au sens strict du terme, le nombre de Sdf a augmenté de 50% en dix ans et pourtant, ils continuent cette politique destructrice. Ainsi, Manuel Valls vient d’annoncer l’arrêt du relogement des ménages sous le seuil de pauvreté dans les logements sociaux des quartiers prioritaires de la Politique de la Ville. Mesure sociale ? Non, tout le contraire. Comme le souligne la Fondation abbé Pierre :

« Au nom de la mixité sociale, c’est donc un nouvel obstacle qui se dresse dans le parcours des ménages défavorisés, qui risquent de voir leurs possibilités de relogement se restreindre gravement. En effet, la pauvreté se concentre dans certains quartiers parce que c’est là que se trouvent les logements les moins chers, seuls disponibles pour les ménages aux revenus les plus bas. Le Droit au logement opposable (Dalo), qui était censé rendre impératif le relogement des ménages prioritaires, constituerait dans ces conditions un barrage à l’accès au logement. »

Et il n’y a jamais eu autant d’hommes, de femmes et d’enfants contraints d’aller aux Restos du cœur ou dans les soupes populaires.

Un sénateur UMP propose de rétablir les coupures d’eau pour impayés ? Ségolène Royal approuve aussitôt. Les veufs et veuves avaient droit jusqu'’à présent de déclarer une demi-part fiscale, ce qui allégeait leur impôt ? Terminé.

C'est la majorité précédente qui avait voté, en 2008, la fin progressive de cet avantage, qui disparaît définitivement cette année. Merci, Monsieur Hollande, Droite et gauche, la main dans la main s’en prennent ainsi aux veuves et aux veufs qui ont déjà de si maigres retraites.

Chômage, friche industrielle et déserts médicaux

Ce même Hollande qui ne cesse à chaque occasion de faire l’éloge de la liberté, des valeurs républicaines, de la démocratie, qui en appelle à l’ « esprit du 11 janvier » et qui au même moment fait donner le 49-3 contre sa propre majorité ! Le double langage permanent.

Qu’ont-ils donc fait de ce pays ? Des régions fantômes, ruinées économiquement et des déserts industriels et médicaux.

Ils ont liquidé les services publics et s’attaquent aux derniers qui restent en allant vers de nouvelles privatisations.

Valls a osé présenter dernièrement des prétendues mesures censées rétablir les services publics en milieu rural. Le menteur : il s’agit en réalité de « maisons de service au public » c’est-à-dire des guichets uniques qui regrouperont « Bar-tabac-papeterie-mercerie-PMU-achat de timbres et envoi du courrier par le buraliste, etc. » Un ridicule semblant de services publics. Quant aux faillites d’entreprises, et les licenciements, ils ne cessent de progresser. La misère gagne les villes et les campagnes.

A qui la faute, sinon à tous ces gouvernements successifs, de l’UMP-UDI hier au PS-Verts aujourd’hui qui appliquent avec zèle les plans, directives et recommandations de l’Union européenne et ses institutions. Hier la Grèce, maintenant la France et le reste de l’Europe à être plongées dans le chaos économique, le chômage, les bas salaires et la destruction des acquis sociaux, la protection sociale et les retraites.

Ils sont les vrais ennemis de la laïcité

Ils sont les vrais ennemis de la laïcité. De lois en lois, ils abreuvent généreusement à coups de centaines de millions d’euros les écoles privées confessionnelles, principalement l’Eglise catholique qui a la plus grosse part du gâteau, le tout au détriment de l’école publique qui s’enfonce chaque fois un peu plus à cause des fermetures de classes et des suppressions de postes. Ils nous parlent sans cesse de laïcité mais oublient soigneusement de dire ce qu’elle est vraiment. Pourtant, la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat est claire et nette : elle stipule dans son article 2 : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. » Combien de millions d’euros d’argent public partent pourtant chaque année au profit des Eglises, la plus grosse part du gâteau allant, répétons-le, à l’Eglise catholique ?

Et le Front de gauche dans tout ça ?

Rappelons que le Front de gauche et ses composantes, PCF, PG de Mélenchon, et leurs satellites gouvernent, gèrent avec le PS les principales villes de France, comme Paris par exemple, gèrent avec ces mêmes partis de gouvernement les régions et départements, votent et appliquent dans les exécutifs les budgets d’austérité anti-ouvriers et de manière générale se distinguent par leur passivité complice face à la loi Macron qui a pour but de casser le Code du Travail et toutes les autres « réformes » nocives aux salariés et leurs familles.

D’eux non plus, il n’y a rien à attendre que le sempiternel double langage.

Ils veulent nous culpabiliser avec l’épouvantail du FN

En agitant l’épouvantail du FN, ils veulent nous culpabiliser ! Tous les jours, on nous martèle que le FN est le danger immédiat alors que la réalité des chiffres, c’est que le FN pèse à peine environ 10% du corps électoral. En d’autres termes, 90% du corps électoral ne vote pas FN. Il n’empêche, il faut culpabiliser le peuple. Manuel Valls ne vient-il pas de déclarer : « il y a un endormissement généralisé face à l’immense danger du FN ». Une culpabilisation honteuse, quotidienne, insistante, à commencer par Hollande lui-même, suivi par la plupart des médias.

Nous n’avons pas besoin d’eux pour savoir que le FN est un parti organiquement raciste, anti-ouvrier, anti-immigrés, anti-musulmans, constitué il y a plus de quarante ans par un noyau d’anciens pétainistes français et collabos ? Nous n’avons pas besoin d’eux pour savoir que le FN, loin d’être un parti « antisystème », est le parti de la réaction impérialiste et anti-ouvrière la plus noire dans le droit-fil des exigences les plus brutales des patrons et banquiers.

C’est pourquoi nous rejetons par avance toutes ces entreprises visant à culpabiliser la population travailleuse en agitant le FN comme un épouvantail et nous contraindre ainsi à voter pour eux, les partis de « gauche » comme de droite.

Chômage, misère et racisme d’Etat

La vérité ? C’est la politique des partis institutionnels, de l’UMP-UDI au PS-Verts-Front de gauche et leurs satellites, et des gouvernements successifs, dont l’actuel gouvernement Hollande-Valls qui dame le terrain du FN, qui lui fraie la voie. Le FN se nourrit du terreau du chômage, de la misère, de la liquidation des services publics, de la capitulation de tous ces partis devant l’Union européenne et ses exigences en faveur des patrons et des banques. Il s’alimente à la source de la politique d’Etat anti-immigrés, islamophobe, des expulsions quotidiennes de sans-papiers parqués d’abord dans les camps de rétention qu’ils ont crée par la loi, une loi de « gauche » le 29 octobre 1981. Le FN est raciste, ô que oui, mais les lois et mesures racistes, discriminatoires, la chasse au faciès, les « bavures » sont l’œuvre des gouvernements qui se succèdent depuis plus de trente ans. Ce sont eux les ennemis principaux de la population travailleuse. Faire barrage à ceux-là, c’est empêcher le FN de prospérer !

Le 21 mars, aux élections départementales :

Abstention ou vote blanc !

Pour la rupture avec l’Union européenne, ses institutions et ses directives !

Pour la grève générale unie contre ce gouvernement, sa loi Macron

et toute sa politique anti-ouvrière !



Le 20 mars 2015

La direction de La Commune- (Pour un parti des travailleurs)


Voir aussi dans la catégorie Déclarations
Le printemps des peuples se lève à BarceloneLe printemps des peuples se lève à Barcelone

Ce vendredi 27 octobre, face aux menaces, aux emprisonnements, à l’occupation du pays par les forces de frappe du gouvernement Rajoy, le parlement catalan a proclamé l’indépendance de la...

Il faut une campagne démocratique et unitaire de défense du peuple CatalanIl faut une campagne démocratique et unitaire de défense du peuple Catalan

La volonté du gouvernement de l’État Espagnol d’étrangler la Catalogne vient de franchir un nouveau palier puisque Rajoy, avec le soutien de Macron et Merkel (réaffirmé à Bruxelles le 19...

Catalogne, déclarationCatalogne, déclaration

Plus de 800 blessés, des femmes traînées hors des bureaux de votes, des pompiers matraqués, des tirs de balles en caoutchouc, des personnes âgées au visage ensanglanté, telles sont les...

Halte au coup d'Etat en Catalogne – No PasaranHalte au coup d'Etat en Catalogne – No Pasaran

Depuis hier, la Catalogne est exposée à un Coup d’Etat du gouvernement de la Monarchie espagnole héritée de Franco. Le but de ce coup d’Etat qui ne dit pas son nom est d’empêcher la tenue...

À la veille du 12 septembre : À bas la loi El Khomri – À bas les ordonnances – À bas Macron et tous ses plansÀ la veille du 12 septembre : À bas la loi El Khomri – À bas les ordonnances – À bas Macron et tous ses plans

Le 12 septembre approche. Chacun sait que cette journée ne fera pas céder le gouvernement. Mais, pour de nombreux salariés, jeunes et syndicalistes, elle n’est pas sans enjeu. Beaucoup y seront...

APL, Pas touche !APL, Pas touche !

Macron a donc décidé de prélever 5 euros à tous les allocataires de l’APL. Il ne cache pas que cette mesure est la première pierre d’une réforme de cette allocation que touchent les...



HAUT