L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux mêmes

La Commune - Pour un parti des travailleurs - membre du courant international Mouvement Socialiste des Travailleurs ( IVe Internationale)
(ADIDO - 8, rue de la Forêt Noire 34 080 MONTPELLIER)


Déclaration de La Commune, suite au 31 mars

Publié le samedi 02 avril 2016

Plus d’un million de manifestants dans tout le pays ! La mobilisation pour le retrait total de la loi El Khomri et pour la sauvegarde du Code du travail s’est élevée à un niveau supérieur, ce 31 mars.

Le Code du travail est notre dernier rempart face à une exploitation sans borne, face à la précarité du travail.

Face à la mobilisation générale, le gouvernement n’a qu’un argument : la matraque !

Son principal soutien, Laurent Berger est lui-même massivement désavoué par des pans entiers de la CFDT.

Le gouvernement est isolé comme rarement un gouvernement ne l’a été. Il est rejeté par l’immense majorité de la population.

La puissance de feu des manifestations et des grèves, la montée en puissance de la jeunesse lycéenne et étudiante donne au mouvement un caractère général.

La journée du 31 mars appelle la GREVE GENERALE PUBLIC-PRIVE jusqu’au RETRAIT TOTAL DE LA LOI EL KHOMRI !

Il est de la responsabilité de MARTINEZ et MAILLY d’y appeler, sans plus attendre, afin d’arracher ce retrait au plus vite.

Battons le fer tant qu’il est chaud.

Il n’y a rien à discuter avec le gouvernement. Pas de discussion : le retrait du projet, et pas autre chose !

Temps forts étalés dans le temps ou Grève générale, maintenant, il faut choisir. La « technique » des temps forts étalés dans le temps voulus par les directions confédérales n’a jamais payé. Pour vaincre, nous n’avons pas d’autre choix que d’aller vers la grève générale, tout le monde en même temps, au plus vite ! Ne donner aucun répit au gouvernement et son simulacre de débat parlementaire.

C’est le moment !

1er avril 2016


Voir aussi dans la catégorie Déclarations
Déclaration au lendemain du second tour : Le front du refusDéclaration au lendemain du second tour : Le front du refus

Sans surprise, Macron a été « élu » dans les conditions que l’on sait. Dans les conditions d’une pure escroquerie politique. Au premier tour, il « rassemblait » sur son nom 18% des...

Notre position : Le double NONNotre position : Le double NON

A cinq jours du second tour, nous tenons à réaffirmer notre position : - Pas une voix pour les deux candidats du Capital, Le Pen et Macron !

À BAS LA Ve RÉPUBLIQUE  ANTIDEMOCRATIQUE, À BAS LES CANDIDATS DU CAPITALÀ BAS LA Ve RÉPUBLIQUE ANTIDEMOCRATIQUE, À BAS LES CANDIDATS DU CAPITAL

Depuis plusieurs mois, nous avons dit que cette élection ne pouvait ouvrir aucune issue meilleure à la population travailleuse. Cette élection a été utilisée pour contenir, tant bien que mal,...

Premier tour des élections : notre positionPremier tour des élections : notre position

La Commune n’a soutenu aucun des 11 candidats à l’élection présidentielle. Dans le cadre de cette élection terriblement anti-démocratique, aucun candidat, petit ou grand, ne pouvait...

Plus jamais ça !Plus jamais ça !

Communiqué de La Commune diffusé à l'hôpital Cochin de Paris.Après le suicide d’une infirmière le 7 mars et le suicide d’un cheminot le 10 mars Le point de vue de deux travailleurs...

Où va la FI ?Où va la FI ?

(France insoumise) La FI, mouvement créé par Mélenchon, avait choisi la date du 18 mars pour organiser sa grande procession « manifestive ». Des dizaines de milliers de personnes, venues de...



HAUT